Bachelier en droit

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Intitulé du programme
    Bachelier en droit
  • mnémonique du programme
    BA-DROI
  • Programme organisé par
    • Faculté de Droit et de Criminologie
  • Type de diplôme
    Bacheliers
  • Cycle
    1er cycle
  • Secteur et domaine d'études
    Sciences humaines et sociales/Sciences juridiques
  • Type d'horaire
    En journée
  • Langues d'enseignement
    français
  • Durée théorique de la formation
    3 ans
  • Campus
    Solbosch/UMons
  • Catégorie / Thématique
    Sciences juridiques - Droit
  • Présidents du jury
    Benoît FRYDMAN (Bruxelles/bloc 1), Marc UYTTENDAELE et Valérie SIMONART (Bruxelles/blocs 2 et 3), Patrick VASSART (Mons/bloc 1), Jean-François ROMAIN et Anne-Emmanuelle BOURGAUX (Mons/blocs 2 et 3)
  • Secrétaires du jury
    Barbara TRUFFIN (Bruxelles/bloc 1), Isabelle RORIVE et Erik VAN DEN HAUTE (Bruxelles/blocs 2 et 3), Patricia NIMAL (Mons)

Détails

Informations générales

Type de diplôme

Bacheliers

Durée théorique de la formation

3 ans

Langue(s) d'enseignement

français

Type d'horaire

En journée

Campus

Solbosch/UMons

Catégorie(s) - Thématique(s)

Sciences juridiques - Droit

Faculté(s) et université(s) organisatrice(s)
Infor-études

Aide à la réussite

Un cours obligatoire de « Méthodologie juridique » est dispensé dans le premier bloc de BA. Au menu de ce cours, l'apprentissage de méthodes propres aux études universitaires comme l'élaboration d'un planning de travail, la conception de tableaux de synthèse et de résumés, la méthode pour aborder au mieux ses examens, etc. Ces apprentissages essentiels à la réussite seront menés avec une approche propre aux sciences juridiques et combinent la théorie avec de nombreux exercices pratiques. Une initiation au fonctionnement de la bibliothèque de droit est également prévue.

Réussir ses études

L'Université vous accompagne grâce à une multitude d'activités et de ressources qui vous aideront, avant ou pendant vos études, à élaborer votre stratégie de réussite.

Avant votre arrivée à l'ULB, facilitez votre transition vers l'enseignement supérieur grâce à des cours prépas, des cours d'été, des ateliers d'information et d’orientation.

Pendant vos études, de nombreuses personnes s'occupent de soutenir votre réussite: encadrants en faculté, guidances (inter)facultaires, tuteurs et experts en méthodologie universitaire.

Présentation

  • Permettre aux étudiants d’acquérir la maîtrise des concepts et des techniques ainsi que la terminologie de chacune des branches du droit enseignées en bachelier et de développer ainsi leur aptitude à exprimer une pensée juridique rigoureuse.

  • Initier les étudiants à une approche pragmatique du droit leur permettant d’apporter une réponse juridique à des questions concrètes : analyser et qualifier juridiquement une situation de fait en combinant les différentes sources du droit (national et européen), mettre en œuvre les techniques d’interprétation et d’argumentation, défendre avec la rigueur scientifique requise un point de vue.

  • Apprendre aux étudiants à mettre leurs connaissances au service d’une réflexion critique et constructive sur le droit positif en les introduisant à l’interdisciplinarité.

Au sortir du Bachelier, les étudiants seront armés d'une solide formation générale en droit.

Par ailleurs, le renforcement de l'étude des langues (anglais et néerlandais) en deuxième et troisième bloc du 1er cycle, offrira à l'étudiant le vocabulaire nécessaire pour accéder aux sources documentaires pertinentes et à leur maniement. Ce bagage linguistique sera en outre un précieux atout sur le marché du travail.

Profil d'enseignement B-DROIB
Profil d'enseignement B-DROIM

Cours ex cathedra. La plupart des cours juridiques sont accompagnés de séances de travaux pratiques se donnant à des petits groupes d’étudiants.

