Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette

L'objet de la recherche

Portraits

Paroles de chercheurs

Tam-tam

> Annoncer un événement dans l'agenda de l'ULB.

> Envoyez-nous vos actus et nous ferons résonner le tam-tam!

 
 

Réservoirs du VIH : une combinaison puissante

Vendredi le 31-07-2015

Malgré des multithérapies efficaces et prolongées, le VIH parvient à se "cacher", sous forme latente, dans certaines cellules du patient infecté, attendant un moment propice pour ressurgir. L'élimination de ces "réservoirs viraux" est donc un challenge dans la lutte contre le SIDA.

Une des stratégies pour éliminer ces réservoirs consiste à forcer le virus à quitter son état latent, pour qu'il puisse être éliminé. L'équipe de Carine Van Lint du Laboratoire de Virologie moléculaire (Faculté des Sciences), associée aux laboratoires du Pr. Rohr (U. Strasbourg) et du Pr. Rouzioux (U. Paris-Descartes), publie aujourd'hui dans la revue scientifique PLOS Pathogens une étude concernant l'efficacité d'un traitement combinant deux produits, connus pour réactiver l'expression du VIH : des inducteurs de la voie cellulaire NF-kappaB, d'une part, avec des activateurs du facteur positif d'élongation de la transcription (P-TEFb), d'autre part.

En travaillant sur des cellules réservoirs provenant de patients chez qui le virus est indétectable dans le sang depuis au moins un an, les chercheurs ont démontré que la réactivation du VIH par cette combinaison est la "plus puissante observée à ce jour".

Un résultat enthousiasmant, même si d'autres stratégies devront également être mises au point pour favoriser l'élimination complète du VIH, comme l'amélioration de la reconnaissance et de la destruction du virus par le système immunitaire de l'hôte.

Cancer de la peau: anomalies génétiques

Mardi le 14-07-2015

Le carcinome spinocellulaire de la peau est un des cancers les plus fréquents chez l'homme avec plus d'un demi million de nouveaux cas par an dans le monde. Dans une étude publiée dans Nature Medicine le 14 juillet, des chercheurs des équipes du Pr. Cédric Blanpain, professeur et chercheur WELBIO à l'IRIBHM, Faculté de Médecine ULB et du Pr Diether Lambrechs, professeur et chercheur VIB au VRC, KU Leuven identifient les anomalies génétiques impliquées dans le développement, la progression et les métastases des carcinomes spinocellulaires murins et démontrent leurs similitudes avec les carcinomes spinocellulaires humains.

"Quand on a commencé l'étude, il n'y avait aucune publication scientifique sur le séquençage des cancers chez la souris, et c'était un grand défi pour nous de développer les outils nécessaires pour analyser et interpréter les données obtenues par les nouvelles technologies de séquençage initialement développées chez l'homme. En revanche, c'était fascinant de constater la très grande similitude entre l'ensemble des gènes mutés dans les carcinomes spinocellulaires murins et humains, confirmant la pertinence de ce modèle animal dans la compréhension de la biologie des cancers humains", commente Dany Nassar - IRIBHM, premier auteur de cette étude.

"L'identification des anomalies génétiques présentes dans le modèle murin le plus utilisé en recherche sur le cancer est une étape importante pour notre compréhension des mécanismes génétiques impliqués dans le développement des cancers chez la souris, qui sont très similaires à ceux retrouvés chez l'homme. Cela permettra d'élaborer et de développer de nouveaux modèles animaux qui mimeront mieux les cancers humains. Cette étude sera également cruciale pour comprendre la fonction de tous les gènes mutés récemment découverts dans les cancers humains", commente Cédric Blanpain, co-directeur cette étude.

[Plus d'actualités sur la recherche à l'ULB]

4 Prix quinquennaux à l'ULB

Jeudi le 02-07-2015

Le FNRS a attribué les prestigieux Prix quinquennaux 2011-2015 et la recherche de l'ULB se distingue puisque 4 des 5 Prix vont à des chercheurs de notre Université. "Cela n'était encore jamais arrivé depuis le lancement de ces prix en 1959", souligne le magazine Daily Science...

