Le 20 novembre, l'ULB fête sa naissance et célèbre son fondateur Pierre-Théodore Verhaegen. Lors de cette journée, la communauté universitaire témoigne sa fidélité à l'esprit des fondateurs de l'Université et sa reconnaissance à ceux qui l'ont servie au cours de son histoire.

Une Saint-V 2020 particulière, à suivre "en ligne"

Le 20 novembre prochain, les conditions sanitaires en vigueur ne permettront pas d'organiser la traditionnelle Saint-V en présentiel. Les commémorations seront diffusées en ligne sur les plateformes ULB et VUB et, de leurs côtés, les étudiants vous donnent rendez-vous sur un site web "festif" pour un contenu diffusé sur une vingtaine de chaînes pendant 24h.
 

Hommages et discours

Une émission retransmise le 20 novembre à partir de midi sur les différentes plateformes ULB et VUB (site web, Facebook, YouTube) célébrera les valeurs de notre Université en rendant hommage à nos fondateurs, ainsi qu'à nos collègues, étudiants et anciens étudiants qui se dressèrent contre la barbarie ou en furent les victimes.


Au programme:

  • Introduction du bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Philippe Close 
  • Capsules vidéo commentées sur les lieux de commémoration:
    • Monument "De Stap" - Ludo Vandervelden
    • Monuments Théodore Verhaegen et Francisco Ferrer - Frank Scheelings, archiviste VUB
    • Monument Groupe G et stèle en hommage aux victimes de la barbarie - Renaud Bardez, archiviste ULB
  • Discours:
    • Annemie Schaus, rectrice de l'ULB
    • Caroline Pauwels, rectrice de la VUB
    • Grand Maître du Grand Orient de Belgique
    • Présidents de l’Union des anciens étudiants (UAE) et de l’Oudstudentenbond (OSB)
    • Présidents du Librex et du Vrij onderzoek (VO)
    • Présidentes de l'Association des cercles étudiants de l'ULB (ACE) et de la Brussels studentengenootschap (BSG) de la VUB

Conférence virtuelle: L'Université dans la Cité à l'heure où les libertés sont en déclin

Par Annemie Schaus, rectrice de l'ULB.
Le 19 novembre 2020 à 20h.
Cette conférence est gratuite et ouverte à toutes et tous. Son objectif philanthropique consiste à apporter un soutien aux étudiantes et étudiants précarisé.e.s.
S’inscrire en ligne


Thème de la Saint-V 2020: Met afstand maar niet afstandelijk, confiné.e.s mais pas aveuglé.e.s.

En cette année particulière, il paraissait évident pour les cercles membres de la Brussels studentengenootschap (BSG - VUB) et l’Association des cercles étudiants (ACE - ULB) de se pencher sur la question de la crise sanitaire que nous vivons depuis plusieurs mois. Durant ces longues journées de confinement, l’unité et la solidarité ont été de mise lorsque les langues ont commencé à se délier sur les réseaux sociaux: les violences policières, la dénonciation d’agressions sexuelles, le sous-financement du milieu hospitalier et des services publiques en général, etc.
Cette période, aussi compliquée fut/soit-elle, a tout de même permis de mettre en lumière bon nombre de problèmes sociétaux.

C’est dans cette optique de libération de la parole et de prise de conscience que s’inscrit l’édition 2020 de la Saint-Verhaegen avec son thème: Met afstand maar niet afstandelijk, confiné.e.s mais pas aveuglé.e.s.


Des étudiant·e·s engagé·e·s: une quête sociale au profit du Centre de prévention des violences conjugales et familiales

L’origine de cette action sociale remonterait à 1939 lorsque l'Association générale des étudiants (précurseur de l'actuel organisateur, l'Association des cercles étudiants) modifie le déroulement de la Saint-Verhaegen, remplaçant le cortège habituel par une vaste collecte de fonds destinée aux familles de soldats engagés dans le second conflit mondial. C'est de cet épisode qu'est née, voici plusieurs années, l'idée de consacrer une journée en faveur d'une œuvre sociale. Cette action, fortement représentative des valeurs d'engagement de l'Université, aura un impact plusieurs années plus tard, avec l’instauration d'une quête sociale organisée dans les rues de Bruxelles durant la semaine qui précède la St-V.

