Le 20 novembre, l'ULB fête sa naissance et célèbre son fondateur Pierre-Théodore Verhaegen. Lors de cette journée, la communauté universitaire témoigne sa fidélité à l'esprit des fondateurs de l'Université et sa reconnaissance à ceux qui l'ont servie au cours de son histoire.

Édition 2019

Le thème retenu par les cercles de l'Association des cercles étudiants de l’ULB (ACE) et de la Brussels Studenten Genootschap (BSG) s’exprime par la phrase
Minderbedeeld of minder verdeeld, citoyens invisibles et gouvernements nuisibles et se focalise sur les inégalités sociales.
 

Programme de la journée

 
  • 8h00  Café et croissants, U-Residence (Boulevard Général Jacques, 271 - 1050 Bruxelles), à l’invitation de deux recteurs et de Monsieur Christos Doulkeridis, Bourgmestre d’Ixelles 8h45 Dépôt de fleurs à la stèle 'De Stap', Bâtiment Braem (Boulevard de la Plaine, 2 - 1050 Bruxelles)
     
  • 9h00  Départ des autocars 9h15 
    Dépôt de fleurs au Tir National (Poteau des fusillés, rue Colonel Bourg - 1030 Bruxelles)
    Dépôt de fleurs au cimetière de Bruxelles sur la tombe de Théodore Verhaegen et sur la  tombe de Frans Kufferath (1140 Bruxelles)
     
  • 11h15  Dépôt de fleurs au monument 'Groupe G' et au monument en hommage aux victimes de la barbarie (campus Solbosch, Square Groupe G - 1050 Bruxelles)
    Dépôt de fleurs aux monuments Francisco Ferrer et Théodore Verhaegen 
     
  • 12h00  Départ des autocars vers l’Hôtel de Ville
     
  • 12h30  Séance commune ULB-VUB dans la Salle Gothique de l’Hôtel de Ville, à l’invitation de deux recteurs et de Monsieur Philippe Close, Bourgmestre de la Ville de Bruxelles 13h30  Verre de l’amitié dans la Salle des Milices de l’Hôtel de Ville

Dès midi, les étudiants de l’Association des cercles étudiants de l’ULB et de la Brussels Studentengenootschap de la VUB se rassembleront également sur la Place du Grand Sablon. A 16h, le cortège piéton parcourra la distance séparant le Sablon de la Place de la Monnaie aux sons des fanfares estudiantines.

Cette journée permet à la Communauté universitaire de témoigner de sa fidélité à l’esprit des fondateurs de notre université et de sa reconnaissance à ceux qui l’ont servie au travers des difficultés de son histoire.

Le thème: "Minderbedeeld of minder verdeeld, citoyens invisibles et gouvernements nuisibles"

Les cercles de l'Association des cercles étudiants ainsi que de la Brussels studentengenootschap ont choisi comme thème pour la Saint-Verhaegen 2019 les inégalités sociales, avec comme slogan la phrase "Minderbedeeld of minder verdeeld, citoyens invisibles et gouvernements nuisibles". L'intention des étudiants est de mettre en avant les disparités sociales à Bruxelles, ainsi que l’invisibilisation de la précarité par les autorités bruxelloises.

Le premier pan de ce thème est celui du sans-abrisme. "Nous voulons en effet pointer du doigt une problématique qui est pourtant dénoncée et défendue par une grande partie du secteur associatif bruxellois, sans pour autant susciter des réactions suffisantes du gouvernement de la Région ou de la Ville. La question de l'accès au logement pour tous n'est pas mise comme priorité à l'agenda des personnes de pouvoir, et Bruxelles se concentre sur sa politique touristique et culturelle plus que sur sa politique humaine. Notre thème veut donc mettre en lumière cette tranche de la population qui est ignorée et niée par beaucoup", expliquent les étudiants, dénonçant ainsi l'inaction du gouvernement malgré les nombreux appels à l'aide.

De plus, en mettant en avant les masses "invisibles" de la société, les étudiants veulent également évoquer la question de la précarité au sein de la communauté estudiantine. "Ces étudiants sont en effet trop souvent invisibilisés, surtout dans le milieu universitaire et folklorique florissant de Bruxelles. En tant qu'étudiants des deux universités libres de Bruxelles, et nous voulons protester contre tout cela".

Les cercles de l'ACE et de la BSG souhaitent exprimer leur profond soutien à cette tranche invisibilisée de la population, qui est directement touchée par les conséquences des inégalités sociales. Ils désirent cette année mener à bien plusieurs projets et actions autour de ce thème, en collaboration entre francophones et néerlandophones. "Nous souhaitons que l'évènement festif et folklorique de la Saint-Verhaegen soit associé à un thème plein de sens, qui témoigne du désir des étudiants de toujours s'engager pour une société portant les valeurs qui leur sont chères. Le reste de l'année académique sera l'occasion pour nous de continuer à faire vivre ce thème plus loin que le 20 novembre".