Les lauréats sont :

  • Marc Henneaux, service de Physique théorique mathématique, Faculté des Sciences. Marc Henneaux a joué un rôle majeur dans la compréhension des symétries en théorie quantique des champs et en gravitation. Il a profondément contribué à la connaissance des propriétés quantiques des interactions fondamentales, à la théorie des trous noirs et à la structure des singularités de l'espace-temps, mettant au jour des symétries tout à fait inédites qui semblent régner dans un domaine situé à la limite de notre connaissance.
  • Axel Cleeremans, centre de recherche Cognition et Neurosciences, UNI, Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation.Précurseur dans le domaine de la psychologie cognitive, Axel Cleeremans a apporté une contribution majeure à l'étude des mécanismes cognitifs impliqués dans les apprentissages avec et sans conscience, et, d'une manière plus générale, à notre compréhension des mécanismes de la conscience. Ses travaux ont également contribué, internationalement, au développement méthodologique de la psychologie expérimentale
  • Cédric Blanpain, IRIBHM, Faculté de Médecine. Cédric Blanpain est reconnu dans le monde entier comme l'un des meilleurs dans le domaine de la biologie des cellules souches grâce à son travail précurseur tant sur les cellules souches épidermiques que sur les cellules souches cancéreuses. Nous lui devons par ailleurs des découvertes relatives au développement, au maintien et à la réparation de divers organes (cœur, prostate, glandes mammaires).
  • Christos Sotiriou, laboratoire JC Heuson de recherche translationnelle en cancérologie mammaire, Faculté de Médecine.Christos Sotiriou est à l'origine de l'imagerie moléculaire du cancer du sein. Ses découvertes ont ouvert la voie aux concepts de traitement personnalisé dont bénéficient aujourd'hui les patientes atteintes de cette maladie. Ses travaux en faveur de la caractérisation moléculaire de cette forme de cancer ont considérablement fait progresser les connaissances et ont permis aux patientes de bénéficier de traitements à la fois moins agressifs et plus efficaces en fonction des tumeurs diagnostiquées.

Les Prix scientifiques quinquennaux du FNRS seront officiellement remis le 30 novembre au BOZAR.


Théorie quantique et asymétrie

Ognyan Oreshkov et Nicolas Cerf - Centre for Quantum Information and Communication - ont développé une formulation entièrement symétrique de théorie quantique qui révèle un lien exact entre une asymétrie derrière la théorie quantique standard et le fait que nous pouvons nous rappeler le passé, mais pas l'avenir - un phénomène que Stephen Hawking a appelé le "psychological arrow of time".

Publiée dans la revue Nature Physics, cette étude propose de nouvelles perceptions des concepts de libre choix et de causalité.

"Notre travail montre que si nous croyons que la "symétrie temps" doit être une propriété des lois fondamentales de la physique, nous devons envisager la possibilité de phénomènes au-delà de ceux concevables dans la théorie quantique standard. Si de tels phénomènes existent et où nous pourrions les chercher, c'est la question", explique Oreshkov.


Ciliopathies: avancée à l'UNI

Emmenés par Serge Schiffmann et Marcelo Chavez, des chercheurs du Laboratoire de Neurophysiologie, ULB Neuroscience Institute se sont intéressés aux ciliopathies, des maladies caractérisées par des malformations et des altérations multiples dont la déficience mentale.

Plus précisément, les chercheurs se sont penchés sur les cils primaires - de fines antennes permettant la perception par une cellule de son environnement - qui sont altérés en cas de ciliopathie. Grâce à la microscopie confocale à haute résolution de la plateforme d'imagerie cellulaire (LiMiF) du pôle santé, l'équipe de l'UNI a identifié la présence d'un groupe de lipides à la membrane de cette antenne: les phospholipides. Et elle a mis en évidence le rôle et les mécanismes d'action de ces phospholipides dans les ciliopathies.

