Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 


Un Certificat interuniversitaire "Islam et musulmans d'Europe: perspectives historiques et défis contemporains"

L'ULB et l'ULg s'associent pour proposer une nouvelle formation continue intitulée "Islam et musulmans d'Europe: perspectives historiques et défis contemporains" donnant lieu à l'obtention d'un Certificat interuniversitaire reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les questions liées à l'insertion de l'islam en Europe (et plus précisément en Belgique) et à sa visibilité mais également les tribulations de l'islam au niveau mondial et les actes de terreur revendiqués en son nom sont l'objet d'une intense politisation et d'un débat public presque quotidien. De nombreuses questions se posent, souvent de manière très caricaturale et de façon partielle (voire partiale) sur la contribution de l'islam au "vivre ensemble". Ces débats sont également devenus un enjeu de régulation et de réflexion pour les entreprises et les organisations publiques qui doivent se positionner à l'égard de demandes particulières ou encore par rapport au phénomène de la "radicalisation".

Aujourd'hui, les questions de diversité et d'interculturalité sont devenues de véritables enjeux pour les entreprises, les organisations et les institutions publiques. Par conséquent, cette formation propose aux participants de ces secteurs d'acquérir de nouvelles compétences basées sur une formation de haut niveau alliant approche analytique permettant de déconstruire de nombreuses notions malmenées par le débat public, d'une part, et gestion pratique de cas concrets et moments de débats et d'échanges donnant l'occasion à chaque participant.e d'être un.e acteur/actrice de changement au sein de son entreprise/organisation.

Un keynote speech, ouvert à tous, est organisé le vendredi 7 octobre à 13h30 dans la salle Dupréel (campus du Solbosch - bâtiment S - 44 Avenue Jeanne - 1050 Bruxelles). Rachid Benzine, Islamologue, chercheur associé à l'Observatoire du religieux (IEP Aix en Provence) et enseignant à l'IEP et à la Faculté théologique protestante de Paris, et Jean-Philippe Schreiber prendront la parole à cette occasion.

Cette formation est ouverte aux titulaires d'un Bachelier (ou ancienne Licence) de l'enseignement supérieur universitaire ou non-universitaire ou de toute compétence professionnelle valorisable.
L'admission se fait sur base d'un dossier qui sera évalué par le comité de pilotage de la formation, ainsi que d'un formulaire d'inscription.

Les responsables académiques sont Dirk Jacobs, professeur à la Faculté de Philosophie et Sciences sociales de l'ULB, et Marco Martiniello, professeur à la Faculté des Sciences sociales de l'ULg. Corinne Torrekens, docteure en sciences sociales et politique (ULB), Managing director de DiverCity, et Jean-Philippe Schreiber, professeur à la Faculté de Philosophie et Sciences sociales de l'ULB, font également partie du comité de pilotage.

Plus d'information sur le site de la Formation continue de l'ULB


Relais pour la Vie "Bruxelles ULB"

Les 15 et 16 octobre aura lieu la deuxième édition du Relais pour la Vie "Bruxelles ULB" sur le campus du Solbosch à partir de 15 heures.

Relais pour la Vie est un événement non compétitif et festif au cours duquel des équipes sponsorisées, constituées de bénévoles et de "battants" (personnes qui font face au cancer ou qui l'ont vaincu) unissent leurs forces pendant 24 heures pour faire reculer la maladie.

L'événement met en présence des équipes d'une dizaine de membres qui se relayent sur la piste en marchant ou en courant durant 24 heures. En marge du Relais, de nombreuses animations sont organisées tout au long des 24 heures: concerts, zumba, danses, spectacles, châteaux gonflabes et, naturellement, des stands tenus par les équipes pour assouvir sa faim et sa soif. Particularité de ce Relais à l'ULB: un Village scientifique accueillera petits et grands et les initieront à la recherche par le biais d'ateliers ludiques.

Les fonds récoltés sont intégralement reversés à la Fondation contre le Cancer. À l'issue du Relais 2015 à l'ULB, les 50 équipes participantes ont récolté quelque 79 000 euros.

> Comment participer ?

Envie de constituer une équipe avec votre famille ou vos amis ? Inscrivez-vous en ligne (10€ par participant à verser en ligne)

> Plus d'information sur le site Relais pour la vie "Bruxelles ULB" ou sur la page facebook de l'événement.


Le Start Lab: un nouveau dispositif de soutien à la création d'entreprise au service des étudiants bruxellois

Les jeunes universitaires considèrent de plus en plus la création d'entreprise comme une voie de développement professionnel. Un nombre croissant d'étudiants-entrepreneurs choisissent ainsi de tenter leur chance dès la fin de leurs études et même parfois avant la fin de celles-ci.

