Vous avez besoin d'un conseil, d'une information, vous avez un problème personnel, administratif, financier ?
Les assistants sociaux sont là pour vous aider à y voir plus clair.


Conditions

L'aide financière est octroyée sur base de critères académiques, de nationalité et financiers qui doivent tous être remplis.
Attention également à la date limite de demande d'aide financière, toujours fixée à la fin du mois d'avril de l'année académique en cours ; lisez bien notre guide !

Critères académiques

  • L'étudiant·e doit être inscrit·e comme élève régulier·e en 1er ou 2e cycle pour l'accès à un premier diplôme du niveau universitaire considéré
  • Un·e étudiant·e peut solliciter jusqu'à 7 années d’aide financière du Service social étudiants, durant la totalité de ses études. Les 7 années se répartissent dans le cadre de deux cursus distincts :
    • Le cursus bachelier ne peut donner lieu à plus de 4 années d’aide financière.
    • Le cursus master ne peut donner lieu à plus de 3 années d’aide si l'étudiant·e a un programme d’études égal à 120 ECTS

En fonction de votre situation particulière (étalement, durée du master, circonstances exceptionnelles…), le nombre d’années d’aide peut être adapté. N’hésitez pas à vous renseigner à l’accueil de notre service.

Critères de nationalités

  • Belge

  • Assimilé·e belge

    Selon le Service social des étudiant·es, un·e étudiant·e assimilé·e est un·e citoyen·e d'un pays de l'Union européenne ou hors Union européenne qui, au 31 octobre de l'année académique concernée, satisfait à l'un des critères suivants :

    • bénéficier d’une autorisation d’établissement longue durée en Belgique
    • bénéficier du statut de réfugié·e/candidat·e réfugié·e/apatride /de la protection subsidiaire temporaire
    • avoir un·e père/mère/tuteur·rice légal·e ou conjoint·e/cohabitant·e légal·e de nationalité d’un état-membre de l’UE
    • être autorisé·e à séjourner plus de trois mois en Belgique sur base du statut de résident·e de longue durée acquis dans un autre état-membre de l’UE
  • Union Européenne :

    Le titre de séjour est d'office acquis pour les étudiant·es venant de l'un des pays de l'UE mais attention, selon la loi belge, un·e étudiant·e UE doit disposer d'un minimum de moyens de subsistance pour lui permettre de subvenir à ses besoins sans devenir une charge pour les pouvoirs publics

    Les moyens d'existence dont un·e étudiant·e doit disposer
     

  • Étudiant·e étranger·e non UE et non assimilé·e :

    L'étudiant·e doit posséder un titre de séjour valide et a donc déclaré aux autorités fédérales qu'il dispose de ressources minimum pour vivre en Belgique (compte bloqué, garant·e etc.).

    • Un·e étudiant·e non assimilé·e belge ayant obtenu un visa d'études doit disposer au minimum de 789€/mois pour lui permettre de subvenir à ses besoins sans devenir une charge pour les pouvoirs publics et avoir un garant.
    • Le·a garant·e doit disposer de moyens de subsistance réguliers et suffisants pour elle·lui-même, pour toute personne à sa charge, et pour tout·e ressortissant·e d’un pays tiers pris en charge. Ces moyens doivent être au moins égaux à 2.008,32 € net/mois à quoi s’ajoute le montant minimum dont chaque ressortissant·e d’un pays tiers pris en charge doit disposer, c’est-à-dire, 789€ net/mois (montant fixé pour l’année académique 2023/2024).

Critères financiers

L'aide financière est accordée aux étudiant·es de condition modeste. Les revenus des personnes de qui l'étudiant·e est à charge ou les revenus de l'étudiant·e s'il pourvoit seul à son entretien, ne peuvent dépasser les plafonds définis. Les revenus pris en considération sont les revenus du ménage : imposables (globalement et distinctement) et les revenus non imposables en Belgique.

 / 1

Démarches

Le formulaire de demande d'aide financière 2023-2024 est dès à présent accessible sur le portail monULB.

Le Service social des étudiant·es analysera votre demande à partir du 21 août 2023 et vous recontactera afin de fixer rendez-vous.


