1. Accueil
  2. FR
  3. Étudier
  4. Offre de formation

Master de spécialisation en médecine du travail

  • année académique
    2019-2020
Master de spécialisation en médecine du travail

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Intitulé du programme
    Master de spécialisation en médecine du travail
  • mnémonique du programme
    MS-METRA
  • Programme organisé par
    • École de Santé publique
  • Type de diplôme
    Masters spécialisés
  • Cycle
    2e cycle
  • Type d'horaire
    En journée
  • Langues d'enseignement
    français
  • Durée théorique de la formation
    2 ans
  • Campus
    Erasme
  • Président du jury
    Catherine BOULAND
  • Secrétaire du jury
    Aline HUGE

Détails

Informations générales

Type de diplôme

Masters spécialisés

Durée théorique de la formation

2 ans

Langue(s) d'enseignement

français

Type d'horaire

En journée

Campus

Erasme

Faculté(s) et université(s) organisatrice(s)

Présentation

Pour les candidats titulaires d'un des grades prévus au 1. des conditions d'accès : Ce programme de deuxième cycle prépare les intéressés à l'agrément fédéral comme titulaire du titre professionnel particulier du médecin spécialiste en médecine du travail (Arrêté ministériel du 5 septembre 2006).

Pour les candidats titulaires d'un des grades prévus au 2. des conditions d'accès ci-dessus : Ce programme de deuxième cycle prépare les intéressés à une activité de médecin du travail hors Communauté européenne, sans pouvoir donner accès à la pratique médicale en Communauté européenne.

Au terme de leurs études, les étudiants devront être capables de :

  • remplir les missions imparties à la pratique de la santé au travail ;

  • se conformer aux exigences de la reconnaissance et de l'agrément en Médecine du travail ;

  • entreprendre et de finaliser seul ou en collaboration des travaux de recherche et de participer aux travaux de recherche scientifiques en santé au travail ;

  • gérer des problèmes professionnels et de concevoir, planifier, créer des services de Médecine du travail ;

  • enseigner aux collaborateurs et résoudre les problèmes professionnels.

Le cursus est organisé en deux blocs de deux années chacun. Le bloc 1 consiste en deux années de théorie comportant des cours face à l'étudiant, des travaux pratiques, des séminaires, des visites d'entreprises et l'assistance à des consultations cliniques spécialisées en pathologies liées au travail. Le bloc 2 consiste en deux années principalement consacrées aux stages, avec une épreuve d'analyse des risques d'un poste de travail et la présentation d'un mémoire portant sur un aspect particulier propre à la médecine du travail.

Le master de spécialisation vise l'obtention du titre de spécialiste en médecine du travail, délivré par l'Autorité ad-hoc, pour les candidats titulaires d'un des grades prévus au 1 ; et pour les candidats titulaires d'un des grades prévus au 2, d'un diplôme professionnalisant de médecine du travail (master de spécialisation) leur permettant l'exercice de la médecine du travail dans leur pays selon les lois et règlements en vigueur dans celui-ci.

Conditions d’accès

Programme

Spécialité médicale répondant au standard européen en Médecine du travail

Et après ?

Débouchés

Praticien de la Médecine du travail, selon la modalité entreprise (par ex. Service interne de Prévention et de Protection au travail) ou la modalité interentreprise (par ex. Service externe de prévention et de protection au travail).

Médecin conseil en réinsertion professionnelle auprès d’institution comme les Mutuelles ou le Forem.

Expertise en santé au travail dans le cadre de mission au sein de FEDRIS ou d’autres institutions.

La formation théorique et pratique du Master de spécialisation vise à former des médecins dans la spécialisation médicale "médecine du travail". Elle comporte les orientations nécessaires au futur médecin du travail, tant pour les pays européens que non européens, pour accomplir les missions et les objectifs (e.a. la protection du travailleur face au risque du travail, ainsi que les conseils aux employeurs, à sa ligne hiérarchique et au travailleur pour la réalisation de cet objectif de base), tels que décrits par les réglementations ad-hoc, ainsi que par l'éthique et la déontologie médicales.