Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 


Essai clinique inédit contre l'infection à VIH

C'est une première mondiale: l'équipe des Professeurs Carine van Lint (Service de Virologie Moléculaire - Faculté des Sciences, Biopark) et Stéphane de Wit (Service des Maladies Infectieuses, CHU Saint-Pierre) s'associent pour lancer une étude clinique inédite, visant à atteindre une rémission à long terme de l'infection à VIH.

Actuellement, les patients sous médication antirétrovirale doivent suivre leur traitement à vie et en continu, au risque d'un rebond du taux de VIH-1 dans le sang. Ce rebond est essentiellement dû à la réactivation de cellules réservoirs, des cellules infectées par des virus latents. Réactiver ces réservoirs est une des stratégies majeure dans la lutte contre le virus du sida.

L'originalité de cet essai clinique de phase Ib/II tient au fait que les chercheurs vont administrer aux malades volontaires deux inducteurs de VIH de classe différente : un inhibiteur de désacétylases et un inhibiteur de méthylation de l'ADN, suivant un schéma temporel précis et de manière répétée. Les chercheurs testeront également l'efficacité de la réponse des cellules infectées avant d'enrôler le patient dans l'essai clinique, ce qui permettra un traitement individualisé. Les aspects combinatoire, individualisé, séquentiel et d'administration répétée de cet essai constituent une première mondiale dans la stratégie visant une rémission de l'infection VIH.

S'appuyant sur plus de 20 ans de recherches fondamentales et une collaboration de longue date entre les deux équipes, cet essai devra débuter au printemps prochain et rassemblera 15 patients.


Podcast: l'histoire du féminisme au XXe siècle.

Le 25 octobre 2016 à La Louvière, dans le cadre des conférences de l'Extension de l'ULB, Valérie Piette donnait une conférence sur l'histoire du féminisme au XXe siècle.

Valérie Piette est historienne de l'ULB, et elle mène des recherches qui s'articulent autour de trois axes. Le premier axe concerne l'histoire des femmes, du genre et des sexualités aux XIXe et XXe siècles. Le second concerne plus précisément l'histoire sociale. Le dernier axe de ses recherches traite de l'histoire coloniale, en particulier les rapports entre la Belgique et son ancienne colonie, actuellement République démocratique du Congo.

> Écoutez le podcast!


Cervelet et apesanteur

Le Laboratoire de Neurophysiologie et de Biomécanique du Mouvement (Faculté des Sciences de la motricité) vient de démontrer pour la première fois, chez l'homme, l'implication spécifique du cervelet lors d'une tâche visuo-attentionnelle en apesanteur. Cette découverte a été rendue possible grâce à l'enregistrement de l'activité électroencéphalographique (EEG) chez les astronautes de la Station Spatiale Internationale (ISS) au cours de l'expérience Neurospat, à laquelle l'astronaute belge Frank De Winne à participé.

Durant cette expérience, pilotée par l'équipe de Guy Cheron et en collaboration avec des chercheurs de l'Académie des Sciences de Hongrie et de l'Université René Descartes Paris V, les astronautes ont effectué une tâche simulant la manœuvre d'arrimage du vaisseau Soyouz à l'ISS au sol (avant et après le vol) mais surtout durant leur séjour dans l'espace.

Les premiers résultats publiés dans Scientific Reports et issus de l'analyse des signaux électriques recueillis à la surface du cerveau, démontrent que le cervelet intervient de façon spécifique lorsque les astronautes effectuent cette tache sensori-motrice en apesanteur et en flottement libre dans l'ISS.

Ces résultats apportent un nouvel éclairage fondamental sur le rôle essentiel joué par le cervelet.


Récompense pour 2 chercheurs du CRCN

La fondation EVENS a décerné l'Evens Science Prize 2016 à quatre chercheurs issus de l'Université libre de Bruxelles et de l'University College London.

Du côté de l'ULB, les lauréats sont Emilie Caspar et Axel Cleeremans du Centre de Recherche Cognition et Neurosciences, Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation. Ce prix récompense leurs travaux portant sur la compréhension de la manière dont la coercition modifie le sentiment d'être l'auteur de ses actes dans le cerveau humain.

Le jury souligne la solidité de leur proposition ainsi que leur facilité à communiquer sur un sujet aussi complexe que ces recherches.

Pour plus d'informations, cliquez ici.


Cinéma au-delà des frontières

Aujourd'hui, peut-on encore parler de cinéma national ? Dans bien des cas, cette catégorisation semble obsolète. Les films sont généralement issus de collaborations internationales, comportent une dimension transculturelle, et sont de plus en plus souvent "transnationaux", en particulier au sens où ils problématisent les notions de nationalité, frontière et identité. Robin LefereFaculté Lettres, Traduction et Communication – et sa collègue Nadia Lie (KUL) mettent en évidence la pertinence du concept de transnationalité, qu'ils étudient dans le cadre du cinéma hispanique et latino-américain.

"Babel" de Alejandro González Iñárritu constituerait un exemple parfait: « c'est une co-production internationale, avec un casting international, offrant trois récits interconnectés qui se déroulent respectivement dans trois pays ou espaces hybrides (comme la frontière Etats-Unis Mexique, qui engendre des situations absurdes) et bien sûr dans plusieurs langues (principalement anglais, arabe et japonais), et illustrent le principe de l'interdépendance des trajectoires humaines dans un monde globalisé»

Robin Lefere expose ses recherches sur le cinéma transnational dans un livre à découvrir.

 

Nos dernières publications:

Smets Paul-F.
Morelli Anne
Grimmeau Jean-Pierre
Wayens Benjamin
De Greef Vanessa
Decharneux Baudouin
Kostera Thomas
Preyat Fabrice
Groenen Marc
Coman Ramona
Crespy Amandine
Louault Frédéric
Pilet Jean-Benoît
Van Haute Emilie
Morin Jean-Frédéric

Clin d'oeil