1. Accueil
  2. FR
  3. Étudier
  4. Offre de formation
  5. fcsante

Certificat interuniversités en activité physique santé et thérapie par l'exercice

Certificat interuniversités en activité physique santé et thérapie par l'exercice

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Intitulé du programme
    Certificat interuniversités en activité physique santé et thérapie par l'exercice
  • mnémonique du programme
    FC-826
  • Programme organisé par
    • Centre de Formation Continue en Santé et Sciences de la vie
    • Faculté des Sciences de la motricité
  • Type de titre
    formation continue
  • Accessible en reprise d'études
    oui
  • Type d'horaire
    En journée
  • Langues d'enseignement
    français
  • Durée de la formation
    moyenne (6 à 15 jours)

Détails

Informations générales

Type de titre

formation continue

Durée de la formation

moyenne (6 à 15 jours)

Langue(s) d'enseignement

français

Type d'horaire

En journée

Faculté(s) et université(s) organisatrice(s) Accessible en reprise d'études

oui

Présentation de la formation 

L'activité physique permet de prévenir l'apparition, l'aggravation et la récidive de maladies chroniques telles que l'obésité, l'hypertension, le diabète, l'insuffisance cardiaque ou respiratoire, le cancer... L'activité physique permet également de ralentir les effets négatifs du vieillissement. Le nombre de personnes touchées par ces pathologies ou facteurs de risque est en constante augmentation dans notre société. 

Prendre en charge les publics à risques nécessite l'acquisition de compétences particulières et une collaboration efficace entre tou·te·s les professionnel·le·s de terrain pour favoriser la transition vers un style de vie actif sur le long-terme.
Afin de mieux répondre à cet enjeu de santé publique, trois universités belges francophones (ULiège, UCLouvain et ULB) ont décidé de fédérer leurs forces vives et leurs expertises en créant une formation interuniversitaire de haut niveau visant à optimiser les compétences des acteur·rices qui vont accompagner chaque individu vers une pratique d'activité physique adaptée à ses besoins spécifiques, en prévention ou en accompagnement d'une maladie chronique identifiée.

Contacts

Prochaine session : décembre 2022 à juin 2023

Organisé par ULiège, UCLouvain et ULB 
Cliquez ici pour découvrir la formation !



Présentation

    1. Bases physiologiques adaptées à l'activité physique
  • Connaître les principales adaptations physiologiques aiguës lors de l'exercice physique.
  • Connaître les principales adaptations chroniques aux exercices de renforcement musculaire en fonction des objectifs de l'entraînement et des phénomènes adaptatifs qu'on souhaite solliciter.
  • Connaître les principales adaptations chroniques à un entraînement en endurance en fonction des objectifs de l'entraînement et des phénomènes adaptatifs qu'on souhaite solliciter.
  • Recommandations de base d'une alimentation adaptée à l'exercice et à la nature de la pathologie éventuellement présente.

2. Module général en activité physique santé

* Introduction à l'activité physique santé et thérapie par l'exercice :

  • Être conscient de la portée de la formation et du positionnement professionnel du, de la futur·e diplômé·e en respect des compétences et des réglementations qui régissent les actions des professionnel·le·s de la santé et du sport.
  • Être capable de décrire le paysage actuel de l'APA en Fédération Wallonie-Bruxelles et ses potentiels développements futurs, au regard notamment des modèles internationaux.

* Evaluations et suivi :

  • Être capable d'évaluer les facteurs de risque et la présence de limitations/pathologies.
  • Être capable d'évaluer le niveau de pratique d'activité physique initial.
  • Être capable d'évaluer la motivation, les connaissances, les représentations du ou de la participant·e qui déterminent son engagement dans une pratique régulière d'activité physique.
  • Être capable d'évaluer la condition physique "santé" (qualités motrices et composition corporelle) et la qualité de vie à l'aide d'outils d'évaluation fonctionnels ou spécifiques.
  • Être capable de choisir les outils d'évaluation adéquats en fonction du public et des objectifs.
  • Être capable de fixer des objectifs en tenant compte de l'évaluation, des limitations et du contexte de vie du, de la participant·e.
  • Être capable de mettre en oeuvre un suivi de la pratique d'activité physique (agendas, trackers).
  • Être capable d'évaluer à moyen terme les bénéfices du programme en fonction des objectifs fixés.
  • Être capable d'établir un bilan simple et pertinent pour le ou la participant·e, et éventuellement le prescripteur.