L'ULB soutient cette dynamique depuis longtemps notamment avec la Start Academy initiée en 2002, la multiplication des cours d'entrepreneuriat, l'apprentissage par projet et la possibilité de réaliser des mémoires-projets. Elle renforce aujourd'hui ses dispositifs avec la création d'un statut pour les étudiants-entrepreneurs et, surtout, l'ouverture de Start Lab, un incubateur entièrement dédié non seulement aux étudiants-entrepreneurs de l'ULB mais aussi à tous ceux de la Région de Bruxelles-Capitale.

Le Start Lab propose une gamme d'activités inédites, telles que:

  • l'ouverture sur le campus de l'ULB d'un incubateur pour étudiants-entrepreneurs offrant un espace de co-working et les conseils de coaches de Solvay Entrepreneurs,
  • l'organisation de l'accès pour les étudiants-entrepreneurs aux programmes de formation pour entrepreneurs proposé par Solvay Entrepreneurs,
  • l'organisation annuelle d'un "Entrepreneurship Day" permettant de rencontrer des acteurs majeurs de la scène entrepreneuriale belge et d'échanger avec eux.

"L'ouverture du Start Lab, explique Olivier Witmeur, s'accompagne de la création du statut "étudiants-entrepreneur", un projet inclusif qui permet aux étudiants de l'ULB souhaitant développer une activité entrepreneuriale parallèlement à leurs études, de bénéficier d'un accompagnement personnalisé et de plus de flexibilité durant leur parcours académique, quel que soit le niveau ou la filière d'étude."

Plus d'information: startlab.be


Un nouveau master Erasmus Mundus

Ne dites plus IT4BI, dites BDMA. Lancé en septembre 2012, le master Erasmus Mundus "Information Technologies for Business Intelligence" (IT4BI) arrivait au terme de sa période de financement par l'Union européenne, après avoir permis à l'École Polytechnique de Bruxelles d'accueillir cinq cohortes d'étudiants.

Le coordinateur du projet, Esteban Zimányi, a donc entrepris d'introduire un nouveau dossier auprès de la Commission, et celui-ci a été approuvé au début de l'été.

Le programme s'intitule Big Data Management and Analytics (BDMA) et s'inscrit dans la suite d'IT4BI. Son objectif est de former des spécialistes capables d'aider les entreprises à développer des stratégies en matière de traitement des grands volumes de données - le "big data".

Le curriculum s'étale sur 2 ans et compte 120 crédits, délivrés conjointement par l'ULB, l'Université François Rabelais Tours, la Technische Universiteit Eindhoven, l'Universitat Politècnica de Catalunya à Barcelone et la Technische Universität Berlin. Le consortium compte également des partenaires associés, parmi lesquels des universités de premier plan, des entreprises renommées dans le domaine du "business intelligence", des firmes de consultance, ainsi que des organismes de recherche et développement publics et privés.

Les cours se donnent entièrement en anglais. Les premiers étudiants entameront leur parcours à la rentrée 2017-2018.

Plus d'information:
http://bdma.univ-tours.fr/bdma/


Europe : intégration socio-économique et démocratie

Depuis le début des années 90, les gouvernements et parlementaires européens ont adopté une série de directives de libéralisation dans de multiples secteurs tels que l'énergie, le transport, les marchés publics, ou la santé, créant ainsi de nouveaux marchés concurrentiels dans des secteurs autrefois protégés.

Dans Welfare Markets in Europe, Amandine CrespyCEVIPOL, Faculté de Philosophie et Sciences socialesInstitut d'Etudes européennes – met à jour les rouages institutionnels et juridiques d'une telle « marketisation ». Elle étudie également les mobilisations citoyennes allant à l'encontre, par exemple, de la « directive Bolkestein », de la libéralisation à travers l'Organisation mondiale du commerce, ou en faveur d'une directive de régulation des services publics.

La chercheuse démontre comment de tels mouvements de politisation peuvent ponctuellement infléchir la dynamique de « marketisation », qui demeure néanmoins une constante de l'agenda européen, a fortiori dans la période actuelle d'austérité.

 

Nos dernières publications:

Bribosia Emmanuelle
Rorive Isabelle
van Drooghenbroeck Sébastien
Lepers Yves
Angelet Nicolas
Bernard Diane
Doutrepont Marie
Lagerwall Anne
Louwette Arnaud
Schaus Annemie
Van Staen Christophe
André Valérie
Bersini Hugues
Clerbaux Barbara
Colletis Gabriel
Eraly Alain
Fusulier Bernard
Gingras Yves
Halloin Véronique
Hudon Marek
Leclercq Bruno
Marage Pierre
Pestre Dominique
Salles Maryse
Stengers Isabelle
Timmermans Benoît
Vandermotten Christian
Zaccai Edwin
Beernaert Marie-Aude
Mary Philippe
Nève Marc
Van Haute Emilie
Louault Frédéric
De Waele Jean-Michel
Plateau Nadine
Loriaux Stéphanie

Clin d'oeil