1. Accueil
  2. FR
  3. Étudier
  4. Offre de formation

Bachelier en sciences biologiques

Bachelier en sciences biologiques

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Intitulé du programme
    Bachelier en sciences biologiques
  • mnémonique du programme
    BA-BIOL
  • Programme organisé par
    • Faculté des Sciences
  • Type de diplôme
    Bacheliers
  • Cycle
    1er cycle
  • Secteur et domaine d'études
    Sciences et techniques/Sciences
  • Type d'horaire
    En journée
  • Langues d'enseignement
    français
  • Durée théorique de la formation
    3 ans, 1 an
  • Campus
    Charleroi Gosselies/Charleroi Ville Haute/Plaine
  • Catégorie / Thématique
    Sciences et techniques - Sciences/Sciences et techniques - Sciences agronomiques et ingénierie biologique
  • Présidents du jury
    Bruno ANDRE et Cécile MOUCHERON
  • Secrétaires du jury
    Denis FOURNIER et Martine VERCAUTEREN

Détails

Informations générales

Type de diplôme

Bacheliers

Durée théorique de la formation

3 ans, 1 an

Langue(s) d'enseignement

français

Type d'horaire

En journée

Campus

Charleroi Gosselies/Charleroi Ville Haute/Plaine

Catégorie(s) - Thématique(s)

Sciences et techniques - Sciences/Sciences et techniques - Sciences agronomiques et ingénierie biologique

Faculté(s) et université(s) organisatrice(s)
Infor-études

Réussir ses études

L'Université vous accompagne grâce à une multitude d'activités et de ressources qui vous aideront, avant ou pendant vos études, à élaborer votre stratégie de réussite.

Avant votre arrivée à l'ULB, facilitez votre transition vers l'enseignement supérieur grâce à des cours prépas, des cours d'été, des ateliers d'information et d’orientation.

Pendant vos études, de nombreuses personnes s'occupent de soutenir votre réussite: encadrants en faculté, guidances (inter)facultaires, tuteurs et experts en méthodologie universitaire.

Présentation

Objectifs généraux

  • Acquérir une formation scientifique générale (en mathématiques, chimie, physique et sciences de la terre) indispensable à l’étude de la biologie et qui sensibilise l’étudiant à tous les aspects du progrès des Sciences.- S’approprier tous les concepts fondamentaux de la biologie et pouvoir les exploiter dans des situations nouvelles.- Apprendre les principes de la démarche scientifique. - Acquérir un savoir-faire expérimental dans les principales disciplines de la biologie.- Apprendre à maîtriser les spécificités du langage et de l’écriture scientifiques et à communiquer vers un public cible en s’adaptant à son niveau.- Prendre conscience des enjeux sociétaux de la biologie et des règles d’éthique en Science.

Le programme organisé à Charleroi s'adresse aux étudiant.e.s qui souhaitent découvrir plusieurs orientations d'études en sciences de la vie avant de fixer leur choix définitif.

Le 1er bloc organisé à Charleroi donne accès sans conditions à l'ULB ou l'UMONS aux programmes de 2ème bloc de bachelier en :

  • biologie;

  • chimie;

  • pharmacie;

  • sciences biomédicales;

  • bioingénieur.

L'étudiant pourra ensuite obtenir un master en biochimie (biologie moléculaire et cellulaire), un master en biologie des organismes et écologie, mais également (selon le renforcement choisi ) en sciences biomédicales, sciences chimiques ou sciences pharmaceutiques, en bio-ingénieur.

Les enseignements des trois années du bachelier en sciences biologiques à Bruxelles se répartissent entre :

- Cours magistraux (48%)

- Exercices (18%)

- Travaux en laboratoire (24%)

- Travaux personnels, y compris un projet de recherche ou communication scientifique (8%)

- Excursions sur le terrain (3%).

A Charleroi :

Les spécificités de cette formation POLYVALENTE est qu'elle permet à l'étudiant.e, à l'issue de son premier bloc de bachelier, de choisir entre plusieurs filières : Biologie, Chimie, Pharmacie, Sciences biomédicales, Bio-Ingénieurs. Cette formation s'adresse donc à des étudiant.e.s qui souhaitent découvrir plusieurs orientations avant de fixer leur choix définitif. Ce premier bloc leur permettra d'accéder sans conditions à l'ULB ou à l'UMONS aux filières de Biologie, Chimie, Pharmacie, Sciences biomédicales, Bio-Ingénieurs.

Des modules de formation pratique en laboratoire permettent à l'étudiant.e de réaliser des expériences et d'analyser les résultats.

A Bruxelles :

La formation de bachelier en sciences biologiques, dans la poursuite du cursus bruxellois, comporte des excursions permettant de mener en équipe des études sur le terrain (observation, exploration, prélèvement, analyse, …).

Les blocs 2 et 3 comprennent une formation en anglais scientifique adaptée au niveau de l’étudiant.

En bloc 2 est prévue une formation en informatique.

Le programme comporte plusieurs modules de formation pratique en laboratoire où l’étudiant apprend également à réaliser des expériences et analyser les résultats.

Une ouverture aux sciences de la terre et de l’environnement est proposée dans le Bloc 1.