Tout au long du premier bloc de BA :

  • séances de « Méthodologie juridique » consacrées à l'apprentissage des méthodes propres aux études universitaires et à la compréhension de textes juridiques;

  • « Plan Langues » facultatif pour se remettre à niveau.

Durant tout le cursus, l’apport de nombreux travaux pratiques.

Un grand nombre d’enseignants issus du monde des praticiens du droit.

Le soutien du Bureau-Etudiant Droit.

Les riches collections de la bibliothèque de droit.

Que l'étudiant se destine ou non aux carrières juridiques proprement dites, les études de droit contribueront à faire de lui un citoyen autonome, le droit étant à l'ULB inséparable de la dimension humaniste et offrant de nombreuses possibilités d'épanouissement personnel (notamment : apprentissage de l'autonomie intellectuelle et des meilleures méthodes de recherche).

Le principe du libre examen, fondement de l'ULB, et qui postule l'indépendance de la raison et le rejet de tout dogme,prend toute son ampleur et sa dimension à travers l'enseignement du droit et du raisonnement juridique qui en découle.

A noter également : un premier cycle en droit est organisé à Mons, dans le cadre de la collaboration entre l'ULB et l'Université de Mons.

En second bloc de master, les étudiants ont la possibilité de partir durant un quadrimestre dans une des nombreuses universités, européennes ou non, avec qui la Faculté a conclu un partenariat (actuellement près de cinquante-trois). La réussite de ces cours sera ensuite valorisée dans le cadre de leur diplôme.

Outre l'ouverture d'esprit que confère une telle expérience à l'étranger, dans la grande majorité des cas, l'étudiant Erasmus reviendra de son séjour à l'étranger avec une langue supplémentaire dans son bagage.

Conditions d’accès

Programme

Le cycle de bachelier en droit comprend à la fois des enseignements d’introduction aux sciences humaines (philosophie, psychologie, sociologie, économie politique et histoire) et des cours juridiques. D’abord d’introduction en premier bloc de BA, les cours juridiques deviennent au fil du cursus davantage spécialisés et techniques tout en demeurant centrés sur l’étude des principes généraux des branches du droit étudiées.

Des cours de langue (néerlandais et anglais) enrichissent le parcours et préparent les étudiants aux cours de Terminologie juridique néerlandaise et de Comparative law.

Les enseignements de « Droit naturel et argumentation juridique » , ainsi que le cours de « Comparative Law » (dispensé en anglais) sont à vocation plus transversale.

Un cours d’aide à la réussite, « Méthodologie juridique », accompagné de travaux pratiques (en ce compris une initiation à l’utilisation de la bibliothèque et des ressources juridiques informatisées) guide les étudiants lors de leur premier bloc de BA. Il offre aux étudiants une aide permettant de surmonter les difficultés inhérentes au début du parcours universitaire : élaboration d’un calendrier de travail réaliste, prise de notes, structuration des idées, construction de plan, élaboration de synthèse, bonne compréhension des questions d’évaluation, etc.

Et après ?

Débouchés

En complétant son bachelier par un master en droit, l'étudiant pourra s'orienter directement vers les métiers suivants :

  • avocat,

  • magistrat,

  • juriste d'entreprise (banque, assurance, consultation),

  • conseiller juridique dans un syndicat ou une association,

  • huissier,

  • notaire (moyennant la réussite du Master de spécialisation en notariat),

  • fonction au sein d'une organisation internationale ou dans la diplomatie,

  • agent de l’Etat, des communautés, des régions, des provinces et des communes, ainsi que d’organismes d’intérêt public,

  • attaché parlementaire,

  • membre d’un cabinet ministériel,

  • carrières scientifiques et académiques.

Enfin, les capacités d'analyse, de réflexion ou d'argumentation acquises par les étudiants en droit, leur permettent d'accéder également à des domaines non strictement juridiques tels que le journalisme, la politique, la communication, la gestion d'entreprise, etc.

Après le BA, l’étudiant pourra également s’inscrire au Master en criminologie.