1. Accueil
  2. FR
  3. Étudier
  4. Offre de formation
  5. UE
ENVI-F422

Méthodes qualitatives pour une analyse interdisciplinaire

année académique
2022-2023

Titulaire(s) du cours

Maria MANCILLA GARCIA (Coordonnateur)

Crédits ECTS

5

Langue(s) d'enseignement

français

Contenu du cours

Ce cours initie les étudiant.e.s à la recherche empirique interdisciplinaire en sciences et gestion de l’environnement. Les étudiant.e.s seront familiarisé.e.s avec différentes méthodes d’enquête inspirées de différentes branches des sciences sociales (sociologie, anthropologie, sciences politiques, entre autres) et des sciences/études de la soutenabilité. Les étudiant.e.s seront amené.e.s à en expérimenter une ou plusieurs dans le cadre d’un projet en équipe sur un terrain particulier : ils/elles exerceront notamment leur capacité à formuler une question de recherche empirique, à poser une hypothèse et à l’opérationnaliser, à définir une démarche d’enquête pertinente, à réaliser une collecte de données quantitatives et/ou qualitatives, et à analyser ces données sur base de l’une des méthodes d’analyse étudiées durant le cours.

Objectifs (et/ou acquis d'apprentissages spécifiques)

Le cours vise à développer les compétences de recherche empirique des étudiant.e.s, à plusieurs niveaux.  Au niveau théorique et épistémologique, le cours vise à présenter différentes démarches et techniques d’enquête empirique et de les situer dans des traditions et débats scientifiques plus larges. Au niveau de la collecte de données empiriques, le cours vise à outiller les étudiant.e.s en techniques concrètes d’enquête scientifique (par ex. via la réalisation d’entrevues, d’observations participantes, de focus groups, ou d’une enquête par questionnaire) et de développer leur capacité de réflexivité sur la cohérence entre méthode d’enquête et question de recherche.  Au niveau analytique, le cours vise à développer les capacités d’analyse scientifique des étudiant.e.s (par ex. analyse thématique, analyse des discours, analyse des réseaux, analyse des sentiments)  sur base de différents corpus de données (par ex. transcriptions d’entretiens, données récoltées en ligne, documents officiels). Enfin, le cours vise à doter les étudiant.e.s d’une capacité de réflexion critique sur la portée normative et éthique des choix méthodologiques posés, sur le rôle et la position du/de la chercheur.e, et sur les apports et limites de chaque démarche choisie. 

Pré-Requis

Connaissances et compétences pré-requises

Le cours vise à développer les compétences de recherche empirique des étudiant.e.s, à plusieurs niveaux.  Au niveau théorique et épistémologique, le cours vise à présenter différentes démarches et techniques d’enquête empirique et de les situer dans des traditions et débats scientifiques plus larges. Au niveau de la collecte de données empiriques, le cours vise à outiller les étudiant.e.s en techniques concrètes d’enquête scientifique (par ex. via la réalisation d’entrevues, d’observations participantes, de focus groups, ou d’une enquête par questionnaire) et de développer leur capacité de réflexivité sur la cohérence entre méthode d’enquête et question de recherche.  Au niveau analytique, le cours vise à développer les capacités d’analyse scientifique des étudiant.e.s (par ex. analyse thématique, analyse des discours, analyse des réseaux, analyse des sentiments)  sur base de différents corpus de données (par ex. transcriptions d’entretiens, données récoltées en ligne, documents officiels). Enfin, le cours vise à doter les étudiant.e.s d’une capacité de réflexion critique sur la portée normative et éthique des choix méthodologiques posés, sur le rôle et la position du/de la chercheur.e, et sur les apports et limites de chaque démarche choisie. 

Les compétences acquises en cours seront également mobilisé.e.s par les étudiant.e.s en vue de la réalisation d’un mémoire de fin d’études interdisciplinaire en sciences et gestion de l’environnement et/ou de leur application dans divers contextes professionnels. Sur un terrain d’investigation particulier, les étudiant.e.s développeront, en équipe et de manière interdisciplinaire, leur capacité à construire une démarche d’enquête et à mener en pratique une collecte de données. Les étudiant.e.s développeront ces acquis et compétences dans le cadre de la réalisation d’un projet de recherche concret à mener en équipe

Cours ayant celui-ci comme pré-requis

Méthodes d'enseignement et activités d'apprentissages

Le cours prendra la forme de cours ex-cathedra et/ou exposés de chercheurs/euses, à propos de différentes démarches et méthodes. Il se composera aussi d’exposés par les étudiant.e.s (classe inversée) et comprendra une série de visites de terrain (à déterminer en début de semestre). Les étudiant.e.s seront invité.e.s à se constituer en groupe pour réaliser les activités et travaux pour le cours. Chaque équipe formée se concentrera sur une méthode ou combinaison de méthodes d’enquête, et l’expérimentera sur un terrain. Le projet incluera les activités suivantes :

- Approfondissement théorique de la méthode choisie via des lectures.

