Quelques jours après nos événements, retrouvez les Débats et Tribunes de l'ULB en vidéo ou en podcast, sur cette page et sur ULBTV.

Le 12 octobre 2017 à 18h30
Campus Erasme, amphithéâtre J

RENCONTRES ULB - LE SOIR

À QUI APPARTIENT LE CORPS DES FEMMES?

Avec Denis Mukwege, docteur en Sciences médicales de l'ULB et la professeure Christine Kirkpatrick, chef de clinique en obstétrique à l'Hôpital Erasme.

À l'occasion des 40 ans de l'Hôpital Erasme, cette rencontre, animée par Béatrice Delvaux du journal Le Soir, reviendra sur les grands dossiers éthiques qui ont agité la médecine depuis 1977 autour du corps des femmes: pilule du lendemain, interruption volontaire de grossesse, procréation médicalement assistée, etc.
Autant de sujets de société qui refont débat aujourd'hui et qui posent la question de la liberté dont les femmes disposent vis-à-vis de leur corps.

Un événement

Le 26 septembre 2017 à 20h
Campus du Solbosch, bâtiment K, amphithéâtre Henri La Fontaine

LES DÉBATS DE L'ULB AVEC CULTURES D'EUROPE

"SANS TITRE"

Avec Rudy Ricciotti, architecte et ingénieur, Grand Prix National d'Architecture 2006, Médaille d'or de l'Académie d'Architecture et Membre de l'Académie des technologies, et Pablo Lhoas, doyen de la Faculté d'Architecture La Cambre Horta.

Rudy Ricciotti et Pablo Lhoas discuteront de quelques thèmes d'architecture à partir d'une sélection originale d'images afin de tenter de permettre à un large public de se familiariser avec les ressorts de la création architecturale ; celle-ci ayant bien des points communs avec d'autres domaines de la création, de l'expérimentation.

Le débat sera animé par Guy Haarscher, philosophe et professeur émérite de l'ULB.

Plus d'infos, une question? Contactez info@debatsulb.be

Prix d’entrée: Extérieurs: 10 EUR - Membres ULB, UAE, CEPULB, Extension ULB, Seniors, Demandeurs d'emploi (sur présentation de la carte) : 5 EUR - Étudiant·e·s (sur présentation de la carte): GRATUIT - Les tickets d'entrée sont disponibles le soir même de l'événement

En partenariat avec et

Le 9 mai 2017 à 20h
Campus du Solbosch, bâtiment K, amphithéâtre Henri La Fontaine

LES DÉBATS DE L'ULB AVEC CULTURES D'EUROPE

L'ARGENT EST-IL LE MAÎTRE DU MONDE?

Avec Pascal Bruckner, romancier et essayiste.

"L’argent est une promesse qui cherche une sagesse. L’expression doit s’entendre au double sens: il est sage d’avoir de l’argent, il est sage de s’interroger sur lui. Il rend tout homme philosophe malgré lui: bien penser, c’est aussi apprendre à bien dépenser, pour soi et pour autrui. Avec l’argent, nul n’est à l’aise: ceux qui croient le détester l’idolâtrent en secret. Ceux qui l’idolâtrent le surestiment. Ceux qui feignent de le mépriser se mentent à eux-mêmes. Engouement problématique, réprobation impossible. Telle est la difficulté. Mais si la sagesse ne consiste pas à s’attaquer à cela même qui paraît à tous le symbole de la folie, à quoi bon la philosophie?" (P. Bruckner)

Le débat sera animé par Guy Haarscher, philosophe et professeur émérite de l'ULB.

Prix d’entrée: Extérieurs: 10 EUR - Membres ULB, UAE, CEPULB, Extension ULB, Seniors, Demandeurs d'emploi (sur présentation de la carte) : 5 EUR - Étudiant·e·s (sur présentation de la carte): GRATUIT - Les tickets d'entrée sont disponibles le soir même de l'événement

En partenariat avec et

Le 8 mars 2017 à 18h30
Campus du Solbosch, bâtiment K, amphithéâtre Henri La Fontaine

LES TRIBUNES DE L'ULB

DEMAIN : JUSQU’OÙ PEUVENT ALLER LES ALTERNATIVES CITOYENNES ?

avec Cyril Dion, écrivain, réalisateur, poète et militant écologiste.

Le film "Demain" a été un événement important pour nombre de citoyens à la recherche d'une vision positive de leur action face à différentes crises écologiques et sociales. Mais jusqu'où peuvent aller les alternatives citoyennes ? Quel est le rôle de l'engagement individuel et de l'articulation avec les initiatives politiques ?

