1. Accueil
  2. FR
  3. Étudier
  4. Offre de formation

Master en sciences physiques

  • année académique
    2019-2020
Master en sciences physiques

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Intitulé du programme
    Master en sciences physiques
  • mnémonique du programme
    MA-PHYS
  • Programme organisé par
    • Faculté des Sciences
  • Type de diplôme
    Masters 120 crédits
  • Cycle
    2e cycle
  • Secteur et domaine d'études
    Sciences et techniques/Sciences
  • Type d'horaire
    En journée
  • Langues d'enseignement
    français
  • Durée théorique de la formation
    2 ans
  • Campus
    Plaine
  • Catégorie / Thématique
    Sciences et techniques - Sciences
  • Président du jury
    Geoffrey COMPERE
  • Secrétaire du jury
    Bortolo Matteo MOGNETTI

Détails

Informations générales

Type de diplôme

Masters 120 crédits

Durée théorique de la formation

2 ans

Langue(s) d'enseignement

français

Type d'horaire

En journée

Campus

Plaine

Catégorie(s) - Thématique(s)

Sciences et techniques - Sciences

Faculté(s) et université(s) organisatrice(s)
Infor-études

Réussir ses études

L'Université vous accompagne grâce à une multitude d'activités et de ressources qui vous aideront, avant ou pendant vos études, à élaborer votre stratégie de réussite.

Avant votre arrivée à l'ULB, facilitez votre transition vers l'enseignement supérieur grâce à des cours prépas, des cours d'été, des ateliers d'information et d’orientation.

Pendant vos études, de nombreuses personnes s'occupent de soutenir votre réussite: encadrants en faculté, guidances (inter)facultaires, tuteurs et experts en méthodologie universitaire.

Présentation

  • Acquérir une expertise scientifique dans le domaine de la physique

  • Maîtriser la démarche scientifique

  • Communiquer dans un language adapté au contexte et à son public

  • Se développer professionnellement dans un souci du respect des questions éthiques liées à son domaine d'expertise

  • Acquérir une expertise scientifique dans le domaine de la physique:

    • Développer un esprit critique et une approche analytique rigoureuse

    • Identifier et comprendre les principes sous-jacents aux phénomènes naturels (principes de conservation, symétries, …)

    • Comprendre les lois de la nature au travers de leur formalisation en mécanique classique et quantique, électromagnétisme, théorie quantique des champs, relativité restreinte et générale, thermodynamique, physique statistique, astrophysique…

    • Maîtriser les principaux outils mathématiques,expérimentaux ou technologiques de la physique moderne

    • Utiliser les principes fondamentaux de la physique pour créer et innover

  • Maîtriser la démarche scientifique :

    • Déduire de nouvelles lois à partir de faits d’observations, éventuellement par une approche interdisciplinaire, puis formaliser en théorie

    • Découvrir de nouvelles conséquences de théories existantes

    • Conceptualiser des principes complexes et les modéliser

    • Formuler des hypothèses de travail ou protocoles expérimentaux testables et falsifiables pour tester ces théories

    • Développer, optimiser et exploiter des dispositifs expérimentaux

    • Confronter les mesures expérimentales aux prédictions théoriques et aux simulations

  • Communiquer dans un language adapté au contexte et à son public:

    • Présenter une recherche en respectant les normes scientifiques et un référencement bibliographique rigoureux

    • Présenter différents aspects de la physique dans un language adapté au contexte et au public

  • Se développer professionnellement dans un souci du respect des questions éthiques liées à son domaine d'expertise :

    • Pratiquer l'autocritique dans l'évaluation de ses propres compétences

    • Respecter les sources et la propriété intellectuelle

    • Etre attentif à appliquer les règles de l’éthique dans les développements technologiques possibles de la physique

    • Agir comme pédagogue, concevoir une démarche d'enseignement, analyser l'environnement organisationnel et institutionnel du système éducatif et agir en son sein (MA finalité didactique)

    • Mener, individuellement et avec ses pairs, une analyse critique et rigoureuse de ses propres pratiques et de leur impact sur les élèves (MA finalité didactique)

​​​​​​​​​​​​​​​Profil d'enseignement M-PHYSA
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Profil d'enseignement M-PHYSD

Le programme alterne cours ex-cathedra, séances d’exercices dirigés, travaux pratiques de laboratoires et projets personnels. Les cours, séances d’exercices et de laboratoires et les projets sont donnés et encadrés par des chercheurs impliqués dans des projets de recherche de physique contemporaine de niveau international.