* Reconditionnement physique adapté :

  • Connaître les effets négatifs de la sédentarité sur les différents systèmes.
  • Connaître les limitations et facteurs de risque spécifiques au public pris en charge.
  • Être capable de mettre en oeuvre un programme d'APA en fonction des objectifs et du public.
  • Être capable d'opérer des choix d'activités circoncises aux compétences propres du·de la professionnel·le de l'AP, permettant d'assurer une prise en charge de qualité et sécurisée.
  • Être capable de reconnaître les limitations et signes d'intolérance du, de la participant·e et d'adapter les exercices proposés en fonction.
  • Connaître les adaptations physiologiques et métaboliques induites par les différents types d'AP et en tenir compte dans les activités proposées.
  • Connaître et être capable d'appliquer les recommandations en matière d'AP en fonction de l'objectif visé (renforcement musculaire, vitesse/agilité motrice, endurance, équilibre, mobilité/souplesse...).
  • Être capable d'appliquer les principes de progressivité et d'alternance (entre groupes musuclaires, modalités, travail et récupération, type d'activités physiques...).

* Didactique et promotion de l'activité physique :

  • Être capable de concevoir et d'animer une séance d'activité physique en suscitant la participation et l'adhésion de la part des participant·e·s.
  • Être capable de gérer l'hétérogénéité de niveau des participant·e·s en proposant des solutions tendant vers l'individualisation de la prise en charge.
  • Être capable de gérer une intervention en groupe en optimisant l'utilisation de l'espace, du matériel et du temps mis à disposition.
  • Être capable de mettre en place des activités qui encouragent une pratique autonome et à long-terme de l'AP.
  • Être capable de construire un plan de suivi structuré et adapté qui repose sur des stratégies motivationnelles visant l'engagement du, de la participant·e dans une activité physique tout au long de sa vie.

3. Public souffrant de surcharge pondérale et/ou de facteurs de risque métaboliques

  • Connaître les modifications physiologiques induites par un excès adipositaire sur les différents systèmes du corps humain.
  • Connaître la physio-pathologie des différents types de diabètes, leurs conséquences et traitements.
  • Connaître les spécificités des adaptations à l'effort des patients obèses et diabétiques.
  • Connaître les contre-indications à la pratique d'activité physique chez le sujet obèse et/ou diabétique.
  • Être capable de construire un bilan initial comprenant les informations de surveillance pertinente à suivre au cours du temps et/ou au cours d'une activité physique, y compris les tests physiques spécifiques et adaptés.
  • Être capable de programmer et encadrer des activités physiques adaptées, en s'appuyant sur les connaissances des adaptations physiologiques à l'effort et en tenant compte de la médication et des complications pathologiques.
  • Être capable d'adapter la pratique physique en fonction des limitations et des risques associés à l'obésité ou au diabète (limitations algiques, hypo-glycémie, médication).
  • Être capable de mettre en place les éléments sécuritaires requis pour réaliser l'activité physique chez les patients obèses ou diabétiques et réaliser les gestes de premiers secours.
  • Être capable d'adapter l'activité physique et la lutte contre la sédentarité en fonction du contexte de pratique (salle de fitness, hall sportif, extérieur, domicile, prise en charge individuelle ou en groupe...).

4. Public senior

  • Connaître les modifications des différents systèmes associées au vieillissement et leurs conséquences sur la condition physique.
  • Être capable de mettre en place des activités induisant une sollicitation suffisante des différentes composantes de la condition physique du senior, et plus particulièrement des composantes qui apparaissent déficitaires sur base de l'évaluation initiale.
  • Être capable d'adapter si nécessaire les exercices en fonction des limitations et des risques associés au vieillissement (chutes, essoufflement excessif...).
  • Être capable d'adapter l'activité physique en fonction du contexte de la pratique (salle de fitness, hall sportif, maison de repos, domicile, prise en charge individuelle ou en groupe...).

5. Urgences de terrain

  • Être capable de déterminer en amont d'une prise en charge les forces et faiblesses de l'environnement en cas d'urgence (localisation DEA, accès secours...).
  • Reconnaître et être capable de prendre en charge les urgences locomotrices et médicales.
  • Reconnaître quand il faut adresser la personne pour un bilan médical.
  • Reconnaître les signes de gravité et d'urgence pour appeler les secours.
  • Connaître les dernières recommandations (ERC 2021 guidelines).
  • Être capable de réaliser les gestes d'urgence et de réanimation cardio-pulmonaire.

