Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette

L'objet de la recherche

Portraits

Paroles de chercheurs

Tam-tam

> Annoncer un événement dans l'agenda de l'ULB.

> Envoyez-nous vos actus et nous ferons résonner le tam-tam!

 
 

Prix iris à Basile Stamatopoulos et Laurence Lagneaux

Mardi le 21-04-2015

Basile Stamatopoulos, chercheur Télévie et Laurence Lagneaux, maître de recherche FNRS au Laboratoire de Thérapie cellulaire clinique – Institut Bordet, Faculté de Médecine -, viennent de recevoir le prix iris-Recherche.

Décerné par la Fondation Roi Baudouin, ce prix vise à soutenir la recherche translationnelle et clinique dans les hôpitaux du réseau des hôpitaux publics bruxellois, iris.

Ce prix – d'une valeur de 60.000 euros – aidera à financer les travaux du Dr. Basile Stamatopoulos sur la leucémie lymphoïde chronique. Plus précisément, le chercheur étudie la résistance au traitement par séquençage du génome du patient, en collaboration avec l'Université d'Oxford – où il travaille actuellement -, l'Institut Bordet et les Hôpitaux Brugman, St-Pierre, Bracops notamment.

Bien être dans les petits commerces bruxellois

Lundi le 20-04-2015

A Bruxelles, 1 emploi sur 5 est occupé par une personne d'une petite entreprise et environ 87% des entreprises sont des organisations de moins de 20 travailleurs. Pourtant, peu ou pas d'étude n'avait jusqu'à présent été menée sur la santé et le bien-être dans ces petites entreprises.

Chercheuses au sein de l'Ecole de Santé publique, Céline Mahieu et Isabelle Godin viennent de combler partiellement ce manque: pendant 3 ans, elles ont étudié les conditions de travail et d'emploi des employés, des dirigeants et des indépendants de petits commerces bruxellois. Soutenues par Innoviris, les chercheuses se sont intéressées à six quartiers commerciaux bruxellois diversifiés, allant de la chaussée de Mons (Anderlecht) à la Place des Maïeurs (Woluwe-Saint-Pierre) en passant par le Sablon (Bruxelles-ville) ou Matongé (Ixelles). Elles y ont investigué principalement des commerces de détail, coiffeurs et horeca, alternant enquête par questionnaires et entretiens.

Désireuses de partager les résultats de cette étude de longue haleine avec les principaux intéressés, les chercheuses ont réuni interviews, statistiques et analyses dans leur (premier) webdocumentaire, Petits commerces bruxellois: découvrez-le.


Politiques antidiscriminatoires

« Les mesures de lutte contre la discrimination imposées par l'Union européenne sont-elles efficaces? », voilà la question que se sont posés plusieurs chercheurs européens dans le livre Politiques antidiscriminatoires qui vient de sortir. Si l'ouvrage s'interroge sur l'efficacité de législations européennes et nationales, sa portée dépasse le cadre strictement juridique.

Co-éditeur de cet ouvrage avec Julie Ringelheim et Ginette Herman (UCL), Andrea Rea - Groupe de recherche sur les relations ethniques, les Migrations et l'Egalité (GERME, Faculté des Sciences sociales et politiques ULB) - s'est particulièrement intéressé au cas de la Région de Bruxelles-Capitale. Selon lui, il faut distinguer l'aspect juridique, c'est-à-dire les instruments juridiques qui condamnent a posteriori les actes discriminatoires de ce qu'on appelle les actions positives, qui sont des mesures promouvant la diversité parmi le personnel de manière incitative.

Celles-ci dépendent des États et s'appliquent dans différents secteurs, par exemple dans l'emploi et l'éducation. « En Région de Bruxelles-Capitale, on trouve ces mesures d'action positive, mais elles sont plus effectives dans le secteur public que dans le secteur privé où la diversité est plus un discours d'intention qu'une politique effective d'embauche luttant contre la discrimination », déplore Andrea Rea .

Un travail de recherche qui s'inscrit dans la lignée de son étude des phénomènes migratoires, à lire dans Politiques antidiscriminatoires, éditions De Boeck.


Bone Therapeutics inaugure ses locaux de Gosselies

Bone Therapeutics inaugure aujourd'hui son nouveau siège, implanté dans le Biopark de Gosselies, en présence de Paul Magnette, Ministre-Président de la Wallonie, et de Jean-Claude Marcourt, Vice-président du gouvernement wallon.

L'ancienne spin-off de l'ULB, spécialisée dans l'étude et la mise au point de nouveaux traitements pour la réparation et la prévention des fractures osseuses, compte progressivement y transférer l'intégralité de ses activités opérationnelles. Les départements administratifs et de R&D s'y installeront dans les prochains jours, puis les activités de production suivront à partir de mi-2016.