Cyril Dion, réalisateur du film "Demain" tentera d’y répondre en exposant sa vision de la Transition et des facteurs qui la facilitent ou qui s'y opposent.

Edwin Zaccai, professeur à l’Université libre de Bruxelles et directeur du Centre d'Études du Développement Durable présentera et assurera l'animation du débat.

Entrée libre et ouverte à toutes et tous

Cette Tribune est organisée en partenariat avec le Service Environnement et mobilité de l'ULB, la Fondation Bernheim, la Fédération Inter-Environnement Wallonie (IEW) et Be Planet .

Le 23 février 2017 à 20h
Campus du Solbosch, bâtiment K, amphithéâtre Henri La Fontaine

LES DÉBATS DE L'ULB AVEC CULTURES D'EUROPE

L'"UBÉRISATION" DU MONDE VA-T-ELLE BOULEVERSER NOS VIES?

avec Luc Ferry, essayiste et philosophe, ancien ministre de l’Éducation nationale français.

"Cette "infrastructure du monde" qu’est le Web a permis l’apparition d’une économie dite "collaborative", celles que symbolisent des applications comme Uber, Airbnb ou BlaBlaCar. Selon l’idéologue Jeremy Rifkin, elles annoncent la fin du capitalisme au profit d’un monde de gratuité et de souci de l’autre. N’est-ce pas, tout à l’inverse, vers un hyper-libéralisme, vénal et dérégulateur, que nous nous dirigeons? Certaines perspectives ouvertes par les innovations techno-scientifiques sont enthousiasmantes, d’autres effrayantes." (L. Ferry). Il est urgent de débattre de ces questions qui engagent l’avenir de nos sociétés démocratiques.

Le débat sera animé par Guy Haarscher, philosophe et professeur émérite de l'ULB.

Prix d’entrée: Extérieurs: 10 EUR - Membres ULB, UAE, CEPULB, Extension ULB, Seniors, Demandeurs d'emploi (sur présentation de la carte) : 5 EUR - Étudiant·e·s (sur présentation de la carte): GRATUIT - Les tickets d'entrée sont disponibles le soir même de l'événement

En partenariat avec et

Le 26 janvier 2017: à 20h
Campus du Solbosch, bâtiment K, amphithéâtre Henri La Fontaine

LES DÉBATS DE L'ULB AVEC CULTURES D'EUROPE

LA RHÉTORIQUE ISLAMISTE ET SES CONTRE-DISCOURS AUJOURD'HUI

avec Gilles Kepel, politologue, spécialiste de l'islam et du monde arabe contemporain. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les mouvements islamistes, dont les derniers en date sont Terreur dans l’Hexagone (Gallimard, 2015) et La fracture (Gallimard, 2016). Il est également membre associé de l’Académie royale de Belgique.

Et Guillaume Dye, islamologue et orientaliste, professeur à l'ULB - Centre interdisciplinaire d’Étude des Religions et de la Laïcité -(CIERL).

Les actes terroristes qui secouent l’Europe ces dernières années sont souvent analysés essentiellement par rapport à la situation sociale des communautés immigrées et au passé colonial de pays comme la France ou la Grande-Bretagne. Néanmoins, cette lecture bute sur plusieurs obstacles, en particulier lorsqu’on la resitue dans un cadre géographique et historique plus large. Le recours aux textes exégétiques et juridiques médiévaux est souvent négligé, malgré son rôle fondamental dans l’abondante littérature islamiste aujourd’hui, utilisée pour créer une fracture entre monde musulman et Occident, mais aussi au sein de nos sociétés plurielles.

Le débat sera présenté et animé par Xavier Luffin, professeur de langue et littérature arabes à l’ULB.

Prix d’entrée: Extérieurs: 10 EUR - Membres ULB, UAE, CEPULB, Extension ULB, Seniors, Demandeurs d'emploi (sur présentation de la carte) : 5 EUR - Étudiant·e·s (sur présentation de la carte): GRATUIT - Les tickets d'entrée sont disponibles le soir même de l'événement

En partenariat avec et

Le mercredi 7 décembre 2016 à 18h
Campus du Solbosch - Bâtiment U - Auditoire UD2.218A

LES CONFÉRENCES INSTITUTIONNELLES DE L'ULB

DU CETA AUX CITOYENS : L'AVENIR DES PARTENARIATS COMMERCIAUX DE L'UE  

Avec Paul Magnette, Ministre-président de la Région Wallonne.

Et Sylvie Goulard, Membre du Parlement Européen (ALDE, FR).