Quête sociale au profit de Solidarité Grand Froid

Chaque année, les délégués au poste "social" des 30 cercles folkloriques - qu'ils soient baptismaux, de section facultaire ou encore régionaux - s'accordent sur une association pour laquelle ils récolteront des fonds. Cela passe par l'organisation d'événements à but caritatif, mais aussi par une quête sociale qui a lieu chaque année lors de la semaine précédant la Saint-Verhaegen.

Les étudiants soutiennent cette année l'asbl Solidarité Grand Froid. Ils ont pu récolter pas moins de 6700 € le 12 novembre dernier.

Un bar tenu par les membres du personnel: appel de l'ACE

Pour l'édition 2019 de la Saint-Verhaegen, l'équipe organisatrice aimerait mettre en place un bar tenu par le personnel de l'ULB et de la VUB à la fin du cortège, sur la place de la Monnaie. En effet, la Saint-V n'est pas que la fête des étudiants, c'est également celle de tous les membres des deux universités.

Les membres des corps académique, scientifique, administratif, technique et de gestion des deux université sont donc invités à prendre part à ce projet. Le bar sera ouvert entre 16h30 et 18h30 environ. Si l'idée vous intéresse, merci de remplir ce formulaire. Des informations plus précises suivront par mail. D'avance un grand merci de votre intérêt !

Une bière brassée par l'Union des anciens étudiants: la Plume !

Bière UAE La PlumeÀ l’occasion de la Saint-Verhaegen, l’Union des anciens étudiants de l’ULB brassera chaque année sa propre bière: la Plume !

En 2019, l’UAE dédie cette mousse à Jules Bordet, ancien étudiant de l’ULB dont il est diplômé Docteur en médecine en 1892, à 22 ans, avec la plus grande distinction. Professeur au sein de notre Alma Mater, il fut Président de l’UAE jusqu’en 1919, année où il reçut le Prix Nobel. Cette mousse honore ce double centenaire.

Cette année, les bénéfices de la vente de ce brassin seront reversés aux Amis de l’Institut Bordet pour financer la recherche contre le cancer.

Cette bière a été brassée avec savoir par la Nanobrasserie de l’Ermitage, fondée par des Anciens de l’ULB, à d’autres la sagesse.

Histoire et origines

L'ULB fondée un 20 novembre

L'ouverture officielle de l'ULB eut lieu le 20 novembre 1834 sous l'impulsion de Pierre-Théodore Verhaegen. Dès cette époque, le 20 novembre fut décrété jour de congé mais dès 1843, avec la création de l'UAE (Union des anciens étudiants) apparaissent de premières réelles manifestations. Il s'organisait alors à cette date des retrouvailles entre anciens de l'ULB dans les bistrots bruxellois de leur jeunesse.

1888: 1re Saint-V

C'est en 1888 qu'apparait pour la première fois l'expression Saint-Verhaegen. Face à la tutelle catholique du pays à l'époque, les étudiants, guidés par des professeurs progressistes, évoquent le 20 novembre le fondateur de l’Université et le sanctifient en hommage aux débuts de l’Université et à l’idéal démocratique et libre-exaministe à ranimer. Un hommage est rendu à Verhaegen devant sa statue, et une gerbe est déposée sur sa tombe. Deux ans plus tard, les autorités académiques prennent part aux cérémonies.

Commémorations & festivités

Au fil des ans, la Saint-V est devenue une tradition. La matinée du 20 novembre est destinée aux hommages, au campus du Solbosch devant la statue de Verhaegen et au monument commémoratif du Groupe G, puis au cimetière d'Evere et à l'hôtel de ville de Bruxelles. Les festivités prennent place l'après-midi avec un cortège dans le centre ville.

La Saint-Verhaegen inscrite au patrimoine culturel bruxellois

Depuis 2019, la Saint-Verhaegen fait partie de l’inventaire du patrimoine culturel immatériel de la Région de Bruxelles-Capitale. Elle a reçu cette reconnaissance de Bruxelles parce qu'elle contribue au « caractère multiple, indépendant et rebelle de la ville, ainsi qu’à son identité ». Cette reconnaissance de la Saint-Verhaegen démontre également que cet événement est bien plus qu'un défilé auquel participent chaque année plus de 7.000 personnes. C'est avant tout une célébration de la liberté. Les participants, à travers des discours ou banderoles, prônent la liberté de la recherche, de l'éducation, de la pensée et de la parole. L'événement est en outre très ancré dans la ville.

Mis à jour le 18 novembre 2019