Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Faculté de Pharmacie: l'apprentissage par projet fait son entrée en MA1

Au cours des quarante dernières années, le rôle du pharmacien a évolué en passant de préparateur et fournisseur de produits pharmaceutiques à celui de prestataire de services et d'informations, et en définitive de soins aux patients. Cette évolution a amené les enseignants de la Faculté de Pharmacie à adapter la formation afin de préparer au mieux les étudiants à leur future profession.

Ainsi, une officine pédagogique destinée aux étudiants de dernière année (MA2) est opérationnelle depuis 2012. Dès cette rentrée, la Faculté de Pharmacie de l'ULB franchit un pas supplémentaire en initiant un programme d'apprentissage par projet destiné cette fois aux étudiants de première année de master (MA1).

Via un exercice basé sur un cas clinique, les étudiants apprendront à développer des compétences telles que la gestion d'équipe, la gestion de projet et de l'information, l'autonomie, la créativité et le sens critique. Le thème décliné tout au long de cette année portera sur l'analyse et la délivrance d'une ordonnance.

Au cours du projet, les groupes d'étudiants vont découvrir la conception des médicaments, leur mode d'action, leurs effets indésirables. Ils en apprendront un peu plus sur l'état de leur patient et de ses antécédents, ils s'interrogeront sur les interactions entre les médicaments et les interactions entre les médicaments et les aliments. Sur base de ces informations, ils réévalueront l'ordonnance afin de vérifier l'adéquation du traitement en fonction de leur patient (choix des principes actifs, posologies, durée de traiteme nt, interactions, efficacité du traitement, s uivi des effets indésirables... ). Enfin , ils établiront un scénario de conseil et suivi pharmaceutique pour optimiser la dispensation du traitement au patient. Ce scénario sera filmé au cours d'un jeu de rôle et analysé par le groupe afin de travailler sur l'aspect de la communication envers le patient, son entourage, le médecin traitant...

Ce projet transdisciplinaire pharmaceutique débutera à la mi-septembre pour se clôturer en avril prochain avec l' évaluation de celui-ci. Chaque groupe présentera alors devant un jury l'évolution de son cas clinique ainsi que la réflexion qui l'a animé tout au long du projet. Il présentera l'ordonnance de départ, les analyses et résultats qui en découlent ainsi que les conseils et le suivi qu'il peut donner au patient. Dans un second temps, chaque groupe exposera un poster reprenant le domaine d'analyse le plus important de son cas clinique.

Derrière la caméra

Pas simple d'accéder à certains lieux ou d'assister à certains événements lorsque vous êtes une femme, non musulmane, venue d'Europe mener une recherche sur les étudiants coraniques... Alors doctorante à Oxford University, Hannah Hoechner a décidé de réaliser un film avec neuf jeunes et deux professionnels de Kannywood, l'industrie du film de Kano, au Nigeria. Quatre mois plus tard, il y avait le film Duniya Juyi Juyi et surtout du matériel d'étude pour la chercheuse.

« Mon objectif était grâce à ce film de créer une relation de confiance pour mieux comprendre la réalité de ces élèves d'écoles coraniques; c'était aussi de donner au grand public un témoignage, au-delà des à priori présentant ces jeunes comme les terroristes de demain », explique Hannah Hoechner, en postdoctorat au LAMC, Laboratoire d'anthropologie des mondes contemporains.

Vous pourrez découvrir cette expérience et d'autres lors du colloque international Actualités de l'anthropologie audiovisuelle, les 25 et 26 septembre, sur le campus du Solbosch.

La Faculté d'Architecture accueille Kenneth Frampton

Le 22 septembre prochain à 18h30, la Faculté d'Architecture de l'ULB et le CIVA vous invitent à une rencontre exceptionnelle avec Kenneth Frampton.
Architecte, historien et critique britannique, Kenneth Frampton est l'auteur de plusieurs livres et articles majeurs, notamment Towards a Critical Regionalism (1983), Modern Architecture: A Critical History (1980).

