Master en arts du spectacle

Le programme 2021-2022 est susceptible d'être modifié. Celui-ci est donné à titre indicatif.

    Accéder aux sections de la fiche

    Call to actions

    • Intitulé du programme
      Master en arts du spectacle
    • mnémonique du programme
      MA-ARTS
    • Programme organisé par
      • Faculté de Lettres, Traduction et Communication
    • Type de diplôme
      Master 120 crédits
    • Cycle
      2e cycle
    • Secteur et domaine d'études
      Art/Arts du spectacle et techniques de diffusion et de communication
    • Type d'horaire
      En journée
    • Langues d'enseignement
      français
    • Durée théorique de la formation
      2 ans
    • Campus
      Hors campus ULB/Solbosch
    • Catégorie / Thématique
      Art - Arts du spectacle et techniques de diffusion et de communication
    • Président du jury
      Xavier LUFFIN (Didactique/blocs 1 et 2International Comparative dramaturgy and performance research/blocs 1 et 2), (Cinéma et Arts du spectacle)
    • Secrétaires du jury
      Karel VANHAESEBROUCK et Muriel ANDRIN (Didactique/blocs 1 et 2International Comparative dramaturgy and performance research/blocs 1 et 2), (Cinéma et Arts du spectacle)

    Détails

    Informations générales

    Type de diplôme

    Master 120 crédits

    Durée théorique de la formation

    2 ans

    Langue(s) d'enseignement

    français

    Type d'horaire

    En journée

    Campus

    Hors campus ULB/Solbosch

    Catégorie(s) - Thématique(s)

    Art - Arts du spectacle et techniques de diffusion et de communication

    Faculté(s) et université(s) organisatrice(s)
    Infor-études

    Réussir ses études

    L'Université vous accompagne grâce à une multitude d'activités et de ressources qui vous aideront, avant ou pendant vos études, à élaborer votre stratégie de réussite.

    Avant votre arrivée à l'ULB, facilitez votre transition vers l'enseignement supérieur grâce à des cours prépas, des cours d'été, des ateliers d'information et d’orientation.

    Pendant vos études, de nombreuses personnes s'occupent de soutenir votre réussite: encadrants en faculté, guidances (inter)facultaires, tuteurs et experts en méthodologie universitaire.

    Présentation

    Le Master en Arts du spectacle propose une approche théorique mais aussi pratique à des étudiants passionnés par le monde du cinéma et du spectacle vivant. Ce Master vise à apporter une sensibilité créative à la pratique des arts du spectacle et donc une compréhension “de l’intérieur”, qui permettra à l’étudiant de croiser une profonde connaissance du médium avec les aspects liés à l’imaginaire d’un artiste ou d’une époque. 

    Grâce à une approche théorique clairement ancrée dans la pratique de la dramaturgie ou/et de l’écriture scénaristique, les titulaires du Master en Arts du spectacle auront appris, selon leur choix de parcours, à lire l’événement théâtral et à accompagner la création dans les arts du spectacle vivant ; ou à allier une démarche réflexive à une démarche pratique en se familiarisant avec le discours filmique, à appréhender les différentes formes de l’écriture scénaristique (fiction, documentaire, adaptation mais aussi multimédia), l’histoire du cinéma et les techniques cinématographiques.

    Une équipe de spécialistes au service d'un master ambitieux :

    Muriel Andrin, Paul Aron, Sylvia Botella, Patrick Cattrysse, Vanessa Frangville, Ronald Geerts, Dominique Nasta, Marielle Pelissero, Jeremi Szaniawski, Franziska Trapp, Karel Vanhaesebrouck, Elodie Verlinden,...

    Des enseignants praticiens reconnus dans leur discipline :

    Montage: Damien Keyeux (Alumni, lauréat de plusieurs Magrittes du meilleur montage) - Ingénierie du son : Olivier Hespel - Scénario : Laurent Denis, Anne-Lévy Morelle et Fred Castadot (co-auteur de la série « Ennemi Public ») - Mise en scène : Frédérique Lecomte (Théâtre & Réconciliation) - Droit : Suzanne Capiau (droit de l’audiovisuel et du spectacle vivant) - Production : Sébastien Andrès (en partenariat avec HELB),…

    Attention – nouvelle finalité « cinéma et spectacle vivant » pour la rentrée 2021-2022:

    Le nouveau programme du Master en Arts du Spectacle, qui intègrera les deux finalités existantes dans une seule finalité conjointe « cinéma et spectacle vivant », combinera une solide formation historique, théorique et culturelle (30 Crédits) avec un parcours disciplinaire dans le domaine du spectacle vivant et/ou du cinéma, pour se prolonger (30 Crédits), en deuxième année, avec un parcours modulaire de spécialisation transversale (15 Crédits) et un projet de recherche pratique et théorique personnel (mémoire, stage, cours à option) (35 Crédits) combinés avec des séminaires d’approfondissement (10 Crédits). Cette nouvelle formation proposera un parcours intégré qui ne dévalorisera en rien la formation disciplinaire mais qui la complètera avec des connaissances et des compétences transversales autour de différentes pratiques ou questions (les écritures créatives, les enjeux patrimoniaux, les identités genrées, le son dans les arts du spectacle).

