1. Accueil
  2. FR
  3. Étudier
  4. Aides, services et accompagnement
  5. cash-e

cash-e: Centre d’accompagnement et de soutien dans les risques de harcèlement envers les étudiant·e·s

Tu es étudiant·e à l’ULB. Tu vis des relations conflictuelles ou tendues avec un·e autre étudiant·e, un·e enseignant·e, un membre du personnel de l’ULB, ou un maitre de stage. Tu te rends compte que cela affecte ta concentration, ton bien-être. Tu ne penses plus qu’à ça ou presque. Peut-être que tu te sens humilié·e, sous pression et tu ne sais plus comment en sortir ni à qui en parler.

Le Centre d’accompagnement et de soutien dans les risques de harcèlement envers les étudiant.e.s (cash-e) vient en aide aux étudiant·e·s de l’ULB qui se sentent victimes de harcèlement moral ou sexuel, d’incivilité, d’intimidation ou de pressions psychologiques en leur offrant écoute et accompagnement.



cashe a spécifiquement été créé pour t’offrir un espace d’écoute confidentiel, totalement indépendant

  • Pour t’aider à y voir plus clair,
  • Mettre des mots sur ce qui se passe,
  • Sortir du silence dans lequel tu te sens peut-être enfermé·e sans craindre des représailles et sans t’engager dans une voie disciplinaire quelconque.

Ensemble, nous chercherons les pistes qui peuvent te permettre de sortir de cette dynamique néfaste en tenant compte de tes objectifs, de renouer avec tes ressources, parce que tu en as, et choisir, en connaissance de cause, ce que tu vas mettre en place. Nous allons donc aussi t’informer sur les possibilités d’action qui existe et c’est toi qui choisiras ce qui te convient le mieux.

Ensuite, si tu le souhaites, nous pourrons t’accompagner dans la mise en pratique des actions choisies et nous évaluerons ensemble l’évolution de la situation.
Tu ne seras jamais obligé·e de passer par cashe et aucune démarche ne sera entreprise sans ton consentement.

Si tu es doctorant·e, tu peux, toi aussi, t’adresser à cashe

Tu recevras, comme les autres étudiants inscrits, un espace d’écoute et de réflexion par rapport à ton vécu totalement confidentiel et nous t’informerons sur les procédures spécifiques à ton statut.

Contacts

Mailcash-e@ulb.be
Téléphone:
  • Responsable Sylvie Boët: 02 650 4558
  • Secrétariat Christine Anuset: 02 650 4556
  • GSM Whatsapp – 0474/563097 (du lundi au vendredi entre 8h et 17h)


 

Mais peut-être n’as-tu pas envie de parler de ce qu’il t’arrive? Pourtant, tu veux quand-même que cela se sache

Un formulaire de signalement non obligatoire et anonyme est à ta disposition.
Sache que si tu choisis qu’il reste anonyme, nous n’entreprendrons aucune démarche spécifique (puisque nous ne pourrons pas avoir ton consentement pour le faire) mais il nous permettra de savoir où il existe des problèmes de harcèlement, d’hyperconflit ou d’humiliation au sein de l’institution. Cela nous aidera à mieux adapter nos actions préventives. Nous avons choisi un logiciel qui garantit ton anonymat et qui protège les données de toutes visites extérieures.

À qui vous adressez-vous en contactant cashe ?

Sylvie Boët Je suis Sylvie Boët, responsable du centre. Je suis Docteure en psychologie. J’ai réalisé mes études et mon doctorat à Liège. J’ai ensuite travaillé durant 16 ans dans un service de prévention et de gestion des violences en milieu scolaire. J’ai orienté toutes mes formations vers l’écoute, l’accompagnement et la remise en lien même en situation de déséquilibre hiérarchique. J’ai rejoint l’ULB pour mettre en œuvre le dispositif cashe en août 2020.
Ce qui compte pour moi dans les situations de harcèlement ou d’hyper conflit, c’est de trouver le moyen de libérer la parole. Le climat de sécurité est indispensable pour y parvenir. Je suis particulièrement sensible et attentive à celui-ci.
Pour répondre à cet objectif de sécurité, la structure casha été créée sous l’impulsion des autorités de l’ULB et des étudiants pour fonctionner en toute indépendance par rapport à ces mêmes autorités.
Christine Anuset est la secrétaire de cashe. Elle gère les rendez-vous avec moi, la gestion de cette page web, le traitement des données du formulaire, etc. Comme moi, elle traitera tes informations dans le plus grand respect de la confidentialité ou de l’anonymat. Les entretiens d’écoute et d’accompagnement sont menés par moi.

Le harcèlement : de quoi parle-t-on exactement?

 Trois rôles au sein d’une relation de pouvoir tentant d’installer un rapport Dominant-Dominé

La cible
  • Sentiment de solitude et d’isolement
  • Honte
  • Culpabilité
  • Renfermement sur soi
  • Dégoût/ découragement/dépression
Les auteur∙es
  • Sentiment de pouvoir et de force
  • Unique stratégie développée pour asseoir un leadership
  • Déficit en empathie
  • Aura de la part de son groupe d’appartenance ou de celui de la cible
Les observateurs
  • Sentiment amusé avec déficit en empathie
  • Sentiment de crainte
  • Sentiment d’impuissance
  • Besoin d’agir
  • L’impact de ce groupe est central sur l’arrêt ou l’aggravation de la situation


Définitions légales du harcèlement

Harcèlement moral

Le harcèlement moral se définit comme plusieurs conduites abusives, similaires ou différentes, qui se produisent pendant un certain temps. Elles peuvent avoir pour effet (voulu ou non par l’auteur) de porter atteinte à votre personnalité, votre dignité ou votre intégrité, ou de créer un environnement hostile, dégradant, humiliant ou offensant et qui se manifestent notamment par des paroles, des intimidations, des gestes ou des écrits unilatéraux.
Par exemple : pression quotidienne, menaces permanentes, insultes/injures/moqueries régulières, rumeurs/commérages, rackets, mise à l’écart systématique et délibérée/ignorance.


Harcèlement sexuel

Le harcèlement sexuel désigne tout comportement non désiré à connotation sexuelle ayant pour objet ou pour effet de porter atteinte à la dignité d'une personne ou de créer un environnement intimidant, hostile, dégradant, humiliant ou offensant.
Par exemple : regards insistants, remarques équivoques, exposition de photos pornographiques, attouchements.

Mis à jour le 26 novembre 2020