De par la multiplication et la diversification des échanges mondiaux dans les vingt dernières années, l’orientation de la politique commerciale de l’Union Européenne est devenue un pilier majeur de sa stratégie pour la croissance et l’emploi. Première puissance marchande du monde, l’UE s’est fixée en 2015 de nouveaux objectifs dans la négociation d’accords commerciaux. L’enjeu est de s’imposer en leader sur le terrain de jeu économique et géopolitique mondial mais également de convaincre les citoyens que les standards européens en matière de régulation des marchés et de protection sociale ne seront pas nivelés par le bas. Quel est le rôle effectif des Etats-membres dans les négociations d’accords mixtes comme l’Accord économique et commercial global (CETA)?

Quelle légitimité dans l’intervention des Parlements nationaux et plus encore régionaux ? Quel futur pour la démocratie participative et l’opinion du citoyen ? Autant de questions auxquelles répondront Paul Magnette, Ministre-Président de la Wallonie et ancien directeur de l’Institut d’études européennes – ULB et Sylvie Goulard, eurodéputée française.

Le débat sera mené en présence de Pierre Defraigne, directeur exécutif du Centre Madariaga, et modéré par Pierre Benazet, correspondant Radio France à Bruxelles.

Entrée libre et ouverte à toutes et tous

En partenariat avec l'Institut d'Études européennes et l'Université Saint-Louis.

Le mercredi 7 décembre 2016 à 11h
Campus du Solbosch - Amphithéâtre Drion - Bâtiment R42 (R42.5.503)

LES TRIBUNES DE L'ULB

POUR UN CLOUD FIABLE, RESPONSABLE ET OUVERT  

Avec Jean-Philippe Courtois, Vice-président exécutif et Président monde des ventes, du marketing et des opérations de Microsoft.

Nicolas van Zeebroeck, professeur d’Innovation et Digital Business à la Solvay Brussels School présentera et assurera l'animation du débat.

Avec l’avènement du Cloud Computing, nous sommes à l’orée d’une ère qui va connaître des mutations profondes. Une nouvelle génération d’innovations technologiques offre des possibilités qui promettent d’accroître l’accès aux opportunités économiques et de répondre à certains des problèmes les plus criants de l’humanité.
Mais le Cloud entraîne également des bouleversements d’une autre nature. Les gens s’interrogent quant à la sécurité de leur communauté, la pérennité de leur emploi ou l’avenir de leurs enfants. Ils se demandent non sans crainte si et comment cette technologie peut être mise au profit de tous plutôt que de quelques chanceux.
De toute évidence, nous sommes parvenus à un carrefour critique qui nous oblige à repenser la manière dont les individus interagissent, dont les entreprises mènent leurs activités et dont les gouvernements garantissent la sécurité publique, gèrent la croissance économique et fournissent leurs services.
Jean-Philippe Courtois présentera la vision de Microsoft dans ce domaine.

Entrée libre et ouverte à toutes et tous

En partenariat avec la Faculté Solvay Brussels School of Economics and Management, la Faculté des Sciences, l’École polytechnique de Bruxelles et Microsoft.

Le 6 décembre 2016 à 20h
Campus du Solbosch, bâtiment K, amphithéâtre Henri La Fontaine

LES DÉBATS DE L'ULB AVEC CULTURES D'EUROPE

PERDONS-NOUS CONNAISSANCE?

avec Lionel Naccache, neurologue et neurophysiologiste, spécialiste de la conscience, Isy Pelc, ancien titulaire de la chaire de Psychologie Médicale, ancien directeur du Laboratoire de Psychologie médicale ULB et ancien doyen de la Faculté de Médecine et Axel Cleeremans, vice-président de l'ULB Neuroscience Institute.

La connaissance ne doit pas être envisagée comme une question de « spécialistes », mais comme l’affaire de chacun. Aujourd’hui, la connaissance ne fait plus peur à personne, alors que depuis trois mille ans notre culture occidentale n’a cessé de la décrire comme vitale et dangereuse. Oui, dangereuse, qui s’en souvient encore ? Cette rupture avec notre héritage constitue-t-elle un progrès ou une régression, une chute ou une ascension ? La Mythologie et la Neurologie, sources de « connaissance de la connaissance », nous offrent de précieuses clés pour résoudre ce paradoxe inédit dans l’histoire de la pensée.

Le débat sera animé par Guy Haarscher, philosophe et professeur émérite de l'ULB.

