Certificat d’Université en « Langue française, Parlée, Complétée » (LfPC)

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Intitulé du programme
    Certificat d’Université en « Langue française, Parlée, Complétée » (LfPC)
  • mnémonique du programme
    FC-751
  • Programme organisé par
    • Centre de Formation continue en Sciences humaines et sociales
    • Faculté des Sciences psychologiques et de l'Éducation
  • Type de titre
    formation continue
  • Secteur et domaine d'études
    Sciences humaines et sociales/Sciences humaines et sociales
  • Accessible en reprise d'études
    oui
  • Type d'horaire
    Horaire aménagé
  • Langues d'enseignement
    français
  • Durée de la formation
    longue (plus de 15 jours)
  • Campus
    Solbosch
  • Catégorie / Thématique
    Sciences humaines et sociales - Sciences psychologiques et de l'éducation/Sciences humaines et sociales - Logopédie

Détails

Informations générales

Type de titre

formation continue

Durée de la formation

longue (plus de 15 jours)

Langue(s) d'enseignement

français

Type d'horaire

Horaire aménagé

Campus

Solbosch

Catégorie(s) - Thématique(s)

Sciences humaines et sociales - Sciences psychologiques et de l'éducation/Sciences humaines et sociales - Logopédie

Faculté(s) et université(s) organisatrice(s) Accessible en reprise d'études

oui

Tarifs

  • Tarif professionnel·le·s : 1.250 €
  • Tarif famille : 750 €
  • Tarif étudiant·e·s ULB : 500 €

Responsable académique et intervenant·e·s

Responsable académique

COLIN Cécile 

Intervenant·e·s

CHARLIER Brigitte, COLIN Cécile, DE BOCK Sophie, CHAPPAT Michel, CHAPPAT Morgane, HAGE Catherine, LEYBAERT Jacqueline et THOMAS Nathalie
 

Contacts

Partenaires

      

Présentation

Découvrir ce qu'est la Langue française, Parlée, Complétée (LfPC), en quoi elle consiste et son utilité dans le cadre de l'accompagnement des personnes sourdes ou malentendantes (principalement les enfants). 

L’objectif pratique de la formation est de savoir utiliser la LfPC :

  • Maitrise des emplacements des sons des voyelles.
  • Maitrise des configurations de la main représentant les sons des consonnes.
  • Synchronisation mains/lèvres.


Voici quelques exemples de ce que le codeur/la codeuse sera capable de faire à l’issue des 3 modules de formation pratique : 

  • Communiquer avec une personne (appareillée ou non), quel que soit son degré de déficience auditive, en toutes circonstances et ce, sans aucune restriction de vocabulaire.
  • Donner toutes les consignes à un groupe contenant/incluant des sourd·e·s (mais aussi des entendant·e·s) et être compris·e par tou·te·s. 

Horaire aménagé

 / 1

La partie théorique sera donnée en ex cathedra avec des supports visuels (power point + quelques courtes vidéos).

Le cours pratique est interactif et comporte aussi une partie « témoignage » et un atelier vidéo.

Les participant·e·s seront évalué·e·s tout au long de la formation via des tests oraux à chaque fin de module.
 

Calendrier & inscriptions

Public ciblé

Les professionnel·le·s (et futur·e·s professionnel·le·s) : 

En bref : 
  • Le personnel des écoles de l’enseignement spécialisé de type 7 et/ou ordinaires dans lesquelles il y a un ou plusieurs enfants sourds en inclusion (fondamental, secondaire) et de l’enseignement supérieur (hautes écoles et universités). 
  • Les logopèdes et tout le personnel des centres de réadaptation fonctionnelle (pour sourd·e·s/malentendant·e·s). 
  • Le personnel de crèches qui accueillent des bambins sourds. 
  • Le personnel des départements ORL des hôpitaux. 

En détail : 

Logopèdes ; Instituteurs/institutrices ; Professeur·e·s ; Psychologues ; Assistant·e·s sociaux/sociales ; Directeurs/directrices d’écoles spécialisées ; Étudiant·e·s (en logopédie principalement, mais aussi celles/ceux qui souhaitent devenir instituteurs/institutrices) ; Puériculteurs/puéricultrices ; Audiologistes ; Médecins O.R.L. ; Pédiatres ; Pédopsychiatres ; Neuro-psy ; Kinésithérapeutes ; Psychomotricien·ne·s ; Infirmiers/infirmières ; Accompagnant·e·s scolaires ; Éducateurs/éducatrices spécialisé·e·s ou non ; Aides-pédagogiques ; Futur·e·s interprètes (Translittérateurs/translittératrices) ; Coordinateurs/coordinatrices pédagogiques (type 7)... 

Les familles et les ami·e·s + les connaissances des personnes sourdes et malentendantes. 

En détail : 

•    Parents ; Fratrie ; Grands-parents ; Oncles et tantes ; Parrains et marraines ; Cousin·e·s ; Beaux-pères et belles-mères ; beaux-frères et belles-sœurs…
•    Ami·e·s ; Voisin·e·s, Baby-sitters ; Camarades de classe et d’activités diverses (par ex. animateurs/animatrices et animé·e·s /extra-scolaire/mouvement de jeunesse, par ex. du scoutisme…) 
 

Calendrier & inscriptions

Accès à toute personne intéressée sur base de la présentation soit (1) d’un diplôme de 1er cycle supérieur, (2) soit via la valorisation des acquis de l’expérience (VAE)

Programme

Contenu de la formation

La formation comporte trois modules. 

