Le bois comme facteur de cohésion sociale

L’amélioration du système de gestion du matériau-bois par sa réappropriation par la communauté et les acteurs locaux peut-elle être un vecteur de cohésion sociale au sein du quartier Heyvaert (Molenbeek) ?

Le projet de recherche-action WIM - Wood In Molenbeek - a pour finalité d’améliorer la résilience du quartier via la mise en place d’un living lab créatif et productif avec les citoyens du quartier Heyvaert. En partant de l’analyse du gisement de bois local menée par les chercheurs de l’Ecole Polytechnique de l’ULB (A. Athanassiadis et V. Ooghe), l’atelier WIM a pu ouvrir un lieu ouvert et participatif pour donner de nouvelles vies à ce matériau-bois pour répondre à des besoins du quartier.

Dans le living lab, des outils et des personnes compétentes sont là pour stimuler la création par et pour les citoyens. Il s’agit de partir de la réalité locale et de comprendre les besoins des citoyens pour créer un projet au cœur duquel la réappropriation du matériau-bois est un moyen d’expression, de réalisation, de rencontre et de co-création d’un système de gestion et de valorisation locale de la ressource. 

 

Action Co-Create 2017-2020

Site web

Partenaires ULB

Victor Ooghe
BATir, École Polytechnique de Bruxelles

Autres partenaires

EcoRes
Commune de Molenbeek
Laap (UCL)
Energies et Ressources

Dates
Créé le 23 juillet 2019