- Classe inversée : réalisation d’un exposé sur la méthode/démarche.

- Visite de terrain et récolte de données empiriques par les équipes.

- Réalisation d’un rapport de projet.

- Retour d’expérience devant l’ensemble de la classe.

Contribution au profil d'enseignement

Ce cours est essentiel pour l'apprentissage de méthodes de recherche en études environnementales et sert au-delà de la recherche pour des applications de toutes sortes ayant trait à la compréhension des dynamiques socio-environnementales. Il fournit la base méthodologique pour la réalisation de mémoires dont les méthodes sont inspirées des sciences sociales et études de la durabilité. 

Références, bibliographie et lectures recommandées

Alasuutari, P., Bickman, L., & Brannen, J. The SAGE handbook of social research methods. (SAGE Publications Inc, 2008).

Arksey, H. & Knight, P. Interviewing for social scientists: an introductory resource with examples. (SAGE Publications Inc, 1999)

Berg, B. L. Qualitative research methods for the social sciences. (Allyn & Bacon, 2009).

Biggs, R. de Vos, A., Preiser, R., Clements, H., Maciejewski, K. and Schlüter, M. (2021). The Routledge Handbook of Research Methods for Social-Ecological Systems, Routledge.

Cefaï, D. L’enquête de terrain. (La Découverte/M.A.U.S.S., 2003).

Descola Ph. (2019). Une Ecologie des Relations, Paris, CNRS Éditions et De vive voix, coll. « Les grandes voix de la recherche ».

 

Fern, E. F. Advanced focus group research.SAGE Publications Inc, 2001).

Greenbaum, T. The handbook for focus group research. (SAGE Publications Inc, 1998).


Harvey, W. S. Strategies for conducting elite interviews. Qualitative Research 11, 431–441 (2011).

Liamputtong, P. Researching the vulnerable: a guide to sensitive research methods. (SAGE, 2007).

Morgan, D. L., The Focus Group Guidebook. (SAGE Publications Inc, 1998).
 

Snee, H., Hine, Ch. , Morey, Y., Roberts, S., Watson, H. (2016). Digital Methods for Social Science An Interdisciplinary Guide to Research Innovation, Palgrave McMillan.

Quivy, R., Van Campenhoudt, L. Manuel de recherche en sciences sociales. (Dunod, 2003).

Support(s) de cours

  • Université virtuelle

Autres renseignements

Informations complémentaires

Les dates des activités de terrain ainsi que les consignes des exposés et travaux seront communiquées en début de semestre. Toutes les références bibliographiques et informations relatives au cours seront transmises aux étudiant.e.s par email et dans l’espace UV dédié.

Contacts

maria.mancilla.garcia@ulb.be

louise.knops@ulb.be

Campus

Solbosch

Evaluation

Méthode(s) d'évaluation

  • Autre

Il n’y a pas d’examen en fin d’année. La note est construite sur base des activités réalisées au fil de l’année, ainsi que la présence au cours et la participation aux visites de terrain. Il n’y a pas de deuxième session pour les étudiant.e.s n’ayant pas participé pleinement au projet en première session. Pour ceux/celles qui ont participé pleinement aux activités du cours, un exposé et un travail individuel pourront être remis en 2esession.

Construction de la note (en ce compris, la pondération des notes partielles)

Note de groupe :

· Évaluation (par les pairs) de la classe inversée (20%)

· Évaluation (par les pairs) du retour d’expérience de terrain (20%)

· Évaluation (par les encadrant.e.s) du rapport de projet (60%)

La note de groupe peut être modulée individuellement :

· La présence au cours est obligatoire. Les absences aux activités du cours peuvent entraîner une pénalité pouvant représenter jusqu’à -2/20.

· Si un manque significatif de participation au projet d’équipe est observé, la note totale peut être diminuée jusqu’à 0/20.

 

Langue(s) d'évaluation

  • français

Programmes