1. Accueil
  2. FR
  3. Étudier
  4. Offre de formation

Master en sciences de la population et du développement

Master en sciences de la population et du développement

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Intitulé du programme
    Master en sciences de la population et du développement
  • mnémonique du programme
    MA-COOP
  • Programme organisé par
    • Faculté de Philosophie et Sciences sociales
  • Type de diplôme
    Masters 120 crédits
  • Cycle
    2e cycle
  • Secteur et domaine d'études
    Sciences humaines et sociales/Sciences politiques et sociales
  • Type d'horaire
    En journée
  • Langues d'enseignement
    français
  • Durée théorique de la formation
    2 ans
  • Campus
    Solbosch
  • Catégorie / Thématique
    Sciences humaines et sociales - Sciences politiques et sociales
  • Président du jury
    Laurence ROUDART
  • Secrétaire du jury
    Joël Noret

Détails

Informations générales

Type de diplôme

Masters 120 crédits

Durée théorique de la formation

2 ans

Langue(s) d'enseignement

français

Type d'horaire

En journée

Campus

Solbosch

Catégorie(s) - Thématique(s)

Sciences humaines et sociales - Sciences politiques et sociales

Faculté(s) et université(s) organisatrice(s)
Infor-études

Réussir ses études

L'Université vous accompagne grâce à une multitude d'activités et de ressources qui vous aideront, avant ou pendant vos études, à élaborer votre stratégie de réussite.

Avant votre arrivée à l'ULB, facilitez votre transition vers l'enseignement supérieur grâce à des cours prépas, des cours d'été, des ateliers d'information et d’orientation.

Pendant vos études, de nombreuses personnes s'occupent de soutenir votre réussite: encadrants en faculté, guidances (inter)facultaires, tuteurs et experts en méthodologie universitaire.

Présentation

Le programme a pour ambition d'amener les diplômé.e.s à une réflexion critique et indépendante pouvant s'appliquer aux politiques de développement et à la pratique de la coopération internationale.

Le Master associe plusieurs méthodes pédagogiques. Les cours ex cathedra alternent avec des séminaires et un important travail de terrain. Un stage, réalisé le plus souvent à l'étranger, accompagné d'un encadrement pédagogique individuel et en groupe, permet aux étudiant.e.s à la fois d'être confrontés concrètement aux réalités du terrain et de développer des capacités d'analyse comparative.

Ce Master a un caractère interdisciplinaire et reflète la volonté d'intégrer le programme d'enseignement, les projets de recherche, la pratique et la connaissance du terrain et les prestations de service. Outre les unités d’enseignement centrées sur les questions de coopération et du développement, le programme offre une palette d’unités d’enseignement permettant aux étudiants soit d'approfondir des disciplines déjà abordées dans leur formation de 1er cycle, soit de se familiariser avec d'autres.

L'étudiant.e peut partir pendant un semestre ou toute l'année à l'étranger. Le Département a noué des accords avec plus d'une centaine de partenaires en Europe et dans le monde.

Conditions d’accès

Programme

Le programme s’articule autour d’un ensemble d’unités d’enseignement formant un tronc commun, auquel les étudiant.e.s sont invité.e.s à ajouter d’autres unités d’enseignement, à choisir dans une liste d’options. Ces choix d’options permettent donc une certaine personnalisation de son programme par l’étudiant.e.

Ce Master forme les étudiant.e.s aux métiers de la coopération et du développement. Il vise à préparer des professionnels de haut niveau capables de maîtriser les questions de développement international et ses enjeux, de comprendre les problèmes auxquels sont confrontés les pays en développement ainsi que les efforts qui sont déployés pour les résoudre.

REM: Si votre dossier correspond aux critères d'admission, il vous sera possible de réaliser l'agrégation au cours de vos études de Master, en tant qu'inscription complémentaire. Nous attirons toutefois votre attention sur le fait que vous ne pourrez être diplômé de l'agrégation que si vous avez réussi les 120 crédits du Master également.

Et après ?

Débouchés

Les trois grands domaines au sein desquels un emploi est envisageable :

  • les institutions nationales et internationales qui financent le développement (Commission européenne, Banque mondiale, Coopération bilatérale belge, etc.) ;

  • les ONG qui agissent de manière indépendante, généralement financées (ou co-financées) par les institutions ci-dessus ;

  • Le secteur privé qui travaille comme sous-traitant pour les institutions nationales et internationales. Les bureaux d'études identifient, formulent, mettent en œuvre et évaluent des projets et des programmes pour le compte de ces institutions par la mise à disposition d’experts et d’assistance technique.

La formation prépare aux métiers du développement : gestionnaires de projets pour les opérateurs de la coopération internationale, coordonnateurs de projets d’aide et de développement international, conseillers, consultants, analystes de programmes de coopération …