En bloc 3 l’étudiant s’investit dans un projet personnel de recherche et communication scientifique.

L’ULB est reconnue à l’échelle internationale pour l’excellence de ses équipes de recherche dans le domaine des Sciences du Vivant.

L’ULB dispose d’un musée de zoologie (avec possibilité d’observation de spécimens vivants et conservés) et d’un jardin botanique expérimental, librement accessibles aux étudiants, et largement utilisés dans le cadre de démarches pédagogiques originales.

La plupart des laboratoires de biologie moléculaire de la Faculté des Sciences de l’ULB sont regroupés sur le Biopark, véritable pôle de recherche et de développement économique situé à Gosselies, près de Charleroi.

La formation proposée par l’ULB est de niveau international. Elle permet ainsi aux étudiants qui le désirent de suivre une partie de leur cursus dans une université à l’étranger en profitant des nombreux accords établis entre l’ULB et des établissements dans le monde entier.

Conditions d’accès

Programme

Si vous suivez tout le bachelier en sciences biologiques organisé à Bruxelles, vous recevrez une double formation :

formation générale en mathématiques, physique, chimie et sciences de la terre;

formation spécifique dans les sciences du vivant: zoologie, botanique, écologie, physiologie, génétique, biochimie, biologie cellulaire, biologie moléculaire, microbiologie (virus et bactéries).

Les matières de biologie que vous aborderez comportent deux grands aspects :

La biologie des organismes concerne la connaissance et la compréhension de la diversité biologique (animaux, plantes, champignons, micro-organismes), de son évolution et de son rôle dans le fonctionnement des écosystèmes

La biologie moléculaire s’attache à la compréhension des phénomènes biologiques à travers l’étude des molécules et cellules constituant les organismes. Elle contribue aussi à l’étude des pathologies (causes moléculaires et développement de thérapies).

L'importance de ces deux types de matières est sensiblement équivalente (50/50%).

Pour le cursus organisé à Charleroi, le 1er bloc de 60 crédits est conçu comme une année polyvalente. Le 1er bloc est constitué d'un tronc commun de 35 crédits (5 mathématique + 10 physique +10 chimie générale + 5 biologie + 5 chimie organique) et de 25 crédits à choisir dans 4 options (Bioingénieur, Chimie/Bio, Pharmacie ou Sciences biomédicales). le programme comprend 60 % de cours, exercices, travaux pratiques obligatoires pour tous et 40 % de cours déterminés par l'orientation choisie. En 1er bloc, les enseignements du tronc commun se donnent essentiellement lors du 1er quadrimestre. Au terme de ce 1er quadrimestre, les étudiant.e.s choisissent leur orientation comprenant chaque fois des cours, exercices et travaux pratiques.

Et après ?

Débouchés

En prolongeant le Bachelier en sciences biologiques par un Master en Biochimie et biologie moléculaire et cellulaire, en Biologie des organismes et écologie, ou en Bioinformatique et modélisation, l'étudiant pourra s'orienter vers des métiers dans les secteurs suivants :

  • Secteur industriel (pharmaceutique, biotechnologique, agro-alimentaire, technologies de l’environnement): recherche et développement en laboratoire; responsable de gestion, de communication et/ou d’édition en entreprise; conseiller scientifique pour la vente de produits de haute technologie ;

  • Secteur de l’enseignement : enseignement aux niveaux moyen et supérieur non-universitaire ;

  • Secteur académique : enseignement et recherche dans les Universités, les Hautes Ecoles ;

  • Secteur public (communal, régional, fédéral, international) et organisations non-gouvernementales (ONG): métiers liés à la conservation, la gestion et la valorisation des ressources de la diversité biologique ; à l’environnement et au développement durable; au contrôle de qualité ; à la biosécurité; à la police scientifique ; à la formation continue ; à la vulgarisation scientifique ;

Après le master, l’étudiant peut poursuivre sa formation en réalisant une thèse de doctorat, après obtention d’une bourse.

L'étudiant ayant complété ses études de Bachelier par un Master en Biochimie et biologie moléculaire et cellulaire, en Biologie des organismes et écologie, ou en Bioinformatique et modélisation, pourra s'orienter vers les métiers suivants :

  • Chercheur (en entreprise, dans les Universités, les Instituts de recherche publics)

  • Enseignant (niveaux moyen et supérieur non universitaire)

  • Responsable de projets de conservation et de gestion des ressources naturelles, pour des ONG, des administrations ou des organisations internationales

  • Responsable de projets éducatifs dans le domaine des sciences naturelles, pour des musées, des ASBL ou des jardins botaniques

  • Conseiller scientifique pour la vente de produits issus des biotechnologies, du secteur pharmaceutique

  • Responsable du suivi d’analyses (cliniques, contrôle de qualité, biodiversité, bioremédiation, biosécurité, police scientifique, sociétés de services en biotechnologie et génomique…)

  • Instructeur dans le secteur de la formation continue

  • Responsable de gestion, de communication et/ou d’édition scientifique dans une entreprise (pharmaceutique, de biotechnologie, en technologies de l’environnement, …) ou un institut public