    Ce nouveau programme permettra à l’étudiant d'acquérir une connaissance approfondie des différents genres et des pratiques du spectacle vivant et des arts audiovisuels (cinéma, télévision, multimédia), d'acquérir les bases historiques, esthétiques et analytiques nécessaires à l’étude et la compréhension des ces mêmes pratiques, de se familiariser avec les enjeux techniques, juridiques et financiers des arts du spectacle et d’en appréhender les implications concrètes de la gestion et de la critique.

    La finalité « cinéma et spectacle vivant », parcours  « cinéma « : Grâce à sa formation spécialisée visant à explorer toutes les facettes de la création cinématographique, le parcours « cinéma » de cette finalité offre  depuis 1991 un apprentissagedes techniques d'écriture de scénario ainsi que de l'histoire et de la théorie du cinéma, des nouveaux médias, de la production et de la recherche. La parcours a comme but la diversification des techniques de l’écriture créative tout en développant une démarche réflexive issue de connaissances théoriques et esthétiques du domaine cinématographique. Le pari du Master est ainsi d’intégrer, à l’intérieur d’une même formation organisée sur deux années d’études, plusieurs approches relevant aussi bien de la théorie, de l’histoire et de la pratique. Il conçoit ces pôles comme des versants complémentaires d’un même apprentissage des spécificités du cinéma. De nombreuses personnalités reconnues du 7eart, comme Luc Dardenne,  Anne Lévy-Morelle, Damien Keyeux, Sebastien Andres, Fred Castadot, etc. assurent des cours ou des masterclass dans le cadre de ce Master. Le parcours « cinéma » se veut résolument ouvert sur l’extérieur et organise des activités conjointes avec d’autres institutions ou organisations, telles que la Cinematek, Bozar, le Conservatoire de Mons, Brussel Art Film Festival, le Festival Europalia etc. ainsi que de nombreux colloques internationaux et des séminaires sur le scénario dispensés par les célèbres scénaristes tels Robert McKee, Jean-Claude Carrière et par des cinéastes réputés (Bruno Podalydès, Olivier Assayas, Agnès Varda, Bertrand Tavernier) afin de partager une expérience d’une valeur inestimable.

    La finalité « cinéma et spectacle vivant », parcours « spectacle vivant » offre une approche interdisciplinaire des arts du spectacle, abordant aussi bien le théâtre, la danse et la performance que le cirque et l’opéra. Défendant une approche engagée du spectacle, la formation invite à lire les créations comme pratiques et phénomènes du monde, en mobilisant les cadres théoriques des cultural studies, de la sémiologie, de la sociologie de l’art et de l’anthropologie. Enfin, le parcours prépare les étudiant.e.s à la réalité professionnelle du secteur par l’étude des aspects économiques et juridiques du spectacle vivant ainsi que par l’acquisition d’une connaissance solide en matière de politique culturelle. Parce qu’il considère le spectacle comme un événement social, qui s’inscrit et se développe dans une société donnée, la formation développe une réflexion sur les fonctions sociales du spectacle, le rapport à la ville, le rapport à ses différents habitants, notamment à travers une série de workshops et d’atelier pratiques (notamment avec un atelier consacré aux pratiques urbaines développé en dialogue avec l’ERG, la Cambre et le RITCS). Enfin, ce parcours donne l’occasion de suivre des cours à la Cambre, à l’ESAC, à l’université d’été au festival d’Avignon,… et il poursuit sa collaboration avec les Brigittines sur l’analyse de la danse contemporaine au moyen d’ateliers animés par un spécialiste et par des conférences de penseurs internationaux qui lient enjeux sociaux et artistiques.
     

