Par ses activités de recherche, l’ULB s’engage comme acteur des solutions de demain. Toutes les disciplines contribuent par de nombreux projets de recherche à une dynamique de transition en faveur de la durabilité.

Thématiques

La recherche en durabilité est par nature transversale et interdisciplinaire et se retrouve partout dans l'université. Plus de 40 centres de recherche de l’ULB consacrent tout ou partie de leurs travaux aux enjeux de développement durable. Sans être exhaustif, certains axes peuvent-être soulignés:

Société

Les problèmes complexes d’aménagement du territoire (urbanisme, architecture durable, logistiques et infrastructures, mobilité, transport), d’impacts économiques et sociaux, de migrations ou de développement appellent des solutions durables. La recherche en sciences humaines, sociales, économiques, politiques, en géographie, psychologie sociale, etc. à l’ULB vise à offrir des réponses à ces questions.

Fonctionnement et gestion des milieux naturels

Face au péril des milieux naturels et de la biodiversité, la recherche en gestion de l’environnement, chimie ou sciences naturelles se consacre à l’étude du changement climatique, de la pollution atmosphérique, des systèmes aquatiques ou aux phénomènes de pluies acides.

Technologies

Trouver les solutions techniques et technologiques de demain est au cœur du travail de centres de recherche en chimie, physique, sciences naturelles, ingénierie ou sciences des matériaux. Par l'éco-conception, l'économie circulaire, les énergies renouvelables, les matériaux durables, ... la technologie se met au service de la société.

Santé

Les relations entre environnement, inégalités et santé publique font l’objet de nombreuses recherches en sciences de la santé, chimie, biologie ou psychologie. Le développement durable s’inscrit dans ce domaine par l’étude des facteurs de risques physiques, chimiques, biologiques ou psychosociaux, l’alimentation ou le bien-être au travail notamment.

Mis à jour le 22 mai 2019