6. Public avec des limitations cardio-vasculaires

  • Connaître les différentes limitations à l'effort spécifiques à ce public.
  • Pouvoir reconnaître précocement les symptômes d'une limitation cardio-vasculaire à l'effort.
  • Connaître et savoir reconnaître les facteurs de risque cardio-vasculaires ainsi que les limitations et contre-indications à la pratique de l'activité physique.
  • Être capable de reconnaître une limitation cardiaque à l'effort lors d'une épreuve fonctionnelle à l'exercice.
  • Être capable de réaliser une évaluation initiale et de maîtriser les outils de mesure et suivi spécifiques du sujet cardio-vasculaire.
  • Être capable de mettre en place les éléments sécuritaires requis pour réaliser l'activité physique avec des sujets présentant une limitation cardio-vasculaire.
  • Être capable de mettre en place des activités physiques induisant une sollicitation contrôlée mais suffisante des différents systèmes du corps humain (cardio-vasculaire, respiratoire, musculaire...) tout en respectant les conditions de sécurité imposées et en tenant compte de la médication du patient.
  • Être capable de réaliser les gestes d'urgence (cf. module urgence terrain).
  • Être capable d'adapter l'AP et la lutte contre la sédentarité en fonction du contexte de pratique (salle de fitness, hall sportif, maison de repos, domicile, prise en charge individuelle ou en groupe...).

7. Public ayant eu un cancer

  • Connaître les approches thérapeutiques rencontrées dans le cadre du cancer et les effets secondaires et facteurs de risque potentiels en lien.
  • Connaître les aspects spécifiques liés au cancer et à ses traitements (cicatrice, lobectomie, fonte musculaire, fatigue post-cancer à court et à long terme, oedème, etc.).
  • Être capable de distinguer les survivants du cancer (rémission vs traitement palliatif) et être capable d'établir des objectifs spécifiques.
  • Être capable de développer un projet d'activité physique adaptée après un cancer en intégrant des éléments comme une situation médicale, environnementale, d'infrastructure, etc.
  • Être capable d'évaluer les besoins, capacités fonctionnelles, données biométriques simples, facteurs de risque et attentes du, de la participant·e en relation avec la pathologie cancéreuse.
  • Être capable d'établir un programme individualisé/de groupe d'APA en fonction des participant·e·s, ressources, etc. et ce en accord avec les recommandations internationales sur la réadaptation post-cancer.
  • Être capable de dispenser les activités physiques de manière adéquate (préparation séance, gestion espace et matériel, gestion des objectifs poursuivis, facteurs individuels, réactions des participant·e·s...).
  • Être capable de rédiger un bilan simple de synthèse de prise en charge et de suivi du, de la participant·e en fonction des outils disponibles dans le domaine du cancer.
  • Être capable de participer à l'éducation thérapeutique du patient cancéreux, en s'adaptant à sa situation spécifique, et de communiquer de manière structurée et attentive avec ce dernier (gestion

En journée

Prochaine session : décembre 2022 à juin 2023
En journée et les week-ends. 

Atouts du programme

Afin de faire bénéficier aux candidat·e·s des meilleures infrastructures et de la meilleure expertise propres à chaque type de prise en charge en Activité Physique Santé et Thérapie par l'exercice, les lieux de formation sont répartis entre les 3 institutions partenaires (ULiège, ULB et UCLouvain).

Des expert·e·s académiques, scientifiques et de terrain assurent la formation en tirant parti des compétences de pointe développées par chaque équipe.

Calendrier & inscriptions

Pré-requis

L'objectif du certificat n'étant pas d'apprendre à encadrer et diriger des activités physiques en soi, les candidat·e·s devront démontrer dans leur dossier qu'ils et elles ont soit acquis ces compétences lors d'une formation antérieur de bachelier et/ou de master soit qu'elles ou ils ont une expérience suffisante dans le domaine.

Même si un module de mise à niveau en physiologie des activités physiques est organisé, l'accès aux modules du certificat exigent des prérequis de base en physiologie et neurophysiologie appliquées à l'AP. L'objectif du module est de rafraîchir ces connaissances et d'éviter que les apprenant·e·s démarrent avec un niveau trop hétéroclite dans ce prérequis essentiel.

Corequis

Le corequis exigé est un niveau de connaissance suffisant en premiers soins et réanimation. Un module pour compléter les connaissances dans ce domaine est organisé au sein du certificat mais des connaissances de base sont requises.

Public ciblé

Le certificat s'adresse aux professionnel·le·s de l'éducation physique, de l'activité physique, de la santé et du sport.

Il est ouvert aux candidat·e·s porteur·euse·s d'un titre de :

  • bachelier en Education ou en Coaching sportif
  • master en Sciences de la motricité
  • master en Kinésithérapie ou en Kinésithérapie et réadaptation

Sur dossier, d'autres profils de candidat·e·s pourraient participer à cette formation sur base de la valorisation de leurs acquis d'expérience (VAE).