Publiée dans la revue Developmental Cell (online ce 17 juillet), leur recherche ouvre de potentielles voies nouvelles dans le traitement des ciliopathies.


Marc Henneaux, baron

La presse l'annonce et notamment LeSoir.be: ce 21 juillet, 14 personnalités belges feront leur entrée officielle au sein de la noblesse belge. Parmi elles, un chercheur de l'ULB: Marc Henneaux.

Chercheur au Service de physique mathématique des interactions fondamentales en Faculté des Sciences et directeur des Instituts Solvay, Marc Henneaux se voit attribuer le titre de baron.

Une année décidément riche en reconnaissances pour celui qui recevait il y a quelques semaines, le prestigieux Prix quinquennal du FNRS ou encore au printemps, le sélectif Prix Bogolioubov décerné par le Joint Institute for Nuclear Research.

Rappelons que Marc Henneaux, détenteur notamment d'un ERC Advanced Grant, a joué un rôle majeur dans la compréhension des symétries en théorie quantique des champs et en gravitation. Il a profondément contribué à la connaissance des propriétés quantiques des interactions fondamentales, à la théorie des trous noirs et à la structure des singularités de l'espace-temps, mettant au jour des symétries tout à fait inédites qui semblent régner dans un domaine situé à la limite de notre connaissance.


[une] Puissance et pouvoir de l'écriture chinoise

Quel est le poids de l'écriture dans la culture chinoise et comment celle-ci a-t-elle évolué à travers le temps ? Françoise Lauwaert, LAMC (Laboratoire d'anthropologie des Mondes contemporains), Institut de sociologie a écrit un ouvrage sur le sujet en prenant pour point de départ des conférences données notamment dans le cadre d'Europalia China.

Le livre part de la question de l'ambivalence entre l'écriture en tant qu'objet du pouvoir, à ce titre étroitement contrôlée, et la liberté qu'elle véhicule à travers sa dimension artistique. Sa puissance d'évocation a fait de l'écriture chinoise un art hautement considéré, au point que les qualités morales d'une personne se révèlent dans son style calligraphique.

Le livre met également en évidence l'ubiquité de l'écriture dans l'espace physique et intellectuel de cette culture (stèles, inscriptions à flanc de montagnes, monuments, objets rituels...). Il revient enfin sur la longue tradition lexicographique que l'on retrouve en Chine, une forme de savoir de leur propre histoire, qui s'est mise en place depuis le premier siècle de notre ère.

Puissance et pouvoir de l'écriture chinoise entend ainsi développer ces différents aspects tout en restant accessible à tous.


[une]Polarisation du débat sur le climat

Aux Etats-Unis, la question du changement climatique est l'objet d'un débat polarisé. D'un côté, les républicains qui contestent l'existence de ce phénomène physique ainsi que son origine humaine, et de l'autre, les démocrates qui veulent combattre ce changement climatique par des actions politiques. Mais retrouve-t-on cette même ambivalence dans le paysage politique européen ?

Le nouveau Courrier hebdomadaire du CRISP pose la question à travers une enquête réalisée entre autres par Edwin Zaccaï, CEDD (Centre d'Études du Développement Durable), IGEAT-Faculté des Sciences.

Pour répondre à cette question, les auteurs ont analysé en trois temps une cinquantaine de partis européens en vue du scrutin de mai 2014. Ils ont d'abord scruté les principaux partis en Belgique, ensuite les quatre pays comptant le plus grand nombre d'eurodéputés (Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni) et enfin les partis des familles conservatrices, populistes et d'extrême droite.

Rares sont les partis européens mettant en doute l'existence du changement climatique mais nombreux sont ceux émettant des réserves quant aux politiques sur le climat pouvant freiner la croissance économique. Si elle n'est pas aussi claire qu'aux Etats-Unis, la polarisation du débat sur le climat au niveau européen existe bel est bien. Une recherche à découvrir dans le nouveau courrier hebdomadaire du CRISP.