    La Finalité internationale « Comparative Dramaturgy and Performance Research ». Fruit d’un partenariat entre trois universités européennes avec une longue tradition en études théâtrales et en dramaturgie (Bruxelles, Paris, Francfort), la finalité internationale « Comparative Dramaturgy and Performance Research » constitue une réponse au défi posé par l’actuel développement des collaborations internationales et interculturelles dans le domaine du spectacle vivant, en même temps qu’il met en place un nouveau champ de recherche consacré à la dramaturgie générale et comparée. Cette finalité s’adresse aux étudiants qui se destinent à travailler dans le contexte international des festivals, co-productions, programmes d’échange et collaborations entre structures. Cette formation est organisée dans le cadre d’un partenariat entre quatre universités européennes. Ce programme s’adresse aux étudiants qui se destinent à travailler dans le contexte à la fois international et interculturel des festivals, co-productions, programmes d’échange et collaborations entre structures. Les étudiants seront amenés à réaliser un stage et étudieront pour une durée de quatre semestres dans deux universités partenaires. A l’issue de leurs études, ils seront diplômés des universités au sein desquelles ils auront séjourné et obtiendront ainsi un double diplôme en « Dramaturgy and Performance Research ».
     

    La finalité didactique prépare à l’enseignement du spectacle vivant et comporte des cours théoriques et pratiques, des exercices, des travaux et des stages

    Signataire de plusieurs conventions internationales avec les universités de Montréal, Strasbourg, Paris 1 et 3,  Caen, Rome, Bologne, Udine, Bucarest, Frankfort, Nanterre, Helsinki, Nice, Bologne, le Master en arts du spectacle permet a circulation de étudiants, offrant des alternatives complémentaires de formation au sein d’universités européennes et canadiennes.

    La finalité Internationale Comparative Dramaturgy and Performance Research est développée en partenariat avec la Goethe University de Frankfurt/Main et l'Université Paris Nanterre et la mobilité au sein de cette finalité est même obligatoire et amène à une double diplomation. A partir de 2021-2022, cette finalité élargira d'ailleurs son partenariat avec d'autres Universités: University of the Arts, Theatre Academy en Finlande et Oslo National Academy of the Arts en Norvège. Le programme en Arts du Spectacle propose également de nombreux workshops internationaux et un partenariat solide avec des universités européennes.

    Conditions d’accès

    Programme

    Selon la finalité choisie, la répartition des 120 crédits des deux années de Master sera différente. Ce Master comprend un tronc commun d’enseignements (65 crédits), un mémoire (25 crédits) et les cours spécifiques à la finalité (30 crédits).

    Le Master en Arts du spectacle propose 3 finalités :

    1. La nouvelle finalité Cinéma et Spectacle vivant propose le choix entre un parcours « spectacle vivant » et un parcours « cinéma ». Le parcours “Cinéma” est centré sur des connaissances théoriques sur l'histoire du cinéma, sur des techniques d'écriture et d'analyse de films notamment au travers d'ateliers dispensés par des praticiens-cinéastes. Le parcours “spectacle vivant” développe les compétences liées à l'analyse critique du spectacle vivant, l’histoire du spectacle, la dramaturgie et la connaissance du secteur professionnel en Belgique et ailleurs.
    2. La Finalité Internationale "Contemporary Dramaturgy and Performance Research" est développée en partenariat avec la Goethe University de Frankfurt/Main et l'Université Paris Nanterre. Un séjour en mobilité obligatoire est prévu par ce programme.
    3. La Finalité didactique prépare à l'enseignement du spectacle vivant et comporte des cours théoriques et pratiques, des exercices, des travaux et des stages. Un choix d’options y est proposé privilégiant soit le cinéma, soit le spectacle vivant.

    Et après ?

    Débouchés

    Le Master en Art du spectacle offre des débouchés multiples qui diffèrent selon la finalité/le parcours choisi par l'étudiant.

    Le parcours « Cinéma » (finalité cinéma et spectacle vivant) conduit à l’écriture de scénario, la critique, l'enseignement, l'animation culturelle, la production, la recherche universitaire, ou plus précisément la programmation en festival ou de salles de cinéma, le positionnement administratif dans des institutions de référence (La Commission européenne, le Centre du cinéma de la Fédération Wallonie-Bruxelles), etc.

    Le parcours « Spectacle vivant » (finalité cinéma et spectacle vivant) dirige vers la dramaturgie, la critique, la programmation, la communication et le journalisme, l'organisation d'événements culturels, l’enseignement et la recherche. La proximité du Master avec le secteur professionnel belge francophone et néerlandophone mais aussi international confronte les étudiants à la réalité du fonctionnement du champ spectaculaire, en même temps qu’elle facilite leur insertion en son sein.

    La finalité internationale “Comparative dramaturgy and performance research" s’adresse aux étudiants qui se destinent à travailler dans le contexte à la fois international et interculturel des festivals, co-productions, programmes d’échange et collaborations entre structures.

    La finalité didactique prépare à l'enseignement des différents domaines du spectacle vivant.