Attention : l'onglet "dans mes frais d'études" a été modifié par l'onglet "dossier au Service Social Etudiants" 
Rendez-vous sur votre portail MonULB > « Mon secrétariat virtuel » > « Ma situation financière » > « Ma demande d’aide financière » > « dossier au Service Social Etudiants »  
MonULB - ma demande d'aide financière
Après avoir complété le formulaire web, vous serez redirigé vers « Dossier numérisé ».
Il s’agit d’une plateforme pour télécharger les documents nécessaires.

Veillez à numériser l'ensemble de vos documents sous format PDF.

Une fois tous les documents numérisés, afin d'obtenir un rendez-vous avec un.e assistant.e social.e, vous devez envoyer un email à l'adresse sse@ulb.be (avec votre nom, prénom, numéro de matricule, numéro de téléphone et le sujet de votre demande)

Vous pouvez suivre pas à pas la procédure de demande d'aide financière en téléchargeant le guide puis la liste des documents à numériser en fonction de votre situation : 

Attention : pour le jour du rendez-vous, vous devez être en ordre de paiement des 50 € (acomptes frais d'inscription) OU nous avoir fourni l'accusé de réception de votre demande auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles ; dans le cas contraire, aucune aide ne sera accordée.

Nous vous rappelons que l’aide du SSE est octroyée sur base d’un dossier complet, de critères financiers et académiques et après analyse par un·e assistant·e social·e.

Types d'aides

Les aides financières sont plafonnées (plafonds de référence 2023-2024) en fonction de critères fixés par la CASE.
Les interventions couvrent des postes académiques, à savoir :

Picto supports de cours
Le service intervient dans les frais de livres et syllabus 


Picto matériel
Lors de dépenses exceptionnelles, le service peut intervenir dans les frais d'achat de matériel directement lié à votre cursus scolaire.


Picto transports Le service intervient dans les frais de transport en commun. A Bruxelles, le réseau Tram, Bus, Métro est assuré par la STIB.
Bruxelles est également desservi par plusieurs gares. La société qui gère les chemins de fer est la SNCB.
Ces deux sociétés accordent des tarifs préférentiels aux étudiants et allocataires sociaux. Veuillez consulter leur site et tarifs.
  • Le service intervient dans les frais de mémoire. L'aide peut être octroyée sous forme d'une allocation ou sous forme d'une carte PUB et pour une seule année.
Le Service Social Étudiants peut intervenir de manière exceptionnelle dans vos frais médicaux (optique, auditif, … etc.). Il travaille en étroite collaboration avec le Service médical de l'ULB. 

Le Service Social Étudiants intervient prioritairement dans les aides reprises ci-dessus et directement liées à vos frais académiques. Cette aide peut être complétée par une allocation sous forme de don.

Allocation compensatoire examens

Son but ?

 

Pour les étudiants belges, assimilés belges et Union Européenne :

L'allocation compensatoire examens est une aide ayant pour objet de compenser une perte de revenus due à des journées d'absence liées au passage des examens oraux et/ou écrits.

L'allocation compensatoire stage est une aide ayant pour objet de compenser une perte de revenu liée à une période de stage obligatoire.

Cette aide n’est délivrée qu’aux étudiant·e·s boursier·es et à ceux qui bénéficient d’une réduction intermédiaire légale de leur minerval.

Pour les étudiants Hors Union Européenne : 

L'allocation compensatoire examens est une aide ayant pour objet de compenser une perte de revenus due à des journées d'absence liées au passage des examens oraux et/ou écrits.

Si vous êtes à la recherche d'un job, ULBJob centralise des offres d'emploi pour les étudiants qui assurent eux-mêmes une partie de leur budget. 

Comment l’obtenir ?

L'étudiant·e doit introduire sa demande auprès du Service social des étudiant·es par le biais d'un dossier de demande d'aide financière. Un rendez-vous sera fixé avec un·e assistant·e social·e pour analyser sa situation.


Recours

L'étudiant·e peut contester la décision qui lui a été opposée :

  • dans un premier temps, par un recours gracieux auprès de la responsable du Service social étudiants (sur rendez-vous, pris par courriel) introduit dans les 8 jours à dater de la décision 
  • dans un second temps, auprès de la Commission de recours, dans un délai d'un mois maximum à dater de la date de la décision 

Démarche

L’étudiant.e sera invité·e à compléter un formulaire de recours, remis par son assistant·e social·e.
L'étudiant·e sera convoqué·e par la Commission de recours pour y être auditionné·e. 

Mis à jour le 17 mai 2024