Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette


Un séjour d'échange en Chine? C'est possible!

La qualité des grandes universités Chinoises n'est plus à démontrer, comme en atteste l'existence de nombreuses collaborations scientifiques entre l'ULB et ces institutions. Depuis 2014, l'ULB accueille notamment, chaque année, une trentaine de doctorants chinois bénéficiaires d'une bourse du prestigieux China Scholarship Council.

Afin de faire bénéficier ses étudiants de ce contexte académique favorable, l'ULB a signé ces dernières années plusieurs conventions de mobilité étudiante. Elle accueille donc de plus en plus d'étudiants Chinois sur ses campus. Par contre, la mobilité des étudiants vers la Chine est encore limitée.

En collaboration avec le Service de Mobilité étudiante et le Service des Relations internationales, l'ULB organise une séance d'information sur les opportunités de partir comme étudiant d'échange en Chine. Plusieurs intervenants évoqueront la Chine actuelle, l'enseignement supérieur dans ce pays, et la manière dont on peut concrètement bénéficier des accords de mobilité. Des témoignages d'étudiants (Chinois venus à l'ULB, et de l'ULB partis au Chine) viendront illustrer ces propos. Un échange de vues et de questions-réponses suivra.

La séance se tiendra le jeudi 7 mai de 12h15 à 14h, à la salle R42.5.110 (bâtiment R42, campus du Solbosch).


2015-2016 sera l'Année de la France à l'ULB

Après une année académique 2014-2015 placée sous le signe de l'Allemagne, l'ULB a accepté la proposition de l'Ambassade de France d'organiser une Année de la France à l'ULB en 2015-2016. L'occasion de mettre en lumière nos collaborations scientifiques avec les collègues français et leurs institutions. L'occasion, aussi, de se laisser surprendre en (re-)découvrant ce pays à la fois si proche et si différent de notre univers belge francophone avec des évènements académiques et culturels qui s'enchaîneront dès la rentrée de septembre.


Colloque "Année de l'Allemagne" : Le genre de la mémoire

Dans le cadre de l'Année de l'Allemagne, l'ULB accueille un colloque international sur le genre de la mémoire du 6 au 8 mai 2015.

La prise en compte de la dimension du genre fait désormais largement partie des études littéraires. Cependant, alors que d'une part les études de genre impliquent l'analyse de la relation entre rôles sexuels et autres composants de la culture et que d'autre part la notion de 'mémoire culturelle' (Jan et Aleida Assmann) connaît un véritable 'boom' depuis le début des années 1990, singulièrement en Allemagne, l'interaction entre genre et mémoire culturelle ne fait l'objet de timides recherches que depuis une dizaine d'années. Si le genre est une construction socioculturelle, la mémoire culturelle, réservoir collectif des souvenirs de l'histoire de l'humanité, tels que les transmet notamment la littérature, se construit de même à l'intérieur de cadres socioculturels spécifiques qui en déterminent la performativité. Au sein de ces cadres, la perception et la transmission des rôles sexuels, qu'elle soit affirmative, c'est-à-dire qu'elle reproduise l'idéologie dominante, ou bien subversive, constituent un élément qui influence nécessairement la construction de la mémoire culturelle d'un groupe ou d'une nation

Quel est dès lors l'impact du genre sur la représentation littéraire de faits historiques, particulièrement en Allemagne, mais aussi en Autriche, depuis la fin de la seconde Guerre Mondiale ? On sait que le 'travail sur le passé («Aufarbeitung der Vergangenheit») reste un des principaux thèmes de la littérature contemporaine d'expression allemande. Il est par ailleurs frappant que les auteurs en sont souvent des écrivaines. Ces auteures apportent-elles une perspective différente de la vision essentiellement masculine de l'histoire depuis 1945 ?

Le colloque aura lieu en allemand, du 6 au 8 mai, au Cierl et au bâtiment R42 (consultez le programme complet et les infos pratiques dans le pdf joint à cet article).

Document attaché

Nos dernières publications:

Hottois Gilbert
Missa Jean-Noël
Perbal Laurence
Bribosia Emmanuelle
Rorive Isabelle
Wilmet Marc
Déom Jacques
Saygin Mehmet Alparslan
Couloubaritsis Lambros
Cartuyvels Yves
Guillain Christine
Vanhaesebrouck Karel
Périer-D'Ieteren Catheline
Mohrmann Ivo

Clin d'oeil