Certificat d'Université en Médecine environnementale

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Programme title
    Certificat d'Université en Médecine environnementale
  • Programme mnemonic
    FC-614
  • Programme organised by
    • Centre de Formation Continue en Santé et Sciences de la vie
    • Université libre de Bruxelles
  • Title type
    formation continue
  • Open to returning students
    yes
  • Languages of instruction
    french
  • Programme duration
    medium (6 to 15 days)

Details

General information

Title type

formation continue

Programme duration

medium (6 to 15 days)

Learning language(s)

french

Organising faculty(s) and university(ies) Open to returning students

yes

Presentation

Acquérir les connaissances, méthodes et outils nécessaires à une démarche scientifique permettant d’identifier et estimer les impacts de l’environnement sur la santé (diagnostic) lors du colloque singulier avec un patient et de proposer des actions (traitement) en vue de l’amélioration de la santé de ce dernier.

Durant l’ensemble de son cursus académique de formation au Certificat Universitaire en Médecine Environnementale, le candidat-apprenant aura développé sa capacité à :

  • Maîtriser et intégrer un « corpus de savoir » spécialisé pour agir en tant qu’expert dans le domaine de la santé liée aux expositions environnementales

  • Analyser et résoudre des questions complexes en rapport avec la santé liée aux expositions environnementales

  • Traduire cette expertise par l’identification des problèmes et la proposition d’actions lors du colloque singulier avec un patient

  • Agir de manière indépendante et responsable à l’interface entre les acteurs concernés, à l’échelle individuelle

  • Evaluer l’impact de son action sur des bases scientifiques éprouvées

  • Communiquer oralement et par écrit avec les acteurs concernés

  • S’intégrer et collaborer au sein d’une équipe multidisciplinaire

  • Développer et entretenir ses connaissances, dans son domaine d’expertise ainsi que dans les disciplines connexes pour renforcer un travail multidisciplinaire

Le certificat est organisé en 5 modules (4 modules de cours et 1 module d’évaluation finale). Il donne les notions théoriques nécessaires pour comprendre les effets de l’environnement sur la santé individuelle, rechercher en complément de l’anamnèse les causes environnementales susceptibles d’expliquer les plaintes et identifier des solutions pour diminuer les expositions et améliorer la santé.

Des exercices pratiques de mise en situation permettront d’appliquer les notions théoriques reçues. Les méthodologies d’apprentissage utilisées seront variées : cours en présentiel, séminaires, ateliers, jeux de rôle, mise en situation, démonstrations pratiques, et simulation.

Chaque module est évalué. L’évaluation globale du programme sera réalisée à travers un travail de fin d’études (TFE).

Calendar & registration

Calendar & registration

Programme

Le Certificat d'Université en Médecine Environnementale vise à former les professionnels de la santé, de première ligne par priorité, à rechercher, identifier des causes environnementales aux plaintes de santé qu’ils reçoivent lors des entretiens en colloque singulier avec un patient. L’identification de causes environnementales les conduira à compléter un traitement par des conseils liés aux expositions à un ou plusieurs paramètres de l’environnement quitte à recommander l’éviction.

Souvent le médecin ou le professionnel de santé est démuni par rapport aux situations environnementales vécues par ses patients. La méconnaissance des problèmes, des expositions, et de leur traitement peut conduire le professionnel à se cantonner aux pratiques thérapeutiques qu’il connaît. La multiplicité des affections liées à des expositions environnementales ne se limite pas à des problèmes respiratoires ou cardio-vasculaires, elle comprend des maladies connues et nouvelles telles les cancers, le diabète de type 2, l’obésité, certaines maladies neuro-dégénératives, des affections auto-immunes, mais aussi l’asthme, la fatigue chronique et la prématurité ou le petit poids de naissance.

De nombreuses initiatives ont été mises en place pour évaluer les expositions des personnes dans leurs environnements de vie. Il s’agit en particulier des « ambulances de l’environnement » qui sur demande médicale recherchent et quantifient la présence de paramètres environnementaux dans les habitations de patients. Ces dispositifs mobiles qu’ils s’appellent CRIPI à Bruxelles ou SAMI dans les provinces wallonnes et LPI en Hainaut fonctionnent de manière similaire, ils produisent un rapport à destination du médecin portant sur les paramètres identifiés et des conseils pour diminuer leur exposition en vue d’une amélioration des plaintes de santé. Les professionnels de la santé sont alors confrontés à une collaboration avec de nouveaux professionnels vers l’amélioration de la santé de leurs patients par la prise en compte de facteurs environnementaux qui y nuisent.

La formation comprend un volet théorique, des exemples, des études de cas, des démonstrations et des travaux pratiques mais aussi la mise en pratique des apprentissages par des travaux collaboratifs et interprofessionnels et à terme l’intégration par un travail de fin d’études.