Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette

L'objet de la recherche

Portraits

Paroles de chercheurs

Tam-tam

> Annoncer un événement dans l'agenda de l'ULB.

> Envoyez-nous vos actus et nous ferons résonner le tam-tam!

 

Jean-François Raskin reçoit l'IBM Faculty Award

Le professeur Jean-François Raskin (Département d'Informatique, Faculté des Sciences) vient de recevoir l'IBM Faculty Award pour ses recherches sur les systèmes informatiques réactifs.

Ses recherches portent sur la correction des systèmes réactifs. Ces systèmes informatiques maintiennent une interaction continue avec l'environnement dans lequel ils opèrent, comme par exemple les contrôleurs intégrés dans les voitures ou les avions, les logiciels au niveau du système, les pilotes de périphériques, les protocoles de communication, etc. Pour assurer la fiabilité de ces systèmes, des techniques de vérification avancées ont été développées. En développant de nouveaux algorithmes et outils de soutien à la synthèse automatique de ces systèmes réactifs, le professeur Raskin a pour but de permettre le développement de systèmes informatiques corrects dès leur conception, plutôt que d'opérer des vérifications et corrections de logiciels ultérieures.

L'IBM Faculty Award, décerné par la célèbre firme américaine, favorise la collaboration entre les chercheurs de grandes universités dans le monde et IBM et est assorti d'un montant de 10 000 $, soit un peu plus de 8900€. Le prix a été décerné au cours d'une brève cérémonie à l'ULB.

[Réécouter le podcast "Paroles de chercheurs", consacré aux travaux de JF Raskin, par ailleurs lauréat d'un Starting Grant de l'ERC et soutenu notamment par la Fondation ULB.]

Conférences autour des Droits de l'Homme

Is religious freedom a special right; The crisis of rights and the crisis of Europe; Human Rights - How revolutionnary?: ce sont là quelques uns des thèmes qui seront abordés dans des conférences ouvertes à un large public, du 9 février au 22 juin 2015 sur le campus du Solbosch. Intitulé Human Rights and Politics, ce cycle bilingue accueillera des philosophes, des politologues, des juristes reconnus, venus de Paris, de Londres, de New York, d'Helsinki...

Jean-Marc Ferry, Cécile Laborde, Pierre Manent, Etienne Balibar, John Milbank, Martti Koskenniemi, Jean Cohen, James Ingram, et Rainer Forst.. "Nous aurons là de grands noms de la pensée contemporaine sur les Droits de l'Homme. Cela s'annonce très riche et nous comptons d'ailleurs publier un livre, recueil de ces interventions, à l'issue du cycle" souligne Justine Lacroix.

Titulaire d'un ERC Starting Grant, la directrice du Centre de théorie politique, Faculté des Sciences sociales et politiques, a lancé ces conférences avec un post-doctorant formé à Columbia University, Carlo Invernizzi-Accetti. "C'est un peu la dernière ligne droite de mon ERC qui m'a permis de consacrer plus de temps à mes recherches et en particulier de publier prochainement aux Editions du Seuil, en co-auteur avec Jean-Yves Pranchère, une monographie, qui sera traduite en anglais, sur les critiques des Droits de l'Homme dans la pensée politique depuis 1790", précise Justine Lacroix.

> Plus d'informations sur le programme des conférences Human Rights and Politics.


300 chercheurs pour comprendre le développement cérébral

Certaines maladies neuropsychiatriques sont la conséquence de variations génétiques affectant la structure et le volume du cerveau. 300 scientifiques de par le monde, dont Massimo Pandolfo et Chantal Depondt (Département de Neurologie, Hôpital Erasme), ont joint leurs efforts pour faire une synthèse des variants génétiques impliqués dans les régions liées aux mouvements, l'apprentissage, la mémoire et la motivation. Un bilan récemment publié dans la revue Nature.

Le génotype complet de plus de 30.000 patients ainsi que des scanners IRM de leur activité cérébrale ont ainsi été rassemblés et étudiés pour détecter les variants génétiques à l'origine des maladies de ces patients. Massimo Pandolfo et Chantal Depondt ont principalement contribué au corpus concernant les patients épileptiques, maladie qu'ils étudient dans leurs recherches sur les causes génétiques de l'épilepsie.

Le consortium a ainsi identifié 5 variants génétiques influençant la structure du cerveau, notamment un affectant la taille de l'hippocampe, lié à la mémorisation. Le nombre de co-auteurs de cette étude et de patients étudiés témoigne de la mobilisation et du partage de données nécessaires pour obtenir des résultats solides et fiables et ainsi apporter de nouvelles connaissances sur le développement cérébral et ses dysfonctionnements.


Remèdes traditionnels: le point dans la revue Science

Des chercheurs de l'ULB et de l'UMONS participent à la parution d'une série de trois articles dans la prestigieuse revue américaine Science, sous le titre "The Art and Science of Traditional Medicine".

