1. Accueil
  2. EN
  3. ULB & you
  4. ULB gets involved

ULB gets involved

ULB gets involved

Because commitment and solidarity are among ULB’s core values, the University is always proactive and implements a policy of assistance and support on all major social issues.

News

Dépasser la crise des Nations Unies : pour un nouveau Pacte mondial des peuples.

November 29, 2022

L'Organisation des Nations Unies a montré ses limites. Son fonctionnement ne permet pas de prendre des décisions difficiles (guerre, pandémie, crise climatique, gouvernante du numérique…) qui seraient contraires aux intérêts des États membres permanents. Et pourtant le monde, plus que jamais, a besoin d’approches multilatérales. Le moment est venu de revoir ce fonctionnement.

Célébrons la Saint-Verhaegen 2022!

November 15, 2022

Les 17 et 18 novembre prochains, l’Université libre de Bruxelles et la Vrije Universiteit Brussel mettront à l’honneur leur fondateur Théodore Verhaegen.

Des permanences d'aide sociale tenues par des étudiant·es en droit

November 9, 2022

Encadrés par deux professeurs, une chercheuse et une juriste spécialisée, des étudiant·es de Master 2 en droit tiennent des permanences d’aide sociale (CPAS) gratuites pour tous les étudiants sur le campus du Solbosch. Ils se forment par la même occasion en travaillant sur des cas réels.

Conférence-débat: "Tous pauvres demain?"

October 24, 2022

Le 9 novembre 2022, lors d'une conférence-débat, l'ULB et les Restos du Coeur aborderont le sujet de la crise énergétique que nous subissons tous et qui terrasse non seulement les personnes déjà en situation précaire, mais plonge maintenant la classe moyenne dans de profondes difficultés.

Fêtons le centenaire du Solbosch !

October 19, 2022

Cet anniversaire historique nous rassemblera autour de nombreuses activités festives, culturelles, scientifiques, engagées, ainsi que de visites guidées qui vous feront redécouvrir notre campus sous un jour nouveau.

Crise énergétique: les universités agissent en concertation

October 9, 2022

La nécessité d’économiser l’énergie s’impose tant par la force des conséquences catastrophiques et indéniables du réchauffement climatique que par la brutalité d’une flambée ingérable des prix. Face à cette menace immédiate, le Conseil des recteurs francophones a décidé d’agir de façon concertée et coordonnée. Une première mesure consiste à limiter la température des locaux chauffés à 19°C.