1. Accueil
  2. FR
  3. Étudier
  4. Offre de formation

Master : ingénieur civil des constructions

  • année académique
    2019-2020
Master : ingénieur civil des constructions

Cette formation est enseignée en anglais.

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Intitulé du programme
    Master : ingénieur civil des constructions
  • mnémonique du programme
    MA-IRCN
  • Programme organisé par
    • École polytechnique de Bruxelles
  • Type de diplôme
    Masters 120 crédits
  • Cycle
    2e cycle
  • Secteur et domaine d'études
    Sciences et techniques/Sciences de l'ingénieur et technologie
  • Type d'horaire
    En journée
  • Langues d'enseignement
    anglais
  • Durée théorique de la formation
    2 ans
  • Campus
    Autre campus/Solbosch
  • Catégorie / Thématique
    Sciences et techniques - Sciences de l'ingénieur et technologie
  • Président du jury
    Pierre-Etienne LABEAU
  • Secrétaires du jury
    Johan GYSELINCK et Simon-Pierre GORZA

Détails

Informations générales

Type de diplôme

Masters 120 crédits

Durée théorique de la formation

2 ans

Langue(s) d'enseignement

anglais

Type d'horaire

En journée

Campus

Autre campus/Solbosch

Catégorie(s) - Thématique(s)

Sciences et techniques - Sciences de l'ingénieur et technologie

Faculté(s) et université(s) organisatrice(s)
Infor-études

Contacts

Réussir ses études

L'Université vous accompagne grâce à une multitude d'activités et de ressources qui vous aideront, avant ou pendant vos études, à élaborer votre stratégie de réussite.

Avant votre arrivée à l'ULB, facilitez votre transition vers l'enseignement supérieur grâce à des cours prépas, des cours d'été, des ateliers d'information et d’orientation.

Pendant vos études, de nombreuses personnes s'occupent de soutenir votre réussite: encadrants en faculté, guidances (inter)facultaires, tuteurs et experts en méthodologie universitaire.

Présentation

L'ingénieur civil des constructions formé à l'ULB se définit comme un "généraliste" de la construction, apte à répondre aux besoins des bureaux d'études et de contrôle (dimensionnement de constructions), des entreprises générales (gestion de chantier), des administrations, ou des centres de recherche. Sa formation s'appuie sur la connaissance des caractéristiques des matériaux, la compréhension des mécanismes structuraux (géotechnique, stabilité des structures) et développe une connaissance générale de l'art de bâtir (gestion de projets, intégration architecturale, aspects environnementaux). Les méthodes pédagogiques utilisées favorisent le travail en équipe sur des projets, permettant de développer des compétences indispensables pour la poursuite d'une carrière professionnelle fructueuse. Ces deux types de qualités permettent à la formation d'ingénieur des constructions d'offrir un profil à la fois orienté vers des applications concrètes et polyvalent.

Les enseignements donnés combinent des cours classiques, des séances d'exercices et de laboratoire, ainsi que de nombreux projets souvent menés en équipe.

Une spécificité de l'orientation provient de ce que les matières relatives à ces axes se répartissent à peu près en parts égales entre des enseignants attachés à temps plein à l'Université et d'autres dont les activités se déroulent principalement dans les services publics, les sociétés et les entreprises nationales, étrangères ou internationales. Outre sa spécificité liée à la conception intégrée des structures, ce Master permet également une ouverture internationale via les nombreuses possibilités d'échanges ERASMUS. Ce programme est organisé en anglais en collaboration avec la VUB, offrant un environnement multiculturel et multilingue. Les travaux personnels et certains cours seront toutefois aussi disponibles en français ou en néerlandais.

  • La présence d'un stage

  • L'enseignement en anglais, en partenariat avec la VUB

  • de nombreux accords bilatéraux permettant une mobilité Erasmus importante

Outre des accords de doubles diplômes permettant de partir à l'étranger dès le 3e bloc de BA et de revenir en Belgique à l'issue du premier bloc de MA, la mobilité en MA s'organise principalement via le programme. Une partie importante des étudiants en MA effectue une partie d'année académique, voire une année académique complète dans une institution partenaire.

Ce Master est organisé conjointement avec la VUB en anglais. Ceci permet de placer les étudiants dans un contexte international, et de bénéficier des enseignements et infrastructures des deux institutions.

Conditions d’accès

Programme

La formation vise à développer des compétences généralistes de la construction, incluant les dimensions de conception et calcul des structures, de maîtrise des géomatériaux, de gestion de projets ou de gestion intégrée des ressources en eau. Pour atteindre ses objectifs, la formation de MA est axée sur la démarche de conception. L'appropriation des technologies requises est basée sur les connaissances scientifiques et compétences développées en BA.

Parmi les axes principaux de la formation, l'accent est mis sur la maîtrise des outils de modélisation des structures et des matériaux permettant de remplacer la réalité physique par des modèles performants, traités par des outils mathématiques ou numériques.

La géotechnique et l'environnement requièrent aussi des approches spécifiques de matériaux naturels (sol, roches,...) qui interviennent nécessairement dans toute construction et auxquels l'ingénieur doit s'adapter.

Les cours, travaux pratiques et laboratoires sont complétés par de nombreux projets et un mémoire de fin d'études. Trois options sont disponibles en MA2 : structures, construction et géomatériaux, ressources en eau.

Et après ?

Débouchés

Le secteur de la construction représente en Europe une part importante de l'activité industrielle. Par sa nature, il est très diversifié : travaux publics, bâtiments (résidentiels ou non) ou constructions industrielles. Les ingénieurs civils des constructions formés à l'ULB peuvent intervenir dans ces domaines d'application à divers titres : gestion de chantiers, conception et dimensionnement en bureau d'études, etc..,

Leur formation polyvalente leur permet également de s'insérer dans d'autres domaines dans lesquels leurs compétences sont recherchées, tels que les industries mécanique ou aéronautique, la consultance, les différents secteurs de l'informatique...