Dans le numéro du 16 janvier, le Laboratoire de Pharmacognosie, Bromatologie, Nutrition humaine - C. Stévigny, P. Duez, V. Bunel - de la Faculté de Pharmacie, le Laboratoire de Néphrologie expérimentale - J. Nortier, V. Bunel - de la Faculté de Médecine et une équipe de l'UMONS ont coordonné un article, en collaboration avec la University of Reading, la University of Western Sydney, le King's College London, le Center for Drug Re-evaluation, l'Université de Ouagadougou, la Zhejiang Univesity, le Guy's and St Thomas NHS Trust London, l'Institute of Medicinal Plan Development, l'Université de Lubumbashi et la University of Oulu.

L'utilisation sûre et crédible des médicaments à base de plantes repose actuellement sur l'identification correcte du matériel botanique, les bonnes pratiques de culture et de fabrication, les méthodes traditionnelles de transformation, mais aussi sur une formulation rationnelle et une utilisation clinique sous la guidance d'experts. "Aucune de ces approches ne peut cependant garantir totalement la sécurité des phytomédicaments et des études toxicologiques rigoureuses restent indispensables", préviennent les auteurs de l'article.

Et de poursuivre, "Bien que les observations cliniques et in vivo restent les pierres angulaires de la collecte de preuves toxicologiques, de nouveaux indicateurs de toxicité à moyen et à long termes sont requis pour identifier des signaux d'alerte et, si nécessaire, conduire à des évaluations toxicologiques plus poussées. Les progrès technologiques récents offrent des possibilités permettant à la fois de renforcer la détection de toxicités insidieuses et de fournir des informations de base pour développer une pharmacovigilance efficace des médicaments à base de plantes".


Car-sharing de voitures électriques

Le car-sharing de voitures électriques est souvent présenté comme une réponse aux problèmes de mobilité et de pollution en ville. Mais comment optimiser cette solution? La question est au cœur d'un projet Urban Europe qui réunit depuis quelques semaines, des partenaires autrichiens, italiens et belges: le projet e4-Share – Models for Ecological, Economical, Efficient, Electric Car-Sharing – auquel participe Bernard Fortz, service Graphes et Optimisation Mathématique, Faculté des Sciences.

« Notre groupe va développer des algorithmes pour optimiser la gestion de voitures électriques partagées, avec un système flexible, c'est-à-dire sans réservation des véhicules. Nous tenterons de répondre mathématiquement à des questions aussi concrètes qu'Où installer les stations de recharge pour ces voitures électriques? ou Comment réguler les stocks et les déplacements des véhicules entre parcs automobiles, en prenant en compte notamment les besoins des utilisateurs ou le temps de recharge des voitures? » explique Bernard Fortz, « Grâce au soutien d'Innoviris, nous étudions ces questions à Bruxelles, où nous collaborons avec une société bruxelloise qui gère des voitures électriques, ce qui nous permet d'être au plus près du terrain ».


Les paysages de Wallonie décryptés

Le cinquième et nouveau tome des "Atlas des paysages de Wallonie" vient de sortir. Consacré à l'Ardenne centrale et la Thiérache, l'ouvrage représente l'aboutissement des recherches d'une équipe pluridisciplinaire de l'IGEAT (Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement du Territoire, Faculté des Sciences), sous la supervision de Marie-Françoise Godart et à l'initiative de la Conférence Permanente du Développement Territorial.

Sociologue, agronome, géographe, historien, licencié en tourisme ou encore environnementaliste: les profils variés des chercheurs de l'ULB sont un atout pour aborder les paysages de Wallonie sous différentes facettes. Grâce aux recherches cartographiques et bibliographiques, à un travail approfondi d'observation sur le terrain et à une enquête sociologique, les chercheurs ont établi une description physique et historique du paysage couplée à sa perception sociétale par les habitants. Une synthèse qui se révèle utile dans les questions de gestion et de préservation des paysages ou de revalorisation des sites urbains désaffectés, par exemple.

[Lien DI-fusion - Accessible sur le site de la CPDT: http://cpdt.wallonie.be , onglet Publications/Atlas]


Nombres magiques

Branche des mathématiques, la topologie permet de classifier des objets géométriques. Les physiciens l'exploitent eux aussi, dans le but de prédire et de décrire de nouvelles phases de la matière, les états topologiques.

Ces phases étonnantes, généralement accessibles aux basses températures, présentent des propriétés de conduction électrique uniques, particulièrement robustes sous l'effet de perturbations extérieures. Elles laissent donc entrevoir des applications technologiques prometteuses.

La stabilité des états topologiques de la matière est établie par des nombres magiques, les nombres de Chern qui demeurent invariants en présence de défauts et de déformations. Pour la première fois, une équipe internationale a réussi à mesurer le nombre de Chern avec précision dans une expérience d'atomes froids.

Publiée dans la revue Nature Physics, cette expérience a réuni des chercheurs allemands, belges, français et britanniques dont Nathan Goldman, Center for Nonlinear Phenomena and Complex Systems, Faculté des Sciences.

 

Nos dernières publications:

Mayer Marc
Py Bruno
Laurent Legrain
Inglehart Ronald
Norris Pippa
Patrick Weber
Yves Gervais
Christian Depover
Philippe Jonnaert
Patrick Loobuyck
Caroline Sägesser
Bruno Colmant
Hervé Hasquin