1. Accueil
  2. FR
  3. L'ULB et vous
  4. Vie sur les campus
  5. Culture

La sculpture "Croissance" se pare d'un manteau fleuri

Publié le 21 septembre 2020 Mis à jour le 22 septembre 2020

La sculpture "Croissance", réalisée par l'architecte et sculpteur Gilles Libert, située devant le bâtiment de la Solvay Brussels School of Economics and Management a été rhabillée de 10000 gerberas.

"Croissance", devenue "Croissance fleurie?" évolue au fil des jours, en fonction de la dégradation naturelle des fleurs. Cette installation florale possède trois niveaux de lecture simultanés.

Dans le contexte de la rentrée académique, les fleurs accueillent dans la joie et la couleur les étudiants dans leur nouvelle année. Elles inaugurent également la sculpture "Croissance" qui n’avait jamais été vue par les étudiants puisqu’elle avait été installée juste avant le confinement (voir ci-dessous).

Dans le contexte de la pandémie avec, en particulier, la crise du secteur culturel et événementiel, fleurir la sculpture "Croissance" rend hommage à ce secteur car cette sculpture doit son existence au Festival Bruxelles Libre Culture qui a lui-même été annulé et dont elle est le seul vestige.

Dans le contexte élargi de l’écologie, l’installation florale incarne la fragilité et la beauté de la nature. La vie éphémère des fleurs est mise en contraste avec le métal et le plastique qui résistent au temps. L’installation florale va évoluer, se faner, flétrir. Cette dégradation de la nature est mise en perspective avec la croissance économique, en posant la question d’une possible croissance fleurie?



À propos de la sculpture Croissance:
La sculpture "Croissance", 10,51 m x 7,18 m x 5,65 m pour 3,3 tonnes d'acier, a été réalisée dans le cadre du Festival Bruxelles Libre Culture en mars 2020.
La forme évoque un graphique de croissance qui tend vers le ciel dans un mouvement aléatoire. Cette évocation fait référence à la Solvay Brussels School of Economics and Management qui forme les étudiants aux enjeux économiques de croissance et à la compétition dans notre société. La forme de la sculpture dialogue avec la façade du bâtiment, elle reprend la même courbure que l'auditoire suspendu sur les colonnes, et se dirige vers le trou de la toiture.