Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 


Université euro-méditerranéenne 2014 "Art, Culture et Révolution"

Chaque année, l'Université euro-méditerranéenne (UEM) réunit des étudiants des deux rives de la Méditerranée: Liban, Belgique, France, Tunisie, Italie, Espagne, Égypte, Palestine, Maroc, Algérie, etc. qui développe ensemble un sujet toujours axé sur les relations Europe/monde arabe et les enjeux de l'espace euro-méditerranéen.

L'objectif cette année sera d'aborder le thème de l'«Art, Culture et Révolution». Les participants s'intéresseront aux dimensions culturelles et artistiques des processus protestataires et révolutionnaires dans le cadre, principalement, des printemps arabes. L'UEM favorise les approches transdisciplinaires: histoire, sciences politiques, relations internationales, économie, ethnographie, sociologie, droit, etc. Des spécialistes de l'espace euro-arabe et de ses enjeux proposeront un panel d'interventions diversifiées.

Informations pratiques: du lundi 04 au vendredi 08 août 2014 à l'ULB - Campus Solbosch - Découvrez en ligne le programme complet de cette université d'été. Les étudiants, professeurs et chercheurs de l'ULB intéressés sont invités à prendre contact avec Leila Mouhib.

Pour en savoir plus: http://www.uem-iee.org/.

Organisation du Pôle Bernheim Paix et Citoyenneté, de la section Histoire et Cultures de l'IEE, en partenariat avec la Faculté de Philosophie et de Lettres (ULB), en collaboration avec les universités associées, et financée par la fondation Émile Bernheim.


Trypanosomes: la course aux armements

Responsable de la maladie du sommeil, le trypanosome est un parasite africain qui entretient des relations particulières avec l'homme. A la tête du Laboratoire de Parasitologie moléculaire, IBMM, Faculté des Sciences, Etienne Pays étudie ce parasite surprenant depuis de nombreuses années. Il a contribué avec son équipe, à plusieurs avancées, aujourd'hui résumées dans un article publié dans Nature Reviews Microbiology.

Les ancêtres de l'homme ont élaboré un système sophistiqué d'immunité particulière contre ce pathogène, impliquant la protéine APOL1. Les chercheurs ont également montré que deux clones de trypanosomes ont réussi à éviter cette immunité par des mécanismes différents et infectent donc aujourd'hui l'homme, en causant la maladie du sommeil. Enfin, en Afrique de l'ouest, l'homme a muté le gène de l'APOL1 pour résister à un de ces deux clones mais ces mutations de l'APOL1 sont associées à une maladie des reins. Ces différentes recherches ont bien sûr généré des perspectives nouvelles de lutte contre les trypanosomes.


Nouvelle signalétique extérieure pour les Bibliothèques de l'ULB

Depuis le mardi 24 juin 2014, les Bibliothèques de l'ULB sont parées d'une nouvelle signalétique extérieure. Celle-ci associe divers éléments graphiques que vous retrouvez régulièrement dans leurs publications tels que le logo et les couleurs associées aux bibliothèques.


Microfinance: Ariane Szafarz primée

Anastasia Cozarenco (Aix-Marseille School of Economics) et Ariane Szafarz (ULB, Centre Emile Bernheim et CERMi, Faculté Solvay Brussels School of Economics and Management) ont remporté le 2014 European Microcredit Research Award co-sponsorisé par l'European Microfinance Network et la Hague University of Applied Sciences.

Le prix récompense le travail scientifique innovant présenté dans l'article Microcredit in Developed Countries: Unexpected Consequences of Loan Ceilings. Cet article exploite le premier modèle théorique spécifique de microfinance dans des pays développés, et participe à la réflexion sur la régulation naissante de cette jeune industrie. Cette recherche a été menée dans le cadre du pôle d'attraction interuniversitaire (PAI) sur l'entreprise sociale, soutenu par la politique scientifique fédérale Belspo.


Résultats prometteurs de la Rilatine chez les bègues

Des chercheurs de la VUB et de l'ULB (Dr. Henny-Annie Bijleveld, Faculté de Philosophie et Lettres) ont étudié l'effet de la Rilatine sur les personnes chez qui le traitement usuel du bégaiement donnait des résultats insuffisants. Ils ont observé une diminution du nombre de moments de bégaiement tant à la lecture d'un texte (de 33 épisodes sans Rilatine, à 22 épisodes après la prise de Rilatine) qu'en communication spontanée (de 19 épisodes à 8).

Malgré cette diminution significative, les 15 hommes âgés de 19 à 35 ans participant à l'étude n'ont en revanche pas signalé d'amélioration subjective de leur bégaiement, probablement dû à leurs énormes attentes par rapport au traitement.

Il est encore trop tôt pour recommander la Rilatine pour les bègues car il faut poursuivre les recherches à long terme. Les chercheurs ne savent pas encore si un traitement de longue durée à la Rilatine produit un meilleur effet sur le bégaiement qu'une prise unique. En outre, il faut encore étudier la sécurité du traitement à long terme.

 

Nos dernières publications:

Bernard Benoît
van Gameren Valentine
Weikmans Romain
Zaccai Edwin
Preyat Fabrice
Dickstein-Bernard Claire
Guilardian David
Lelarge Astrid
Le Maire Judith
Vandenberg Vincent
Vereecken Nicolas
Terzo Michael
Brack Nathalie
Dejardin Marcus
Deschamps Robert
Kestens Paul
Mignolet Michel
Plasman Robert
Tojerow Ilan
Nassaux Jean-Paul
Piraux Alexandre

Clin d'oeil