Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 


Le Tribunal étudiant pour le règlement des différents internationaux se saisit du cas du Tibet

Les étudiants sont habitués à apprendre le droit international par l'intermédiaire d'exercices de plaidoiries devant un banc de professeurs qui incarnent les juges. Mais pourquoi ne pas renverser l'exercice ? Pourquoi ne pas mettre les professeurs dans la peau de plaideurs et les étudiants dans celle des juges ?

C'est ainsi que le Tribunal étudiant pour le règlement des différents internationaux (TERDI), une initiative pédagogique développée par le Centre de droit international de l'ULB, est né au cours de l'année académique 2013-2014 à l'initiative d'Olivier Corten, directeur du Centre.

Au cours du printemps 2014, Vaios Koutroulis a ainsi mis sur pied le Tribunal arbitral pour les îles Malouines/Falklands. Le tribunal a rendu son jugement le 24 juin 2014. Devant le succès de la formule, l'initiative a été prolongée et le Tribunal étudiant pour le règlement des différends a été définitivement institué.

Le Tribunal est composé exclusivement d'étudiant.e.s du Master Spécialisé en droit international organisé par la Faculté de Droit et de Criminologie. Chaque année, le Tribunal travaille sur un différend spécifique. Il tient ses audiences au printemps et rend son jugement avant le début de l'été.

Cette année, le TERDI se saisit du "Différend relatif au statut du peuple et du territoire du Tibet".
Deux experts du droit international ont été invités à soumettre leurs observations orales. Le professeur José Elías Esteve Moltó (Universitat de València, Espagne) interviendra au titre de conseil du Tibet. La professeure Géraldine Giraudeau (Université de Perpignan Domitia, France) sera la conseil de la République Populaire de Chine. Le TERDI tiendra ses audiences en anglais et en français le vendredi 24 avril à 16h sur le campus du Solbosch (bâtiment A, local AW1.120).


L'ULB adapte ses formations aux évolutions du journalisme et de la communication

Afin de continuer à ajuster la formation des étudiants aux réalités diverses des enjeux professionnels, le Département des sciences de l'information et de la communication de l'ULB adapte et spécialise son offre de formation pour la rentrée 2015. L'ancien Master en Information et Communication cède la place, dès la rentrée prochaine, à deux nouveaux masters: un Master en Journalisme et un Master en Communication.

Des spécificités

À côté de la finalité Approfondie, qui destine les étudiants au doctorat ou à une carrière dans la recherche, les masters proposent des spécialisations particulières.

Le Master en Journalisme, aussi nommé École universitaire de journalisme de Bruxelles, propose deux finalités spécifiques: Journalisme de récit et journalisme d'enquête et Journalisme, politique et société en Belgique.

De son côté, le Master en Communication propose également deux autres finalités en Communication Corporate et Marketing et en Communication politique et lobbying.

Des atouts

De nombreuses activités sont encadrées par des enseignants et des assistants qui sont, par ailleurs, et à titre principal, des professionnels du plus haut niveau dans leur domaine.

En outre, une attention particulière est apportée à la modernisation permanente des équipements et infrastructures (dont les studios de télévision et de radio) et à l'ensemble des outils techniques afin de garantir aux étudiants des conditions d'apprentissage parfaitement conformes aux réalités professionnelles présentes et à venir.

Des stages en entreprise ou dans des institutions spécialisées permettent un contact approfondi avec la réalité de terrain et les milieux professionnels.


Esquisse commune: des étudiants architectes et paysagistes réalisent des équipements publics à Anderlecht

Trois cents étudiants architectes et paysagistes de la Faculté d'Architecture La Cambre-Horta encadrés par les enseignants et des anciens ont investi le quartier du Canal Midi dans le cadre du projet "Esquisse Commune 2014-2015".

Du 27 mars au 3 avril, les étudiants ont développé:

  • La construction d'un potager collectif sur une parcelle de 2000m². Le potager urbain constitue la priorité dans ce projet car il permet de mettre œuvre un souhait exprimé par les habitants lors de la programmation du Contrat de Quartier Canal Midi. Pour compléter l'espace potager, les étudiants y construiront des bancs, bacs à potager pour personnes âgées, serre et cabane...
  • La construction de mobiliers urbains aux abords du potager sur une surface de 400m². Le but est de concevoir un aménagement de qualité incluant notamment des jeux pour les enfants, des zones pour s'asseoir et se protéger de la pluie ou du soleil et des espaces d'échanges.
  • la conception et la réalisation d'une série de micro-interventions urbaines au pied des logements aux abords du Square Albert Ier: des bancs, jeux pour enfants, balançoires, tables, un signal d'entrée au site... Elles visent à tester des idées innovantes d'aménagement de l'espace public afin d'alimenter la réflexion des bureaux d'études qui seront chargés par BELIRIS de leur conception.
  • L'Analyse des opportunités et propositions d'intervention pour le nouveau Contrat de Quartier Durable Biestebroeck. La commune d'Anderlecht souhaite réfléchir au réaménagement du Square Albert Ier avec la réorganisation de la mobilité (tram et voitures) ainsi que de l'espace central dédié aux piétons, ceci dans le but de venir compléter les travaux engagés dans le cadre du CDQD Canal Midi et d'offrir des espaces qualitatifs aux habitants et usagers du quartier.

