Master de spécialisation en transport et logistique

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Intitulé du programme
    Master de spécialisation en transport et logistique
  • mnémonique du programme
    MS-MSTL
  • Programme organisé par
    • Faculté des Sciences
    • École polytechnique de Bruxelles
    • Université de Liège
    • Université de Namur
  • Type de diplôme
    Masters spécialisés
  • Cycle
    2e cycle
  • Secteur et domaine d'études
    Sciences et techniques/Sciences de l'ingénieur et technologie
  • Type d'horaire
    En journée
  • Langues d'enseignement
    français
  • Durée théorique de la formation
    1 an
  • Campus
    Solbosch
  • Catégorie / Thématique
    Sciences et techniques - Sciences de l'ingénieur et technologie
  • Président du jury
    Eric CORNELIS
  • Secrétaire du jury
    Frédéric DOBRUSZKES

Détails

Informations générales

Type de diplôme

Masters spécialisés

Durée théorique de la formation

1 an

Langue(s) d'enseignement

français

Type d'horaire

En journée

Campus

Solbosch

Catégorie(s) - Thématique(s)

Sciences et techniques - Sciences de l'ingénieur et technologie

Faculté(s) et université(s) organisatrice(s)

Aide à la réussite

La réalisation des travaux de fin d’étude fait l’objet d’un suivi individuel et collectif régulier

Présentation

Le Master de Spécialisation en Transport et Logistique (MSTL) est un programme interuniversitaire (ULB, ULg, UNamur) qui offre aux étudiants une formation de pointe et tente de répondre à la nécessité de former, tant au Nord qu’au Sud, des spécialistes des questions de transport de passagers et de marchandises.

Au terme de la formation, l’étudiant sera capable d’élaborer un projet ou une politique de transport selon quatre piliers :

  • en ayant une vision critique, autonome et responsable des questions qu’il traite;

  • selon une approche pluridisciplinaire, car aucune discipline ne peut, à elle seule, comprendre et analyser les problèmes de transport et de logistique;

  • en reconnaissant les spécificités de chaque contexte, tenant ainsi compte de la complexité des processus et des spécificités nationales et locales;

  • en tenant compte des impacts environnementaux, économiques et sociaux à court et long termes, qu’ils soient positifs ou négatifs selon les contextes considérés.

La formation allie :

  • des enseignements théoriques qui sont tant généralistes que spécialisés et s’appliquent à divers types d’espaces et de sociétés

  • des interventions spécifiquement ciblées sur les PED (Chaires du Sud, conférences)

  • des ateliers où il est demandé aux étudiants de réfléchir à des cas pratiques

  • des visites de terrain

  • un travail de fin d’étude où chaque étudiant à l’occasion de développer une problématique spécifique

Une large place est laissée à l’esprit critique et à l’autonomie.

Accès à :

  • toutes les bibliothèques de l’ULB, que ce soit in situ ou en ligne pour les ouvrages et revues scientifiques ainsi accessibles (y compris hors ULB avec leur login et mot de passe usuel) ; l’ensemble des bibliothèques de l’ULB comptent plus d’un million de livres, thèses et mémoires, 16 449 e-books, l’abonnement à 20 353 périodiques électronique et 2 615 périodiques imprimés et 569 bases de données

  • les salles informatiques de l’École Polytechnique de Bruxelles ;

  • wifi sur tout le campus ;

  • nombreuses activités sociales et culturelles (conférences, expositions, concerts, etc.)

  • services à la communauté universitaires (centre médical, Point Culture, etc.)

Le MSTL est conjointement organisé par l’Université libre de Bruxelles, l’Université de Liège et l’Université de Namur, qui délivrent conjointement le diplôme. Des enseignants de l’Université catholique de Louvain, de l’Université de Mons et de l’Université Saint-Louis - Bruxelles interviennent également, de même que plusieurs experts extérieurs. L’Université libre de Bruxelles en assume la coordination en tant qu’établissement référent au sens du décret dela Communautéfrançaise du 7 novembre 2013. A ce titre, elle concentre toutes les inscriptions. Bourses d'étude : la Commission de la Coopération au Développement de l’Académie de Recherche et d’Enseignement supérieur (ARES-CCD, anciennement CIUF-CUD) délivre chaque année 12 bourses à des étudiants issus de certains pays en voie de développement.

Voir le site www.ares-ac.be pour les pays concernés et les autres informations utiles.

Conditions d’accès

Programme

Le programme des cours comporte 60 crédits pour un total de 540 heures de cours, ateliers, conférences et visites techniques. L’enseignement est réparti sur une année académique mais il est possible de demander un allègement permettant d’étaler le programme sur deux ans. Le cursus se veut interdisciplinaire et traite de façon intégrée des matières relatives au territoire, au développement durable, au contexte social, économique et socio-économique, aux techniques et outils d’analyse, de gestion et de planification des transports, au droit, aux technologies et à la logistique. L’enseignement théorique est complété par des ateliers destinés à appliquer les concepts théoriques, des visites de terrain en Belgique et dans les pays limitrophes, un cycle de conférences et deux Chaires du Sud dispensées par des professeurs invités venant d’Afrique. Le programme se conclut par la réalisation d’un travail de fin d’études sous la supervision d’un promoteur et potentiellement en relation avec le contexte professionnel de l’étudiant.

Pour plus d'information, voir le site web du CIEM et la brochure du MSTL.

Et après ?

Débouchés

Les débouchés incluent tant le secteur public (pouvoirs publics, enseignement, organismes internationaux, compagnies de transport public, etc.) que privé (sociétés de transport, bureaux d’études, logisticiens, etc.).