Calendrier & inscriptions

Programme

Programme

Le certificat est composé de 7 modules. Ils visent à permettre aux professionnel·les de terrain d'acquérir les compétences essentielles pour encadrer les publics cibles.

Module 1 : Bases physiologiques adaptées à l'activité physique (mise à niveau)

  • Structure du muscle squelettique, son fonctionnement et son contrôle
  • Métabolisme et bioénergétique
  • Nutrition adaptée à l'exercice
  • Adaptations physiologiques à l'entraînement de force
  • Adaptations physiologiques à l'entraînement d'endurance

Module 2 - Module général en activité physique santé

  • Introduction
  • Evaluation et suivi
  • Principes de base du reconditonnement physique adapté
  • Didactique et promotion de l'activité physique

Module 3 - Public souffrant de surcharge pondérale et/ou de facteurs de risques métaboliques

  • Partie théorique : Physiopathologie et complications de l'obésité et des types de diabète, spécificités des adaptations physiologiques à l'effort et modifications des adaptations chez le patient diabétique, contrôle des facteurs de risque, y compris la lutte contre la sédentarité, indications et contre-indications à l'effort, éléments sécuritaires de l'activité physique chez le patient obèse et diabétique, outils d'évaluation du patient, activités physiques adaptées pour améliorer la survie, la qualité de vie et les différentes qualités physiques du patient
  • Partie pratique : Evaluation fonctionnelle du patient obèse et diabétique, mise en pratique d'activités physiques chez le patient obèse en fonction de son âge et de sa condition physique initiale, simulation « Dans la peau d'un obèse », activités physiques adaptées chez le patient diabétique (prise de glycémie, renforcement musculaire, endurance cardiovasculaire et circuit training)

Module 4 - Public senior

  • Partie théorique : Modifications ostéoarticulaires et neuromusculaires au cours du vieillissement et activités dédiées à développer la force, la puissance et l'équilibre, modifications des systèmes cardio-respiratoires et activités dédiées à développer l'endurance, prise en charge des seniors « fragiles » et éventuellement institutionalisés en maison de repos
  • Partie pratique : Evaluation fonctionnelle du senior suivi, activités pour le senior en maison de repos, activités de maintien de la motricité générale chez le senior indépendant : équilibre, coordination, mobilité

Module 5 - Urgences de terrain

  • Appareil locomoteur
  • Urgences médicales et cardiaques

Module 6 - Public avec des limitations cardio-vasculaires

  • Partie théorique : imitations à l'effort, adaptations cardio-respiratoires à l'effort et modifications des adaptations chez le sujet avec des limitations cardio-vasculaires, indications et contre-indications à l'effort, éléments sécuritaires de l'activité physique adaptée chez le sujet cardio-vasculaire en état stable, outils d'évaluation du sujet cardio-vasculaire, activités physiques adaptées pour améliorer la survie, la qualité de vie et les différentes qualités physiques du sujet cardio-vasculaire
  • Partie pratique : Evaluation fonctionnelle du sujet cardio-vasculaire, cas cliniques

Module 7 - Public ayant eu un cancer

  • Approches thérapeutiques rencontrées dans le cadre du cancer et les effets secondaires et facteurs de risques potentiels
  • Evaluer les besoins, capacités fonctionnelles, données biométriques simples, facteurs de risque et attentes du, de la particpant·e en relation avec la pathologie cancéreuse
  • Etablir un programme individualisé/de groupe d'APA en fonction des participant·e·s, ressources...
  • Education thérapeutique du patient cancéreux

Les méthodes pédagogiques interactives alternant cours magistraux, cours pratiques, études de cas, projet et travail individuel (cas clinique) et impliquant des intervenant·e·s de terrain favoriseront l'acquisition de compétences pratiques en lien avec les activités physiques santé pour les publics spécifiques. Les cours se donnent en présentiel excepté la séance d'introduction au certificat.
 

Evaluation

  • Un examen écrit intégré (type QRM et questions ouvertes) évaluera l'acquisition des compétences de l'ensemble des modules.
  • Un dossier de présentation orale portant sur un cas clinique intégratif permettra d'évaluer si l'étudiant·e a intégré les compétences nécessaires à la prise en charge du public visé à travers les différents modules validés. Dans ce dossier, l'étudiant·e devra proposer une prise en charge complète adapté au cas (choix de l'évaluation, approche motivationnelle, programme d'activités physiques...).