Plus d'information:
esquissecommune.be


Inauguration du Pôle académique de Bruxelles

Bruxelles offre une concentration exceptionnelle d'institutions d'enseignement supérieur (IES) de tous types et de tous réseaux. En tant que ville multiculturelle, capitale européenne et ville internationale, Bruxelles accueille également une proportion importante d'étudiants étrangers et d'étudiants en échange (Erasmus ou autres). Le « Pôle académique de Bruxelles », inauguré aujourd'hui, réunit les IES francophones actives à Bruxelles : 3 universités, 9 hautes écoles, 8 écoles supérieures des arts et 27 établissements de promotion sociale, soit plus de 70 000 étudiants.

Avec ses 47 établissements, ce Pôle académique de Bruxelles représente la plus grosse structure en termes de niveaux et de réseaux d'enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles. Il constitue un nouveau cadre de collaboration et de coopération, dont l'existence a été rendue possible par le nouveau décret réorganisant le paysage de l'enseignement supérieur dans la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le Pôle académique de Bruxelles se focalisera, dans un premier temps, sur quatre axes: l'information et l'orientation des étudiants ainsi que l'accès aux études et l'aide à la réussite, jugés prioritaires ; l'internationalisation de l'enseignement supérieur bruxellois ; le partage de services collectifs et d'infrastructures destinés aux étudiants et aux membres du personnel.


Projet TRIAXES ou comment allier les dimensions technique et commerciale avec le design

Le 24 février dernier, trois équipes d'étudiants issus de trois formations différentes (gestion, design industriel et sciences appliquées) ont présenté leur création dans le cadre d'un projet pédagogique innovant, intitulé TRIAXES:

  • Runny
    Une paire de lunettes qui permet de visualiser les performances en temps réel et de renforcer la motivation tout au long d'une course à pied. Il aide les coureurs amateurs à atteindre leurs objectifs et à progresser au fils du temps. Comment cela fonctionne ? Une fois que le coureur s'est fixé un objectif sur l'application smartphone My Runny, les lunettes afficheront un code couleur qui indiquera si le coureur est fidèle à son objectif ou non.
  • Nomadic bottle
    Une bouteille réutilisable innovante. Par son design épuré et unique, et ses ouvertures de part et d'autre, elle permet un nettoyage facile et efficace, répondant ainsi aux trois préoccupations principales pour ce type de contenant (l'hygiène, le goût et le transport).
  • Kinima
    La course à pied est un sport très largement pratiqué. Cependant, il sollicite peu la musculature du haut du corps. Pour compléter ce sport, Kinima offre un équipement léger, transportable et complet. Afin que le coureur travaille l'ensemble de sa musculature durant sa séance, Kinima lui propose des séries d'exercices de renforcement musculaire élaborées par des professionnels de la santé. KINIMA est un kit disposant de trois niveaux de difficultés. Ce module utilise la technologie des élastiques pour cibler au mieux les zones du corps. Ainsi Kinima offre aux coureurs un entrainement progressif et complet.

Les trois projets présentés au jury ont tous été chaleureusement accueillis. Cependant, le projet Runny s'est démarqué de ses concurrents et a remporté la meilleure note.

"TRIAXES" est un projet lancé en 2012 par Jean Paternotte, professeur à l'École nationale supérieur des arts visuels de La Cambre. Designer industriel, ce dernier a pris la mesure sur le terrain industriel de la nécessité de créer un langage commun, dès la formation, entre ces trois acteurs de la vie industrielle. Frédéric Robert de l'École polytechnique de Bruxelles (ULB) et Olivier Witmeur de la Solvay Brussels School of Economics and Management (ULB) l'ont suivi dans cette démarche.

Cette collaboration entre trois facultés de notre Université permet à chaque étudiant d'apprendre à développer ses propres compétences au sein de l'équipe et de comprendre les autres dimensions du partenariat afin de les utiliser à bon escient dans le développement commun d'un produit industriel et le lancement d'une nouvelle entreprise.

 

Clin d'oeil

Nos dernières publications:

Couloubaritsis Lambros
Cartuyvels Yves
Guillain Christine
Vanhaesebrouck Karel
Périer-D'Ieteren Catheline
Mohrmann Ivo
Somers Jean
Medhoune Ahmed
Lausberg Sylvie
Martiniello Marco
Rea Andrea
Dessy Clément
Englebert Jacques
Nuyts Arnaud
Bailey David J.
De Waele Jean-Michel
Escalona Fabien
Vieira Mathieu
Laboulais Isabelle
Guédron Martial