Cette conférence se présentera sous la forme d'un dialogue avec Francis Strauven, historien de l'architecture, autour du contenu du dernier ouvrage de Kenneth Frampton, Genealogy of Modern Architecture: A Comparative Critical Analysis, 1923-2007.

Cette relecture innovante de près d'un siècle de création architecturale vise à établir une généalogie de l'architecture moderne sous le rapport de trois traditions nourrissant entre elles des relations conflictuelles et dialectiques: la tradition classique, la technologique et la vernaculaire.

En pratique: le 22 septembre 2014 à 19h30 - Amphithéâtre La Fontaine (Bâtiment K - Campus du Solbosch) - Réservation par email à communication.archi@ulb.ac.be - Entrée libre.


Séance de rentrée académique de l'ULB et remise des insignes de DHC à à Peter de Caluwe et Paul Dujardin

La séance solennelle de rentrée académique 2014-2015 a eu lieu vendredi 19 septembre dans l'amphithéâtre Henri La Fontaine (bâtiment K) sur le campus du Solbosch.

Le président du Conseil d'administration Alain Delchambre a ouvert la traditionnelle séance académique avec un discours intitulé "2014-15: quels enjeux et défis pour une université ouverte ?".

Il céda ensuite la parole aux membres de l'Assemblée plénière:

Emilie Caspar, représentant le corps scientifique,

Patrick Di Stefano, représentant le personnel administratif, technique, de gestion et spécialisé,

et Mathilde Calomme, représentant les étudiants.

Le recteur Didier Viviers prononcera, à son tour, un discours intitulé "Université et Culture".

Au cours de cette séance, les autorités de l'Université ont remis les insignes de Docteur Honoris Causa au directeur général du Théâtre royal de la Monnaie, Peter de Caluwe, ainsi qu'au directeur général et artistique du Palais des Beaux-Arts, Paul Dujardin, en hommage à leur action culturelle et aux institutions qu'ils dirigent.

À cette occasion, les personnalités honorées ont prononcé une allocution sur le thème de la Culture, retrouvez les discours, les éloges et bien plus encore sur la page web des Docteurs Honoris Causa de l'ULB.


L'ULB et Paris VI renouvellent leur partenariat privilégié

Le 4 septembre dernier, l'ULB a accueilli une importante délégation de l'Université Pierre et Marie Curie - Paris VI composée deJean Chambaz, Président, et des vice-présidents recherche et innovation, formation initiale et continue et relations internationales.

À cette occasion, plusieurs réunions de travail ont eu lieu, en présence du recteur, des vice-recteurs recherche, enseignement et relations internationales, des doyens de la Faculté des Sciences, de la Faculté de Médecine et de l'Ecole polytechnique de Bruxelles. Les discussions ont principalement portés sur le développement des nouvelles collaborations interdisciplinaires, les accords d'échanges, la mise en place de masters conjoints, la recherche de financements conjoints...

Le partenariat privilégié qui lie nos deux institutions a également été renouvelé.


Première belge pour le Service de pathologie vasculaire de l'Hôpital Erasme

Le 11 septembre dernier, les docteurs José Ferreira, chef de clinique du Service de pathologie vasculaire et Salvatore Murgo, radiologue interventionnel ont traité un patient porteur d'un anévrisme de l'aorte abdominale avec un nouveau concept d'endoprothèse, NellixR de la firme Endologix.

En Belgique, 3% des patients âgés de plus de 60 ans sont susceptibles d'être victimes d'un anévrisme, une dilatation du vaisseau qui, au-delà de 50 mm, risque de provoquer la rupture.

Le traitement des anévrismes de l'aorte abdominale par voie endovasculaire a débuté dans les années 90. Cette méthode, moins lourde pour le patient, a pris un large essor grâce à la recherche et aux investissements d'un grand nombre de firmes pharmaceutiques. L'évolution du matériel a permis de traiter des cas de plus en plus complexes et de diminuer les complications inhérentes à la technique (migration, désengagement, fracture des endoprothèses...). Cependant, dans 25 % des cas, des traitements complémentaires immédiats ou tardifs post-opératoires restent nécessaires (fuites sanguines autour de la prothèse).