Module 1

La formation débutera par une partie théorique abordant les notions de base sur les sons de parole et leur encodage par le système nerveux. Nous aborderons ensuite la perception de la parole et sa nature multimodale, sensori-motrice et prédictive. Dans une dernière partie introductive, le problème de la perception de la parole en conditions adverses (bruit et déficience auditive) sera abordé. 

Au démarrage du cours pratique, il sera notamment mentionné le vocabulaire propre à la LfPC ainsi que les différents conseils pour une bonne réalisation du code (La posture, le positionnement, l'éclairage, la tenue de la main, l'attitude générale...). 

Ensuite, il y aura une explication de ce qu'est concrètement la LfPC, avec un survol général, visuel (dans l'espace) et avec un support (images) des 5 positions autour du visage et des 8 configurations de la main. 

Des moyens mnémotechniques favorisant l'apprentissage des 5 positions sur et autour du visage représentant les sons et combinaisons de voyelles seront suggérés, juste avant le début des 8 leçons menant à l'apprentissage des 8 clés effectuées par les différentes configurations des doigts de la main qui représentent les sons des consonnes. 

Petit à petit, au fil des leçons, l'avancement dans l'apprentissage de la LfPC se fera grâce à l'ajout progressif des clés, à la répétition et à l’entraînement. En effet, la majeure partie du temps de la formation est consacrée à la pratique manuelle du code LfPC. 

Une première « clé » faite avec la main (représentant le son d'une consonne), est positionnée à un certain endroit du visage (déterminant son association avec une voyelle ou en position neutre), ce qui produit un phonème. Viennent ensuite les clés suivantes, représentant les autres sons des consonnes. 

Ce code est phonétique. 

Chaque clé est d'abord vue de manière isolée, puis intégrée progressivement à ce qui a précédé dans l'apprentissage. Les apprenant·e·s sont interrogé·e·s et corrigé·e·s tour à tour (selon le formateur/la formatrice) de manière équitable, au fur et à mesure de la formation et ce, la plupart du temps lors des 2 premiers niveaux. 

Les réponses aux questions provoquées par le contenu de l'apprentissage seront apportées directement au fil de leur apparition au cours de l'acquisition et de l'appropriation de l'outil. L'ensemble des personnes bénéficiera des réponses aux questions des autres participant·e·s survenant en cours de formation.

Le groupe et le formateur/la formatrice seront à l'écoute pour partager les idées qui mèneront à l'utilisation la plus appropriée du code qui pourra être mise en place dès l'issue de la formation. Dès lors, l'apprenant·e sera capable de coder l'intégralité des mots, mais aussi des phrases simples de la langue française (les mots, onomatopées, sons, phonèmes...), mais de manière très lente et analytique après le premier niveau. 

Des séances de formation complémentaires seront consacrées à l’art de transmettre le code et à l’art de raconter une histoire dans un cadre interactif. Une personne avec déficience auditive témoignera également de son expérience avec le code.

Module 2

Ce module débutera par une partie théorique centrée sur les bénéfices de la LfPC sur les habiletés langagières et sur les processus d’intégration entre les lèvres, les clés manuelles et le son.

Les séances pratiques d'entraînement ou de perfectionnement à la LfPC de niveau 2 permettront aux apprenant·e·s de s’entraîner à coder et progresser seul·e·s, par paires ou en groupes. A l’issue des deux premiers niveaux, l'apprenant·e sera capable d’interpréter lentement des discours simples (par ex. : visites médicales, etc.), de coder en lecture des textes connus ou pas et de soutenir des conversations codées (avec des enfants/adultes sourd·e·s sachant décoder).

Le module 3 sera uniquement pratique

Selon le degré de motivation et/ou d'aptitude de chacun·e, après quelques semaines ou quelques mois de pratique quotidienne, il/elle maîtrisera cet outil de manière plus fluide, plus spontanée et plus expressive. Il/elle sera capable de coder sa propre pensée en se détachant progressivement de l’analytique, il/elle pourra facilement lire en codant, répéter des mots, même les plus compliqués (contenant des triples ou quadruples consonnes par exemple). 

Voici quelques exemples de ce que le codeur/la codeuse sera capable de faire à l’issue des 3 modules de formation :
  • Un parent sera capable d’interagir avec son enfant (appareillé·e ou non), quel que soit son degré de déficience auditive, en toutes circonstances et ce, sans aucune restriction de vocabulaire.
  • Un·e éducateur/éducatrice ou un·e animateur/animatrice sera capable de donner toutes les consignes à un groupe contenant/incluant des sourd·e·s (mais aussi des entendant·e·s) et sera compris·e par tou·te·s.
A l’issue de la formation, chacun·e sera capable d’utiliser le code dans la pratique de son métier (par ex. : séances de logopédie, dictées pour les enseignant·e·s, etc.), mais aussi de s’adresser à un·e sourd·e/malentendant·e comme il/elle le ferait avec un·e entendant·e. Un·e ami·e ou camarade de classe sera capable de converser tout à fait naturellement avec un·e de ses pairs malentendant·e ou sourd·e. La translittération (coder en répétition et en très léger différé ce que quelqu’un dit) sera possible à la fin de ce module de formation.