Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 


L'ULB accueille deux professeurs issus d'universités "partenaires privilégiées"

Les Chaires internationales de la Commission de classement des crédits internationaux (CCCI) de l'ULB permettent d'inviter un professeur étranger afin de participer à des activités de recherche et d'enseignement ainsi que de développer des projets conjoints. En ce mois de février, l'Université reçoit précisément deux bénéficiaires de ces Chaires, issus tous deux de "partenaires privilégiés".

Michèle Dagenais est professeure d'Histoire à l'Université de Montréal. Spécialiste en histoire urbaine des XIXe et XXe siècles, elle s'intéresse tout particulièrement aux relations entre pratiques urbaines et matérialité ou environnement. Elle a ainsi exploré l'histoire des espaces urbains de loisirs et de culture, et s'est intéressée aux transformations de la nature en ville au cours des deux derniers siècles. Récemment, elle a publié une monographie consacrée à l'histoire de l'eau à Montréal (Montréal et l'eau. Une histoire environnementale, Ed. Boréal, Montréal, 2011). Ses champs de recherche sont au coeur de plusieurs projets de recherche hébergés à l'ULB, parmi lesquels ceux du LIEU (Laboratoire interdisciplinaire en études urbaines), récemment intégré à la Maison des sciences humaines (MSH), ou celui menée sous la houlette de Chloé Deligne (ULB) et Benedikte Zitouni (USt Louis Bruxelles) qui cherche à écrire une histoire de l'agriculture urbaine à Bruxelles. La venue de Michèle Dagenais sera ponctuée d'interventions dans des cours de Master en Histoire et dans différents séminaires liés à ces projets.

Marcelo Cândido est professeur à l'Université de São Paulo (USP), où il occupe également la fonction de pro-recteur adjoint à la post-graduation. Son séjour permettra de renforcer les liens à deux niveaux: disciplinaire et institutionnel. En sa qualité d'historien, il travaille sur les crises alimentaires médiévales et la réaction politique à celles-ci. La venue de M. Cândido prolongera un séjour de professeurs de l'ULB (Jean-Pierre Devroey et Alexis Wilkin) à l'USP et permettra de préparer des projets de demandes de financement auprès de bailleurs de fonds belges et brésiliens. La mobilité doctorale (avec cotutelles) et post-doctorale de chercheurs brésiliens en Histoire sera également à l'ordre du jour, ainsi que les échanges d'enseignants. Sont encore prévus des interventions du Pr Cândido au séminaire de BA3 de Pratique de la recherche en Histoire Moyen-Age, une leçon au Cours d'Histoire comparée de l'Europe, et des réunions autour du livre en projet de M. Cândido sur les famines médiévales.
En sa qualité de pro-recteur adjoint à la post-graduation, le Pr Cândido rencontrera des membres des autorités et de l'administration de l'ULB pour travailler sur la mobilité doctorale entre les deux institutions, ainsi que sur des projets conjoints. Par exemple, un programme intensif sera organisé à l'ULB en avril 2017 ayant pour thème "Les Crises" dans une perspective interdisciplinaire ; les participants seront des doctorants et des professeurs des deux universités.


Africa Quizz

Pour cette 4ème édition d'Africa Quizz, nous vous emmenons virtuellement en voyage du 22 février au 22 mars à travers 5 pays jusqu'à la destination finale, le Sénégal. Ce voyage ayant un impact écologique, il vous faudra rassembler le plus grand nombre d'arbres à planter pour être l'équipe gagnante. Celle-ci partira 2 semaines visiter un projet au Sénégal dans notre ONG partenaire.

Pour y arriver, vous devrez relever des défis, participer à des activités sur le campus du Solbosch et répondre à des questions de rapidité sur facebook du 22 février au 22 mars.

Partant.e.s? Inscrivez votre équipe de deux étudiant.e.s avant le 17 février 2016 en envoyant un message privé à https://www.facebook.com/AfricaQuizz en mentionnant vos noms, prénoms, adresses mail ULB, profils facebook et études suivies à l'ULB.