Prix d’entrée: Extérieurs: 10 EUR - Membres ULB, UAE, CEPULB, Extension ULB, Seniors, Demandeurs d'emploi (sur présentation de la carte) : 5 EUR - Étudiant·e·s (sur présentation de la carte): GRATUIT - Les tickets d'entrée sont disponibles le soir même de l'événement

En partenariat avec

Le lundi 21 novembre 2016 à 18h30
Campus du Solbosch - Amphithéâtre La Fontaine (bâtiment K)

LES TRIBUNES DE L'ULB

CONTRE L’ORDRE CANNIBALE DU MONDE, OÙ EST L’ESPOIR ?
Rencontre avec Jean Ziegler dans le cadre de l'expo "Notre Congo, la propagande coloniale belge dévoilée".  

Avec Jean Ziegler, vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies

Marie-Soleil Frère, vice-rectrice aux Relations internationales et à la coopération au développement et Barbara Delcourt, professeure en Science politique, présenteront et assureront l'animation du débat.

Depuis quinze ans, Jean Ziegler consacre toutes ses forces au combat contre la faim et la malnutrition, en faveur des droits de l’homme et de la paix. De défaite en victoire, le témoin implacable du jeu sordide des puissants de ce monde s’interroge : comment aller plus loin, comment faire en sorte que l’utopie qu’avaient conçue Roosevelt et Churchill, cette organisation susceptible de réguler les conflits internationaux et d’assurer le minimum vital aux peuples du monde, renaisse de l’état de paralysie dans lequel elle est tombée? Et c’est finalement un message d’espérance que livre le combattant de toujours au terme d’interventions toujours aussi engagées.

En partenariat avec la Faculté Philosophie et Sciences sociales, la Faculté de Lettres, Traduction et Communication, ULB-Coopération, la Coopération par l’Éducation et la Culture (ONG CEC), le Centre national de coopération au développement (CNCD-11.11.11), les PUB.

Le jeudi 17 novembre 2016 à 18h30
Campus du Solbosch, Salle Drion, Bât R42

LES TRIBUNES DE L'ULB

Y A-T-IL ENCORE UN POUVOIR JUDICIAIRE EN BELGIQUE ?

Avec Jean De Codt, premier président de la Cour de cassation.

En Belgique, les gens ont toujours été épris de liberté. Mais celle-ci ne tombe pas du ciel. Le Constituant de 1830 l’avait compris. Pour protéger les habitants du Royaume contre les empiètements de l’exécutif, notre Constitution a créé un pouvoir judiciaire.
Il y avait, dans notre pays, cette chose extraordinaire qu’est un pouvoir judiciaire. Pas une autorité. Pas une administration. Mais un pouvoir constitué, placé au même niveau que les deux autres.
Quoique non élus, les juges représentent la nation parce qu’ils sont chargés de traduire ses volontés et parce qu’ils créent le droit en recherchant quelles peuvent être ces volontés.
Un pouvoir judiciaire constitué et indépendant est d’autant plus nécessaire qu’aujourd’hui, le législatif et l’exécutif n’existent plus comme pouvoirs distincts. Pour prévenir la tyrannie et les liaisons dangereuses, il faut, selon la théorie de Montesquieu, que le pouvoir arrête le pouvoir. Le législatif n’est plus en mesure d’arrêter l’exécutif puisqu’il se confond avec lui. Le judiciaire est donc le seul contre-pouvoir, le seul pilier sans lequel notre système politique, déséquilibré, pourrait dériver vers un régime de police.
Dans ce contexte, il est légitime de se demander si l’application linéaire des restrictions budgétaires à la justice et la volonté d’en soumettre le financement à des critères de productivité inspirés du secteur privé, constituent des marqueurs évidents de la qualité démocratique de notre société.

Patrick Mandoux, Vice-Doyen de la Faculté de Droit et de Criminologie et Maître de conférences présentera et assurera l'animation du débat.

Entrée libre et ouverte à toutes et tous

En partenariat avec la Faculté de Droit et de Criminologie.

Le mardi 25 octobre 2016 à 18h30
Campus du Solbosch, Salle Drion, Bât R42

LES TRIBUNES DE L'ULB

DROITS FONDAMENTAUX ET SÉCURITÉ : DES ALLIÉS INSÉPARABLES 

Accès gratuit, inscription obligatoire sur www.ulb.be/events/tribunes

Avec Françoise Tulkens Docteur en droit, vice-présidente à la Cour européenne des droits de l’homme (et ancienne juge) et vice-présidente du comité scientifique de l’Agence des droits fondamentaux de l’UE

Les événements récents ont engendré une série de déclarations d’intention et de mesures prises par les gouvernements européens : les questions de sécurité sont aujourd’hui omniprésentes. Ces évolutions ne vont pas sans poser de singulières et difficiles questions en termes de droits et libertés. Intégrer les droits fondamentaux dans l’agenda sécuritaire ? Oui, une nécessité absolue.

