Master en histoire

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Intitulé du programme
    Master en histoire
  • mnémonique du programme
    MA-HHIST
  • Programme organisé par
    • Faculté de Philosophie et Sciences sociales
  • Type de diplôme
    Masters 120 crédits
  • Cycle
    2e cycle
  • Secteur et domaine d'études
    Sciences humaines et sociales/Histoire, histoire de l'art et archéologie
  • Type d'horaire
    En journée
  • Langues d'enseignement
    français
  • Durée théorique de la formation
    2 ans
  • Campus
    Solbosch
  • Catégorie / Thématique
    Sciences humaines et sociales - Histoire, histoire de l'art et archéologie
  • Présidents du jury
    Athéna TSINGARIDA et Alain DIERKENS
  • Secrétaires du jury
    Aude BUSINE et Christophe LOIR

Détails

Informations générales

Type de diplôme

Masters 120 crédits

Durée théorique de la formation

2 ans

Langue(s) d'enseignement

français

Type d'horaire

En journée

Campus

Solbosch

Catégorie(s) - Thématique(s)

Sciences humaines et sociales - Histoire, histoire de l'art et archéologie

Faculté(s) et université(s) organisatrice(s)
Infor-études

Contacts

+32 2 650 24 04

Réussir ses études

L'Université vous accompagne grâce à une multitude d'activités et de ressources qui vous aideront, avant ou pendant vos études, à élaborer votre stratégie de réussite.

Avant votre arrivée à l'ULB, facilitez votre transition vers l'enseignement supérieur grâce à des cours prépas, des cours d'été, des ateliers d'information et d’orientation.

Pendant vos études, de nombreuses personnes s'occupent de soutenir votre réussite: encadrants en faculté, guidances (inter)facultaires, tuteurs et experts en méthodologie universitaire.

Présentation

Cette formation offre une vaste ouverture sur les nombreuses thématiques de l’histoire des civilisations (histoire politique, religieuse, sociale, économique, culturelle) et privilégie, comme outils nécessaires à la synthèse historique, l’histoire comparée et l’étude sur le long terme de l’évolution des sociétés. Ces connaissances et ces outils seront notamment utiles à l’élaboration du mémoire de fin d’études, lequel sera, pour l’étudiant.e, l’occasion de mettre également en œuvre, à partir de sources originales tant écrites qu’audiovisuelles, les techniques spécifiques au métier d’historien.ne acquises au cours des trois années de bachelier et au cours de celles de master (critique des sources, épigraphie, paléographie, diplomatique, etc.).

Profil d'enseignement M-HHISTC
Profil d'enseignement M-HHISTD
Profil d'enseignement M-HHISTH

 

Les accents mis sur la "diachronie" (étude des évolutions à long terme, afin d'éviter un trop grand cloisonnement entre périodes), sur l'histoire comparée (notamment au niveau européen, mais aussi en offrant des ouvertures sur les civilisations africaine, américaine, asiatique, etc.), ainsi que sur l'actualité de l'histoire, et son insertion dans les débats contemporains, constituent indéniablement les points forts et l'originalité de ce programme.

Un séjour Erasmus, possible dans une vingtaine d’universités européennes, permet d’élargir la dimension internationale de la démarche intellectuelle de l’étudiant. Découvrir nos destinations

Conditions d’accès

Programme

Le Master en Histoire comprend un tronc commun obligatoire de 50 crédits, composé du mémoire de fin d'études (30 crédits), de trois cours d'histoire comparée (15 crédits) et d’un cours consacré au rôle de l’historien dans la société (5 crédits). Sont également proposés, au choix, des modules de cours propres à chaque période historique (25 crédits) et des modules thématiques (15 crédits).

Le Master en histoire comprend en outre trois finalités (30 crédits):

  • la Finalité Archives et documents, qui donne les fondements théoriques et pratiques du métier d’archiviste

  • la Finalité Histoire et administrations, qui ouvre l’étudiant à l’approche pratique des administrations, mais aussi à leur étude dans une perspective historique

  • la Finalité Didactique, qui prépare à l’enseignement de l’histoire, mais développe aussi des aptitudes à la formation, à l’argumentation et à la communication de savoirs, recherchées dans de nombreux autres secteurs.

Durant son cycle de master, l'étudiant.e fera le choix de deux modules optionnels :

  • un premier module optionnel de 25 crédits, relatif à une période (Antiquité ; Moyen Age ; Temps modernes ; Epoque contemporaine)

  • un second module optionnel thématique de 15 crédits parmi les suivants : Histoire des religions ; Monde méditerranéen antique ; Patrimoine et espaces urbains ; Etudes de genre ; Mondialisation et transferts culturels.

Pour les 30 crédits restants, l'étudiant.e a le choix entre une des trois finalités.

REM: Si votre dossier correspond aux critères d'admission, il vous sera possible de réaliser l'agrégation au cours de vos études de master, en tant qu'inscription complémentaire. Nous attirons toutefois votre attention sur le fait que vous ne pourrez être diplômé.e de l'agrégation que si vous avez réussi les 120 crédits du Master également.

Et après ?

Débouchés

Le/la titulaire d'un master en histoire aura acquis, en même temps qu’une vaste culture et de grandes capacités de synthèse, des aptitudes particulières à l’analyse critique de l’information et de toutes les formes existantes de documentation. Les débouchés offerts par les études d’histoire sont donc nombreux et diversifiés : enseignement ; administrations ; bibliothèques et centres documentaires ; musées et centres culturels ; toute organisation d’événements qui met en jeu «la mémoire» ou le besoin récurrent, dans la presse, de faire référence au passé, tout cela permet à l'historien de faire valoir ses compétences. En outre, l'objet même de son étude, qui lui donne un sens aigu de l'humain et des conditions concrètes de l'existence et de leur évolution, tout comme le sens de la méthode et de l’organisation qui se voit ici privilégié permettent à l’historien.ne de se rendre utile dans de nombreuses professions où l'humain est au premier plan: le travail en ONG, le domaine social, etc.