Le nouveau bâtiment de 3000m², partagé avec la société Promethera BioSciences, s'inscrit dans le cadre d'un projet plus vaste, celui de la création de la Plateforme Wallonne de Thérapie Cellulaire (PWTC). La gestion de la plateforme sera assurée par trois sociétés de services : SISE (Société d'Infrastructures, de Services et d'Énergies), SCTS (Skeletal Cell Therapy Support) et HCTS (Hepatic Cell Therapy Support).

Cette inauguration intervient quelques semaines après l'entrée fructueuse de Bone Therapeutics sur les marchés boursiers.


Le cycle du méthane influencé par les courants marins

Puissant gaz à effet de serre, le méthane est enfoui en grande quantité dans les fonds marins, sous forme d'hydrates ou de poche de gaz. Il existe de nombreuses bactéries aquatiques qui se nourrissent de ce méthane et qui réduisent fortement le transfert de ce gaz vers l'atmosphère terrestre.

Intégrée dans un groupe de chercheurs internationaux menés par l'Université de Bâle et le GEOMAR de Kiel, Célia Julia Sapart (Laboratoire de Glaciologie, Faculté des Sciences) a contribué à l'étude de ces bactéries dans la zone côtière de l'île de Svalbard en Arctique, où d'importantes quantités de méthane sont émises. Les chercheurs ont découvert que, contrairement à ce qui était considéré jusqu'alors, les communautés bactériennes méthanotrophes ne peuvent se développer dans des zones de forts courants. De ce fait, le méthane émis par les fonds marins dans ces zones ne pourra être oxydé par les bactéries et atteindra donc plus facilement l'atmosphère où il contribuera à amplifier l'effet de serre.

Publiée dans Nature Geoscience, cette découverte montre l'importance d'étudier l'évolution des émissions de méthane sous-marin, sa biologie et l'influence des courants marins, sur une longue période, afin de mieux estimer son impact sur les climats futurs.


La structure de la peroxidasine-1 mieux connue

Quand la fonction d'une protéine reste mystérieuse, une stratégie consiste à l'étudier et la caractériser sous toutes ses coutures. C'est, en tous cas, la méthodologie employée par nos chercheurs pour étudier la peroxidasine-1. Découverte au milieu des années 90, cette protéine est secrétée par les cellules du système cardiovasculaire mais son rôle n'est pas encore bien connu. Elle jouerait un rôle dans la formation du collagène IV et sa fonction peroxydase contribuerait au remodelage de la paroi des vaisseaux sanguins.

Dans une publication reprise dans le Journal of Biomedical Chemistry, Pierre Van Antwerpen et Cédric Delporte (Faculté de Pharmacie) ainsi que Karim Zouaoui Boudjeltia (Faculté de Médecine) ont donc entrepris de mieux caractériser la structure et les propriétés physicochimiques de la peroxidasine-1. Ils se sont particulièrement intéressés à la glycobiologie et à la position des ponts disulfures de la protéine, grâce à la spectrométrie de masse haute résolution.


Webdocumentaire "Avis de chercheurs"

La recherche est-elle une passion? Quelles sont les qualités d'un chercheur? Qu'apporte l'enseignement à la recherche? Qu'apporte la recherche à la société? Etre une femme en recherche, est-ce différent? Comment la recherche est-elle financée? Que signifie pour un chercheur la liberté, l'international ou les publications?

Nathalie Gobbe et Natacha Jordens – Communication Recherche de l'ULB - ont posé ces questions à trois chercheurs de l'Université libre de Bruxelles: Laurent Bavay (CReA-Patrimoine), Vinciane Debaille (G-Time), Pierre Vanderhaeghen (UNI, IRIBHM).

Une femme, deux hommes; un archéologue, une géologue, un médecin; qui travaillent en laboratoire et/ou sur le terrain...

A travers leurs vécus, leurs analyses, leurs opinions se dessine une réalité de la recherche, aujourd'hui, en Belgique.

Le webdocumentaire Avis de chercheurs vous invite à la découvrir en textes, en sons, en images.

(Pour une navigation optimale, nous vous conseillons de passer en plein écran, idéalement en 16/9, et le navigateur Google Chrome).

 

Nos dernières publications:

Hottois Gilbert
Missa Jean-Noël
Perbal Laurence
Bribosia Emmanuelle
Rorive Isabelle
Wilmet Marc
Déom Jacques
Saygin Mehmet Alparslan
Couloubaritsis Lambros
Cartuyvels Yves
Guillain Christine
Vanhaesebrouck Karel
Périer-D'Ieteren Catheline
Mohrmann Ivo