1. Accueil
  2. FR
  3. L'Université
  4. Durabilité
  5. Recherche

Recherche: stimuler les interactions en faveur de la durabilité

La recherche scientifique joue un rôle essentiel dans la compréhension des enjeux et des conditions d’une société durable.

Principal pôle de recherche à Bruxelles, l’ULB compte près de 300 unités de recherche et  accueille des chercheuses et chercheurs, doctorantes et doctorants du monde entier. Plus de 50 unités de recherche de l’ULB consacrent tout ou partie de leurs travaux à des questions contribuant de manière directe ou indirecte aux Objectifs de développement durable: du climat à la biodiversité en passant par l’énergie,  l’habitat, les inégalités, les migrations, la santé, la citoyenneté, l’égalité des genres, la gouvernance, etc.

Roue des Objectifs de développement durable

Objectifs stratégiques

  • Apporter un appui institutionnel à des initiatives de recherche inter- ou transdisciplinaire, directement ou indirectement dédiée aux enjeux de la durabilité
  • Encourager l’inter- et la transdisciplinarité de la recherche
  • Soutenir le développement de l’«Open Science» élargie, pour rendre la science accessible à toutes et tous, aussi bien en termes de résultats, que de méthodes, d’actrices et acteurs et d’institutions
  • Promouvoir l’évolution des campus et territoires sur lesquels l’ULB est implantée en des lieux d’expérimentation et d’innovation sociétales (Living Labs)
  • Soutenir les démarches de participation citoyenne et de cocréation avec les actrices et acteurs de la durabilité dans la conception et le déroulement d’initiatives de recherche

État des lieux

Le soutien à des recherches innovantes mobilisant des démarches inter- ou transdisciplinaires

  • Des financements de soutien aux centres de recherche interfacultaires, qui permettent de stimuler les échanges scientifiques entre chercheuses et chercheurs de différentes facultés, qui se regroupent autour d’un même thème.
  • Des fonds qui contribuent au fonctionnement de plateformes technologiques partagées par différentes unités de recherche.
  • Des actions blanches, destinées à promouvoir des recherches ne trouvant pas facilement de soutien auprès des bailleurs de fonds traditionnels. Face à leur inertie, ce programme a une tendance naturelle à soutenir des initiatives novatrices dans des domaines interdisciplinaires et accueille des expérimentations transdisciplinaires.
  • Des projets stratégiques pour soutenir de nouvelles initiatives de recherche dont l’intérêt dépasse le cadre d’un groupe spécifique ou d’une entité particulière. Par nature, ces projets sont multithématiques et les Autorités veillent à ce qu’ils soient en ligne avec la politique de durabilité de l’institution et portent aussi sur des enjeux sociétaux.

Des instituts interdisciplinaires

Au sein de l’ULB, il existe une série d'instituts de recherche interdisciplinaire qui couvrent des questions essentielles de société et contribuent, pour une partie au moins de leurs activités aux Objectifs de développement durable.

Des expériences et expertises transdisciplinaires dédiées à la durabilité


À l’ULB, de nombreuses unités de recherche accueillent aujourd’hui des démarches de recherche transdisciplinaires pour traiter des enjeux de société. Si la transdisciplinarité est, pour certaines chercheuses et certains chercheurs, née au fil des collaborations et des projets de recherche, d’autres en font aujourd’hui leur approche scientifique première, avec l’ambition de participer à la transition socio-écologique vers une société durable. Une expertise transdisciplinaire notable s’est ainsi développée à l’ULB, notamment au sein de:
 
AgroecologyLab

L’AgroecologyLab met à l’honneur les approches transdisciplinaires pour étudier les liens entre la gestion des ressources naturelles, les interactions sociales, l’économie du développement et le bien-être humain.

Centre d’études économiques et sociales de l’environnement (CEESE)

Le Centre d’études économiques et sociales de l’environnement (CEESE) est constitué d’une équipe pluridisciplinaire de recherche dédiée à l’évaluation qualitative et quantitative des interactions économie-société-environnement.

Centre de recherche CR4 - Santé environnementale et santé au travail

Le Centre de recherche CR4 - Santé environnementale et santé au travail contribue à la santé publique par la prise en compte et l’objectivation de situations d’exposition des individus que ce soit sur le lieu de travail, à domicile ou dans d’autres lieux de vie. L’approche vise à un travail multidisciplinaire en vue d’une protection de la santé humaine.

Laboratoire Urbanisme, Infrastructures, Écologies et Paysage (LoUIsE)

Le Laboratoire Urbanisme, Infrastructures, Écologies et Paysage (LoUIsE) oriente ses recherches vers la compréhension des dynamiques de transformations des territoires métropolitains et des processus de fabrication de projets urbains. Ces recherches sont développées par une équipe multidisciplinaire de chercheuses et chercheurs en architecture, urbanisme, paysage, économie et écologie.