  • Prix et distinctions: Nobel 1977, Nobel 2013, Fondation Wolf 2004, Gravity Research Foundation 1978, Franqui 1982, 2000 et 2006

  • Premier département de physique (en CFB) en nombre de publications et de citations

  • Collaborations actives avec de grands centres de recherche (CERN, Agence Spatiale Européenne, Observatoire Européen Austral, DESY, ESRF, …)

  • Nombreux projets ou missions internationales (expérience CMS, GAIA, …)

  • Obtention de financements européens majeurs (par exemple, 4 ERC ces 5 dernières années)

  • Direction des Instituts internationaux de physique et chimie Solvay

  • Bruxelles possède depuis près d'un siècle des liens privilégiés avec la physique, via les Conseils Solvay, créés en 1911. Le Département de Physique de l'ULB abrite encore aujourd'hui la direction des instituts internationaux de physique et chimie Solvay. Via le financement et l’organisation, selon un calendrier régulier, de colloques, chaires et conférences auxquels les étudiants sont invités à participer, les Instituts Solvay contribuent au dynamisme du département de physique.

  • Son excellence est reconnue au niveau international, comme en attestent les prestigieuses distinctions dont il peut s'honorer.

  • Une spécificité du département de physique de l’ULB est l’implication constante de nombreux chercheurs (doctorants, post-doctorants ou permanents) dans le suivi des étudiants (travaux dirigés, mémoires, stages), maintenant ainsi un lien étroit entre enseignement et recherche au plus haut niveau.

  • Possibilité de partir en ERASMUS pour 1 ou 2 quadrimestres du bloc 1 ou bloc 2

  • Possibilité de prendre des cours dans d’autres départements, facultés ou universités (UCL, KUL, ULg, UMons, etc…), sous réserve de l’approbation par le jury de Master (bloc 1 ou 2 du MA)

  • Certains cours sont partagés avec la Vrije Universiteit Brussel

  • Stages et écoles d'été au CERN

  • Sujets de mémoire en partenariat avec des centres de recherche (CERN, Institut Royal Météorologique, Observatoire Royal de Belgique,…), des hôpitaux (Erasme) et l’industrie.

Conditions d’accès

Programme

La Physique s’intéresse aux lois fondamentales qui régissent la nature. Des particules élémentaires à l’univers, la physique explore toutes les échelles observables. La physique permet de comprendre la structure de la matière et de prédire son comportement.

Le master en physique assure une formation complète de physicien, par une connaissance pointue, en particulier, des axes suivants:

  • physique des plasmas

  • physique nucléaire

  • physique des particules et astroparticules

  • physique des interactions fondamentales

  • physique quantique

  • astrophysique et cosmologie

  • physique statistique

  • systèmes complexes

  • optique non-linéaire

  • matière condensée

  • hydrodynamique

Et après ?

Débouchés

Aujourd'hui, un très large éventail de métiers font appel aux compétences des physiciens:

  • la recherche fondamentale (dans des universités ou de grands centres de recherche comme le CERN ou l’ESA), en physique, astrophysique, géophysique ou biophysique.

  • la recherche appliquée (physique, médecine nucléaire, imagerie, télécommunications, production d’énergie, météorologie, …)

  • l’enseignement (enseignement universitaire et supérieur, enseignement secondaire) avec l’obtention de l’agrégation

  • les centres de recherche et développement (informatique, ingénierie, actuariat, …)

  • l’industrie (aérospatiale, microélectronique, environnement, médecine, informatique, banques, assurances, …)

  • la consultance

Du fait de leur capacité d’analyse, les diplômés en physique sont très recherchés sur le marché du travail.

Le Master en sciences physiques a pour ambition de permettre aux étudiants de s'orienter dans tous les champs disciplinaires de la physique et de leur ouvrir des portes vers le monde de la recherche, du développement industriel ou de l'enseignement.

  • La formation de physicien comporte une connaissance approfondie des mathématiques.

  • Elle apporte aussi une méthode de travail et une culture scientifique permettant d’aborder des problèmes nouveaux et de développer des pistes de recherche (dans le monde de la recherche, comme dans le secteur privé).

  • Elle implique un apprentissage de la programmation informatique et de la conception et l’utilisation d’appareillages complexes.

  • Elle conduit chaque étudiant vers la connaissance la plus fine et la plus actualisée des propriétés de la nature.

Les connaissances fondamentales et la capacité d'adaptation des physiciens leur permettent d'occuper des postes variés: chercheurs en milieu académique ou industriel, enseignants, consultants... Ils se retrouvent là où naissent les nouvelles technologies, dans des laboratoires de recherche, dans des unités de développement ou de production... Ils sont quotidiennement amenés à relever de nombreux défis tels que la conception de nouveaux matériaux, l'étude du climat et de la pollution, la conception de missions spatiales,... Leur formation peut les conduire à appliquer le mode de pensée et d’analyse de la physique à d’autres disciplines (environnement, finance, biophysique, médecine…) afin de résoudre les problèmes auxquels est confrontée la société contemporaine. De ce fait, les physiciens trouvent aisément du travail.