Le montant récolté sera versé au profit du Centre de prévention des violences conjugales et familiales.
Le CPVCF propose un accompagnement spécialisé à toute personne concernée par les violences conjugales et/ou intrafamiliales venant de tous les milieux sociaux, culturels, professionnels, religieux, ethniques et philosophiques. Cet accompagnement lui permet de (re)trouver l’estime de soi et de (re)prendre du pouvoir sur sa vie, il s’exerce à travers plusieurs activités (une écoute téléphonique, un accueil, une aide administrative et sociale, un espace de parole en individuel (pour femme, homme, auteur ou victime) ou en couple, des ateliers d’éducation permanente, un hébergement pour femmes (avec ou sans enfant.s sans limite d’âge) à une adresse confidentielle). Le Centre s’adresse également aux institutions, associations, services qui sont amenés à intervenir auprès des personnes concernées par la problématique des violences conjugales et intrafamiliales. Il est fréquemment consulté pour son expertise en cette matière (relais auprès des victimes, information, formation des intervenants, des associations, services, institutions,…). Depuis sa création en 1977, il a été et reste un interlocuteur actif auprès des pouvoirs publics en matière de violence conjugale.

Cette année, cette quête revêtira une autre forme: les dons pourront être effectués par virement.

Comment faire un don?

Rien de plus simple: il suffit d'effectuer un virement du montant de votre choix avec la communication Don quête sociale 2020 sur le compte de l’ACE pour le lundi 23 novembre au plus tard : BE52 3631 1343 8409
Le montant collecté sera ensuite remis au CPVCF asbl dans les plus brefs délais.


La St-V festive des étudiant.e.s: St-V TV!

Durant 24h, les étudiants fêteront les deux universités ensemble, mais séparément. Un site web rassemblera plus d’une vingtaine de "chaînes télévisées"stvevent.be où les différents comités de cercle de l'Association des cercles étudiants de l'ULB (ACE) et de la Brussels studentengenootschap (BSG) de la VUB vous présenteront leur émission spéciale. Une chaîne ACS et une chaîne dédiée aux guildes seront également disponibles pour faire la fête tous ensemble, comme lors d’une Saint-V traditionnelle sur le Sablon.

Vous aurez également l’occasion d’interagir avec les cercles via un chat et un groupe Discord sera directement accessible depuis le site web. Les programmes vous seront bientôt communiqués, restez connectés!
Consultez l'événement Facebook Saint-V.
 

Histoire et origines

L'ULB fondée un 20 novembre

L'ouverture officielle de l'ULB eut lieu le 20 novembre 1834 sous l'impulsion de Pierre-Théodore Verhaegen. Dès cette époque, le 20 novembre fut décrété jour de congé mais dès 1843, avec la création de l'UAE (Union des anciens étudiants) apparaissent de premières réelles manifestations. Il s'organisait alors à cette date des retrouvailles entre anciens de l'ULB dans les bistrots bruxellois de leur jeunesse.

1888: 1re Saint-V

C'est en 1888 qu'apparait pour la première fois l'expression Saint-Verhaegen. Face à la tutelle catholique du pays à l'époque, les étudiants, guidés par des professeurs progressistes, évoquent le 20 novembre le fondateur de l’Université et le sanctifient en hommage aux débuts de l’Université et à l’idéal démocratique et libre-exaministe à ranimer. Un hommage est rendu à Verhaegen devant sa statue, et une gerbe est déposée sur sa tombe. Deux ans plus tard, les autorités académiques prennent part aux cérémonies.

Commémorations & festivités

Au fil des ans, la Saint-V est devenue une tradition. La matinée du 20 novembre est destinée aux hommages, au campus du Solbosch devant la statue de Verhaegen et au monument commémoratif du Groupe G, puis au cimetière d'Evere et à l'hôtel de ville de Bruxelles. Les festivités prennent place l'après-midi dans le centre ville.

La Saint-Verhaegen inscrite au patrimoine culturel bruxellois

Depuis 2019, la Saint-Verhaegen fait partie de l’inventaire du patrimoine culturel immatériel de la Région de Bruxelles-Capitale. Elle a reçu cette reconnaissance de Bruxelles parce qu'elle contribue au « caractère multiple, indépendant et rebelle de la ville, ainsi qu’à son identité ». Cette reconnaissance de la Saint-Verhaegen démontre également que cet événement est bien plus qu'un défilé auquel participent chaque année plus de 7.000 personnes. C'est avant tout une célébration de la liberté. Les participants, à travers des discours ou banderoles, prônent la liberté de la recherche, de l'éducation, de la pensée et de la parole. L'événement est en outre très ancré dans la ville.

Mis à jour le 23 novembre 2020