Socio-environmental dynamics Research Group – SONYA

Le Socio-environmental dynamics Research Group – SONYA (précédemment: Centre d’études du développement durable - CEDD) met en dialogue différentes perspectives et disciplines pour l’étude des liens entre société et environnement. Leur travail contribue à la recherche empirique et fondamentale sur les dynamiques socio-environnementales et utilise un vaste éventail de méthodes (aussi bien quantitatives que qualitatives) pour aborder les problèmes dans une perspective systémique et holistique qui associe le micro et macro.

Systems Ecology and Resource Management Research Unit (SERM)

Le Systems Ecology and Resource Management Research Unit (SERM) œuvre à la compréhension et à la prédiction des dynamiques spatio-temporelles de la végétation et du paysage en utilisant des méthodologies issues de différentes disciplines.

Des campus accueillant des living labs et la science citoyenne

L’ULB se veut une université ouverte sur son environnement et actrice dans la cité. Sa contribution à la transition vers une société durable passe aussi par une volonté de faire sortir la recherche des laboratoires, pour comprendre et expérimenter des solutions durables sur les campus et les territoires dans lesquels l’ULB s’inscrit. Design, éducation, énergie, infrastructure, gestion des déchets organiques, aménagement du territoire… Le potentiel d’expérimentation et d’innovation sociétale est immense. Le mouvement des sciences citoyenne encourage les non-professionnels à prendre part plus activement aux avancées en matière de connaissance. De nombreux projets, portés par l’Université, des facultés ou des départements illustrent cette démarche, notamment:
 

FabLabs (ULB Usquare et Charleroi)

Ces ateliers de fabrication numériques fournissent un accès global aux moyens modernes d’invention. Les étudiantes et étudiants et tout type de créatrice ou créateur peuvent venir tester, se former, interagir et y recevoir des conseils pour fabriquer (presque) tout.

En savoir plus

Brussels Research Open Lab

Ce projet lancé en 2020 à l’initiative de l’ULB et de la VUB et prochainement implanté sur le futur campus bi-universitaire Usquare est largement défini par des objectifs de durabilité et de transition environnementale.

En savoir plus

Des projets de recherche Co-Create

Financés par Innoviris, l’Institut bruxellois pour la recherche scientifique, les projets Co-Create reposent sur la recherche participative et l’innovation sociétale, pour rencontrer le défi de la résilience urbaine.

En savoir plus

SmartCampus
SmartCampus

Ce projet entend utiliser les objets connectés sur les campus de l’ULB pour en améliorer la gestion et l’exploitation dans une optique d’économie des ressources, tout en fournissant aux différentes parties prenantes un accès aisé et standardisé aux données. Depuis 2019, SmartCampus a permis, par exemple, de mettre à disposition des données techniques et un outil de monitoring pour suivre l’état des panneaux solaires installés sur les toits des bâtiments.

En savoir plus

Policy Lab
Policy Lab

Créé en 2019 avec l’ambition d’améliorer le vivre ensemble, le Policy Lab est une plateforme de services et de conseils dédiée à la promotion de la cogouvernance dans l’action publique.

En savoir plus

La volonté de placer la recherche dans une logique Open Science élargie

Pour que la recherche contribue pleinement aux Objectifs de développement durable, il faut faciliter l’identification et l’accessibilité des données, la diffusion et la vulgarisation des connaissances acquises et augmenter la transparence et l’accessibilité des méthodes de recherche utilisées. À l’ULB, cette logique se concrétise par différentes initiatives, en particulier:

Printemps des Sciences
Inforsciences

Le département Inforsciences, qui dépend de la Faculté des Sciences, a pour mission de diffuser les sciences et la démarche scientifique auprès du grand public. Elle réalise de nombreuses animations à destination des écoles primaires et secondaires.

En savoir plus

Webzine Prisme
Webzine Prisme

Ce magazine digital, réalisé par et pour les étudiantes et étudiants, aborde des questions complexes relatives aux grands enjeux sociétaux en collaboration avec les chercheuses et chercheurs issus de toutes les disciplines de l’ULB (doctorantes et doctorants, postdocs, professeures et professeurs).

En savoir plus

Open data

Un Data Management Officer soutient les chercheuses et chercheurs dans la gestion «FAIR» (Facile à trouver, Accessible, Interopérable, Réutilisable) de leurs données, en accord avec la politique en matière de gestion des données de recherche adoptée par le Conseil académique.

Participation de l'ULB à différents comités d’expertise

Des expertes et experts fournissent aux instances publiques (par exemple, Conseil Fédéral du Développement Durable, Région de Bruxelles-Capitale, Région wallonne, Fédération Wallonie-Bruxelles…) des avis impartiaux et fondés sur la science pour identifier des solutions, évaluer les politiques en place et objectiver des éléments utiles à la décision politique en matière de durabilité.

Mis à jour le 12 mai 2022