L'Université de Lausanne, 12e partenaire privilégié de l'ULB

Les relations entre l'ULB et l'UNIL (Université de Lausanne) existent de longue date, en enseignement comme en recherche. Une première convention de coopération institutionnelle avait été signée dès 1991. À cette époque, l'ULB et l'UNIL faisaient partie du programme pilote ECTS qui expérimentait, au niveau des échanges d'étudiants en médecine, les pratiques devenues aujourd'hui courantes en Erasmus: offre de cours structurée, personnes de contact clairement identifiées, "learning agreement", reconnaissance académique via une échelle de notation commune, etc.

Aujourd'hui encore, Lausanne reste un important partenaire en termes de mobilité étudiante, avec une palette de disciplines très large, tant en sciences exactes qu'en sciences humaines. Les collaborations scientifiques sont, elles aussi, nombreuses: de la physique à la psychologie, en passant par le cinéma, le développement durable, l'évolution, la physiopathologie ou la bioinformatique. Par ailleurs, dans le domaine du management, la SBS-EM et HEC Lausanne sont toutes deux membres du prestigieux réseau QTEM.

Il semblait donc légitime que l'ULB signe avec l'Université de Lausanne une déclaration de partenariat privilégié, en parallèle avec celle conclue avec l'Université de Genève dans le cadre du réseau G3. La cérémonie de signature a eu lieu le 13 janvier à Lausanne, à l'occasion d'une rencontre du recteur Didier Viviers avec son homologue Dominique Arlettaz.


Nos bioinformaticiens à l'Université de Lausanne

Les 15 et 16 décembre derniers, un important séminaire de bioinformatique a réuni une vingtaine de chercheurs belges et suisses sur le campus de l'UNIL (Université de Lausanne). La rencontre, organisée sous l'égide de Wallonie-Bruxelles International et du Swiss Institute for Bioinformatics, avait pour objectif de faire émerger des projets potentiels dans le cadre d'un appel EUREKA qui se clôture en mai 2016.

La délégation de l'ULB se composait de cinq chercheurs: Marc Abramowicz et Guillaume Smits (Faculté de Médecine), ainsi que Gianluca Bontempi, Tom Lenaerts et Marianne Rooman (Faculté des Sciences).

Le réseau EUREKA finance de la recherche appliquée via des agences nationales ou régionales, avec une contribution de 20% de la Commission européenne. Les projets sélectionnés sont d'une durée de 3 ans.


Mission de l'ULB à Kinshasa

Les autorités de l'ULB organisent, du 7 au 12 février 2016, une importante mission interfacultaire en République démocratique du Congo à laquelle se joindront les dirigeants de notre ONG ULB-Coopération et le Secrétaire perpétuel de l'Académie royale de Belgique. Cette mission sera l'occasion de souligner officiellement l'importance qu'occupe aujourd'hui le Congo dans la stratégie de coopération au développement de l'ULB.

Les objectifs de cette mission sont multiples: rendre plus visible et valoriser les activités de coopération universitaire au développement de l'ULB ainsi que de son ONG ; mettre en contact les partenaires universitaires et les partenaires de type ONG, développer de nouvelles relations et consolider les liens existants avec l'Université de Kinshasa, l'Université Kongo, l'Institut supérieur d'architecture et d'urbanisme et l'Institut supérieur pédagogique de Kananga.

Cette mission sera également l'occasion de rencontrer les membres de l'Union des anciens étudiants de Kinshasa, d'organiser un débat public à la Maison de la laïcité de Kinshasa et une table ronde sur l'étude du fait religieux. La délégation sera également reçue par Kathryn Brahy, déléguée générale de Wallonie-Bruxelles international (WBI) à Kinshasa.

 

Nos dernières publications:

Godart Caroline
Coman Ramona
Morin Jean-Frédéric
Bendjaballah Selma
Lefebve Vincent
Costa Olivier
Brack Nathalie
Andrin Muriel
Loriaux Stéphanie
Obst Barbara
Piette Valérie
van der Dussen Sophie
Paternotte David
Weinblum Sharon
Foret François

Clin d'oeil