Patrick Mandoux, Vice-Doyen de la Faculté de Droit et de Criminologie et Maître de conférences présentera et assurera l'animation du débat.

Entrée libre et ouverte à toutes et tous

En partenariat avec la Faculté de Droit et de Criminologie.

Le 20 octobre 2016 à 20h
Campus du Solbosch, bâtiment K, amphithéâtre Henri La Fontaine

LES DÉBATS DE L'ULB AVEC CULTURES D'EUROPE

COMMENT CONCEVOIR UN DIALOGUE ENTRE LES CULTURES?

avec François Jullien, philosophe français, helléniste et sinologue et Pascal Vrebos, journaliste.

Un des plus brillants penseurs contemporains, titulaire de la Chaire sur l'altérité au Collège d’études mondiales de la Fondation de la maison des sciences de l'homme.
Son champ de recherches porte sur la philosophie générale, la pensée chinoise et les problématiques interculturelles.
Il tente d’éviter le double écueil du préjugé ethnocentrique et de la fascination exercée par l’exotisme, son ambition étant de construire un rapport interculturel qui se garde tant de l’universalisme facile que du relativisme paresseux.

Le débat est animé par Guy Haarscher, philosophe et professeur émérite de l'ULB.

En partenariat avec

Le mercredi 5 octobre 2016 à 18h30
Campus du Solbosch, Salle Dupréel, Bât S, 1er étage

LES TRIBUNES DE L'ULB

JUGER LES EXACTIONS DES MULTINATIONALES

Avec Gabrielle Lefèvre, chroniqueuse et journaliste spécialisée dans les problèmes de développement, d’urbanisme et d’évolution sociétale ; ancien membre du Conseil supérieur de la Justice.

Au cours du XXe siècle, les multinationales ont conquis de vastes marchés : une montée en puissance – et en impunité – grâce notamment au soutien des États-Unis. Malgré l’inefficacité des mécanismes de régulation (Banque mondiale, OMC, OCDE), les multinationales n’échappent pas au droit et sont associées à un nombre certains de scandales retentissants (hydropiraterie en Inde, pesticides aux effets dévastateurs, exploitation pétrolière transformant le delta du Niger en désert écologique, drame du Rana Plaza au Bangladesh, etc.), faisant l’objet de poursuites judiciaires ou de « procès citoyens ». À quand un « tribunal pénal international » apte à juger les exactions de ces colosses industriels ?

Eric David, professeur émérite de droit international et président du Centre de droit international de l’ULB présentera et assurera l'animation du débat.

Entrée libre et ouverte à toutes et tous

En partenariat avec la Faculté de Droit et de Criminologie et la Maison d’éditions Mardaga.

La conférence sera suivie d’une séance de dédicace. Les Presses universitaires de Bruxelles (PUB) proposeront le livre de Gabrielle Lefèvre et Eric David à la vente.

Le jeudi 29 septembre à 20h
Studio 4 de Flagey, rue du Belvédère 27, 1050 Bruxelles

LES DÉBATS DE L'ULB AVEC CULTURES D'EUROPE ET LE SOIR

BRUXELLES, QUELLE CAPITAL(E) ÉTUDIANT(E)?

Les Débats de l'ULB accueillent Maxime Mori, président de la Fédération des étudiants francophones, Rudi Vervoort, ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale, Guy Vanhengel, ministre des Finances, du Budget et des Relations extérieures de la Région de Bruxelles-Capitale, Caroline Pauwels, rectrice de la VUB et Yvon Englert, recteur de l'ULB pour un débat intitulé "Bruxelles, quelle capital(e) étudiant(e)?".

Avec plus de 85 000 étudiants et 50 institutions d'enseignement supérieur sur son territoire, la région bruxelloise est incontestablement la capitale étudiante du royaume. Ce statut crée de nombreuses retombées positives en termes de partage de connaissance, de foisonnement culturel, de dynamisme économique et de vie sociale. Mais cela amène aussi de nombreux défis que Bruxelles et ses universités doivent pouvoir relever pour rencontrer les attentes des étudiants et des citoyens bruxellois.

Dans le cadre de son année thématiques "Bruxelles, capital(e) étudiant(e)", l'ULB a souhaité inviter différents acteurs de la ville étudiante pour son débat de rentrée.

Ils s'exprimeront sur les possibles renforcements d'interactions entre la ville, ses universités et sa population étudiantes, mais également sur les besoins de chacun de ces acteurs et sur les richesses que le statut de ville étudiante amène à la capitale belge.

Le débat sera animé par Véronique Lamquin, responsable du service politique au journal Le Soir.

En partenariat avec le journal Le Soir.