1. Accueil
  2. FR
  3. Étudier
  4. Offre de formation

Master en bioinformatique et modélisation

Master en bioinformatique et modélisation

Cette formation est enseignée en français et en anglais.

Le programme 2020-2021 est susceptible d'être modifié. Celui-ci est donné à titre indicatif.

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Intitulé du programme
    Master en bioinformatique et modélisation
  • mnémonique du programme
    MA-BINF
  • Programme organisé par
    • Faculté des Sciences
  • Type de diplôme
    Masters 120 crédits
  • Cycle
    2e cycle
  • Secteur et domaine d'études
    Sciences et techniques/Sciences
  • Type d'horaire
    En journée
  • Langues d'enseignement
    français / anglais
  • Durée théorique de la formation
    2 ans
  • Campus
    Plaine/Solbosch
  • Catégorie / Thématique
    Sciences et techniques - Sciences
  • Président du jury
    Didier GONZE
  • Secrétaire du jury
    Jean-François FLOT

Détails

Informations générales

Type de diplôme

Masters 120 crédits

Durée théorique de la formation

2 ans

Langue(s) d'enseignement

français / anglais

Type d'horaire

En journée

Campus

Plaine/Solbosch

Catégorie(s) - Thématique(s)

Sciences et techniques - Sciences

Faculté(s) et université(s) organisatrice(s)

Réussir ses études

L'Université vous accompagne grâce à une multitude d'activités et de ressources qui vous aideront, avant ou pendant vos études, à élaborer votre stratégie de réussite.

Avant votre arrivée à l'ULB, facilitez votre transition vers l'enseignement supérieur grâce à des cours prépas, des cours d'été, des ateliers d'information et d’orientation.

Pendant vos études, de nombreuses personnes s'occupent de soutenir votre réussite: encadrants en faculté, guidances (inter)facultaires, tuteurs et experts en méthodologie universitaire.

Infor-études

Présentation

Du séquençage des génomes à l'analyse des processus cellulaires dynamiques en passant par l'étude des structures protéiques, la résolution des problèmes actuels de la biologie repose de plus en plus sur une complémentarité entre l'approche expérimentale et l'approche théorique qui permet d'analyser, modéliser et simuler sur ordinateur les systèmes biologiques, des niveaux moléculaire et cellulaire jusqu'à ceux des organismes et des populations.

Pour répondre à cette évolution, le Master forme les étudiant.e.s, issu.e.s de disciplines variées, à la bioinformatique génomique, la bioinformatique structurale et la modélisation des processus dynamiques.

À l'issue de la formation, les diplômé.e.s seront capables d'utiliser et de concevoir des méthodes de bioinformatique et de modélisation afin de répondre, en étroite collaboration avec des chercheurs expérimentateurs, à tous les aspects d'une question biologique.

Le master consiste en :

  • des cours magistraux
  • des travaux pratiques sur ordinateur
  • des séances d’exercices
  • des travaux personnels et des projets

Le cursus comprend également:

  • un stage (en milieu académique ou en entreprise) (10 crédits)
  • un mémoire (25 crédits)

L'ULB a joué un rôle pionnier dans le développement des nouvelles disciplines enseignées par ce Master et dispose aujourd'hui d'une masse critique de laboratoires de recherche et d'enseignants experts dans ces domaines.

La bioinformatique et la modélisation intéressent un nombre croissant de laboratoires de recherche de différentes facultés (Sciences, Médecine, École interfacultaire de Bioingénieurs, École polytechnique de Bruxelles). Le Master en Bioinformatique et Modélisation de l'ULB bénéficie en outre de l’existence du Brussels Interuniversity Institute of Bioinformatics (IB)2 (http://ibsquare.be), une structure transfacultaires et interuniversitaires qui regroupe des bioinformaticiens issus de la VUB et de l'ULB.

Le programme proposé par l'ULB pour ce Master permet de couvrir les domaines les plus modernes de la bioinformatique et de la modélisation. Parmi les domaines d'applications, citons l'analyse de génomes, l'épigénétique, la conception rationnelle de médicaments, la modélisation des réseaux génétiques et métaboliques, la biologie synthétique, ou encore le traitement de grandes quantités de données ("big data").

Aujourd'hui, le secteur de la recherche académique et les entreprises biotechnologiques et pharmaceutiques innovantes cherchent à recruter de jeunes scientifiques qui bénéficient de ce type de formation. Ce mouvement, amorcé il y plusieurs années, ne cesse de gagner en importance.

Le Master en Bioinformatique et Modélisation dispose de partenariats académiques et industriels à l’échelle nationale et internationale qui se concrétisent par des échanges d’étudiants (entre autres dans le cadre du programme Erasmus et de stages). Les étudiants peuvent réaliser un séjour d’un ou deux quadrimestres dans une université étrangère.

Le Master en Bioinformatique et Modélisation est une formation interdisciplinaire qui permettra à l'étudiant.e de maîtriser et développer des outils bioinformatiques et des approches de modélisation pour répondre à des questions biologiques.

Le cursus s'organise autour de 3 thèmes principaux: (1) génomique, protéomique, et évolution, (2) biophysique et bioinformatique structurale, et (3) modélisation des processus dynamiques en biologie.

Conditions d’accès

Programme

Le Master en Bioinformatique et Modélisation est une formation interdisciplinaire qui permettra à l'étudiant.e de maîtriser et développer des outils bioinformatiques et des approches de modélisation pour répondre à des questions biologiques.

Le cursus s'organise autour de 3 thèmes principaux :

  • génomique/protéomique/évolution,

  • bioinformatique structurale

  • et modélisation des processus dynamiques en biologie.

Et après ?

Débouchés

La formation de Master en Bioinformatique et Modélisation permet aux diplômés de s'adapter à des métiers variés dans de nombreux domaines d'activité. A l'issue de leur formation, les diplômés pourront s'orienter vers des métiers dans le secteur industriel (pharmaceutique, biotechnologique, agroalimentaire, etc), se tourner vers le secteur public (écologie et développement durable, au contrôle de qualité, biosécurité, vulgarisation scientifique) ou encore poursuivre leur parcours dans le secteur académique (enseignement et recherche à l’Université ou en Haute École).

Quelle que soit l'orientation choisie par les diplômés, l'interdisciplinarité de leur formation constituera un atout majeur.