Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 


Inauguration du 1er centre public de procréation médicalement assistée du Maroc

Le premier centre public de procréation médicalement assistée (PMA) du Maroc a été mis en place dans le cadre d'un projet de coopération scientifique entre l'Université libre de Bruxelles, la Faculté de Médecine de l'Université de Rabat et l'Université de Liège (ULg) et avec l'appui de l'ARES et de la Coopération belge.

Il a été inauguré le 20 mai 2016 au Centre hospitalier universitaire Ibn Sina (Rabat) en présence de l'Ambassadeur de Belgique et des partenaires scientifiques du projet : les Prof. Yvon Englert et Rachid Bezad. Le personnel marocain a été formé dans les centres de fécondation in vitro de l'ULB (Hôpital Érasme) et de l'ULg (Hôpital de la Citadelle), qui a également soutenu le projet. Avec ce nouveau centre, le cout de la prise en charge de l'infertilité est diminué de 50 % et l'enseignement des techniques de PMA est désormais possible au Maroc.

+ En savoir plus...


Panorama de la vie étudiante à Bruxelles : pratiques urbaines et rapport à la ville

Le Conseil économique et social de la Région de Bruxelles-Capitale organise le lundi 30 mai 2016 de 12h à 15h un débat portant sur le Panorama de la vie étudiante à Bruxelles : pratiques urbaines et rapport à la ville.

Bruxelles est la ville étudiante la plus importante du pays (90.000 étudiants inscrits, 25.000 emplois,...). Elle jouit également d'une renommée internationale en la matière.

Les étudiants contribuent à la vitalité de la ville, à son identité, à son dynamisme, à sa créativité, à son développement économique et social et à la vie de ses quartiers. La présence étudiante en ville a donc des effets en de multiples domaines. L'objectif de cette étude est d'affiner la connaissance des besoins spécifiques à la population étudiante en termes de logement, de mobilité, de consommation ou encore de loisirs, et d'ainsi permettre aux autorités régionales, à travers leurs compétences, de conforter Bruxelles comme Ville-Région étudiante.

En 2013, l'Agence de Développement Territorial a lancé une enquête visant à dresser un panorama général de la vie étudiante en Région bruxelloise. L'étude s'est déroulée en deux phases :

- les étudiants des quatre universités présentes sur le territoire (durant l'année académique 2013-2014).

- les étudiants des Hautes écoles et des écoles supérieures des arts (durant l'année académique 2014-2015).

Un travail de synthèse a été récemment réalisé, dont les conclusions feront l'objet de la présentation au Débat du Conseil.


Réflexion sur l'euthanasie

Les questions de la bonne mort et de l'euthanasie se posent de plus en plus. Une réflexion à ce propos s'impose aux cliniciens dans des contextes très divers : lorsqu'ils sont directement confrontés à une demande d'euthanasie, quand on fait appel à leur expertise, et enfin, lorsqu'ils doivent se positionner sur la recevabilité d'une demande d'euthanasie.

Le 11 juin, lors du colloque : « Souffrance psychique intolérable et euthanasie », chercheurs et cliniciens se pencheront sur cette problématique.

Darius Razavi dirige l'Unité de Recherche en Psychosomatique et en Psycho-oncologie de la Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation et la Clinique de Psycho-Oncologie de L'Institut Jules Bordet. Lors du colloque, il discutera notamment du malaise des psychiatres vis à vis de cette pratique. Son intervention, illustrée par des vignettes cliniques, se focalisera plus précisément sur les concepts psychologiques et psychiatriques utiles à considérer pour une bonne compréhension d'une demande d'euthanasie et présentera le rôle des psychiatres et des psychologues dans ce contexte.

L'ensemble du programme du colloque est à découvrir ici.


On connait la force du magnétisme cosmique

Planètes, étoiles, galaxies,... tous les objets célestes génèrent un champ magnétique. Mais il existerait également un champ magnétique cosmologique, plus faible, qui pénètre l'ensemble de l'Univers. Un trio de chercheurs est parvenu à imposer des contraintes fortes sur la puissance de ce champ magnétique cosmologique.

Ce travail de Petr Tinyakov et Federico Urban, chercheurs au Service de Physique Théorique (Facultés des Sciences), et de leur collègue russe Maxim Pshirkov, est publié dans le journal scientifique Physical Review Letters (PRL). Les chercheurs ont analysé les radiations émises par quelque 3000 sources extra-galactiques et, plus précisément, les mesures de rotation du plan de polarisation de ces radiations ("rotation de Faraday"). En effet, la polarisation de la radiation est perturbée par les champs magnétiques qu'elle rencontre dans son trajet jusqu'à la Terre ; les mesures de la rotation de Faraday renseignent donc sur la force du champ magnétique traversé. En enlevant l'effet imputé à la Voie Lactée et en comparant leurs données avec des modèles existants, les chercheurs ont déterminé que le champ magnétique cosmologique avait une magnitude maximale de 1 nG, une valeur 5 fois plus fine que les estimations précédentes.

Les chercheurs réalisent de fréquentes campagnes observations dans l'observatoire Telescope Array, en Utah (USA) : la connaissance de la puissance du champ magnétique cosmologique leur sera particulièrement utile pour améliorer l'interprétation des observations de rayons cosmiques de très haute énergie, qui fournissent de précieux renseignements sur la nature de l'Univers (matière noire, énergie noire, propriétés des objets astrophysiques) et sur les interactions de particules à très haute énergie.

[Explication dans le PRL Focus]


Victoire de nos étudiants BA3 bioingénieurs au concours Ecotrophelia

Développer de nouveaux produits alimentaires éco-innovant, c'est le challenge que propose chaque année le concours Ecotrophelia organisé par la FEVIA, la fédération de l'industrie alimentaire.
Cette année, dans le cadre de leur projet d'année, 2 groupes d'étudiants du bachelier bioingénieurs ont relevé le défi. Le premier groupe a présenté au jury, composé de chefs d'entreprises et d'acteurs clés du secteurs, des croquettes de légumes oubliés. Le second groupe a utilisé du pain invendu pour réaliser des cornets de glace au spéculoos, baptisé Specornoos.

Sur 19 produits en lice, le jury a décidé de décerner le premier prix à leur cornet specornoos. Nos étudiants représenteront donc la Belgique au concours européen qui se déroulera à Paris début octobre.

 

Nos dernières publications:

Hasquin Hervé
Meunier Florence
Morelli Anne
Wilkin Luc
d'Huart Thierry
Wiame Aline
Paquet Philippe
Goldschläger Alain
Lemaire Jacques Ch.
Cross William
Pilet Jean-Benoit

Clin d'oeil