La nouvelle endoprothèse NellixR de la firme Endologix, déjà implantée chez des patients dans d'autres pays (mais encore non remboursée en Belgique), a été utilisée par l'équipe de pathologie vasculaire pour la première fois en Belgique. Ce nouveau concept consiste dans un remplissage de la poche anévrismale par un polymère. Celui-ci pourrait résoudre le problème des fuites, augmentant le confort du malade et diminuant les coûts engendrés par les ré-interventions.


Colloïdes et ADN pour créer des matériaux complexes

Pour construire des matériaux ayant des propriétés particulières à l'échelle nano ou micrométrique, de nouvelles approches doivent être envisagées. C'est le cas, notamment, de la construction par auto-assemblage de colloïdes fonctionnalisés par de l'ADN : des brins d'ADN complémentaires sont fixées sur des particules en suspension dans un liquide. En variant la température, les ADN complémentaires s'hybrident entre eux et les particules précipitent en un agrégat.

Les chercheurs tentent aujourd'hui de comprendre comment utiliser cette technique pour créer des agrégats avec des structures cristallines souhaitées. Cette technique aurait de nombreuses applications technologiques, notamment en optique, où la structure des cristaux influence la propagation de la lumière. Mais actuellement, l'auto-assemblage de matériaux colloïdaux n'est possible que pour des structures avec valence élevée, c'est-à-dire ayant le maximum de liaisons entre une particule et ses voisines.

Dans un article théorique publié dans Physical Review Letters, une équipe internationale, comprenant leService de Physique des Systémes Complexes et Mécanique Statistique (Faculté des Sciences), démontre qu'il serait également possible de créer ces agrégats avec une valence limitée. Les chercheurs pourraient donc contrôler le nombre de valences qu'ils souhaitent utiliser pour une application précise, en exploitant la mobilité de l'ADN. Cette approche devrait faciliter la conception de nouveaux matériaux colloïdaux.


Les Arcanes du pouvoir de la République islamique d'Iran

Les crises au Moyen-Orient se succèdent. La Syrie est à feu et à sang, l'Irak au bord du démembrement et le conflit chiite sunnite s'amplifie. Depuis quelques temps, un acteur régional commence à se renforcer: la République islamique d'Iran (RII). On connait pourtant peu le mécanisme de légitimation politico-religieuse mise en place sous l'autorité absolue du guide suprême et les enjeux de la lutte âpre pour le pouvoir qui s'y déroule en rapport avec les préoccupations majeures du moment: la crise nucléaire et la question des droits de l'Homme.

L'après-midi de réflexion Les Arcanes du pouvoir de la République islamique d'Iran du 18 septembre prochain se propose de remédier à ce manque d'informations, d'autant plus que d'importants changements se préparent à l'intérieur même de la République islamique, à travers ses institutions "nommées" et "élues" intensifiant le conflit d'intérêts entre les diverses factions au pouvoir.

En pratique: Le 18 septembre 2014 de 14h à 16h30 - Campus du Solbosch - Salle UB2.129 - inscription gratuite mais obligatoire en ligne - programme complet et infos complémentaires dans le pdf joint à cet article - après-midi organisé par le CECID (Centre d'études de la coopération intenrationale et du développement) avec l'Institut européen de recherche sur la coopération méditeranéenne et euro-arabe.

Document attaché

 

Nos dernières publications:

Parent Sabrina
Le Huérou Anne
Merlin Aude
Regamey Amandine
Sieca Kozlowski Elisabeth
Lemaire Ch. Jacques
Bijleveld Henny-Annie
Estienne Françoise
Vander Linden Fabienne
Lissauer Tom
Clayden Graham
Joffrin Cécile
Casimir Georges
Vogel Jean
Hanquinet Laurie
Focardi Filippo
Capotorti Francesco
Hilf Meinhard
Jacobs Francis
Jacqué Jean-Paul

Clin d'oeil