1. Accueil
  2. FR
  3. Étudier
  4. Offre de formation

Master : ingénieur civil électricien

  • année académique
    2019-2020
Master : ingénieur civil électricien

Cette formation est enseignée en anglais.

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Intitulé du programme
    Master : ingénieur civil électricien
  • mnémonique du programme
    MA-IREL
  • Programme organisé par
    • École polytechnique de Bruxelles
    • Bruface
  • Type de diplôme
    Masters 120 crédits
  • Cycle
    2e cycle
  • Secteur et domaine d'études
    Sciences et techniques/Sciences de l'ingénieur et technologie
  • Type d'horaire
    En journée
  • Langues d'enseignement
    anglais
  • Durée théorique de la formation
    2 ans
  • Campus
    Autre campus/Solbosch
  • Catégorie / Thématique
    Sciences et techniques - Sciences de l'ingénieur et technologie
  • Président du jury
    Pierre-Etienne LABEAU
  • Secrétaires du jury
    Johan GYSELINCK et Simon-Pierre GORZA

Détails

Informations générales

Type de diplôme

Masters 120 crédits

Durée théorique de la formation

2 ans

Langue(s) d'enseignement

anglais

Type d'horaire

En journée

Campus

Autre campus/Solbosch

Catégorie(s) - Thématique(s)

Sciences et techniques - Sciences de l'ingénieur et technologie

Faculté(s) et université(s) organisatrice(s)
Infor-études

Réussir ses études

L'Université vous accompagne grâce à une multitude d'activités et de ressources qui vous aideront, avant ou pendant vos études, à élaborer votre stratégie de réussite.

Avant votre arrivée à l'ULB, facilitez votre transition vers l'enseignement supérieur grâce à des cours prépas, des cours d'été, des ateliers d'information et d’orientation.

Pendant vos études, de nombreuses personnes s'occupent de soutenir votre réussite: encadrants en faculté, guidances (inter)facultaires, tuteurs et experts en méthodologie universitaire.

Présentation

L'ingénieur civil électricien analyse et élabore des dispositifs électroniques et de télécommunications complexes pour des domaines variés : multimédia, biomédical, Internet et réseaux, transports, aéronautique, processus industriels, …Que ce soit dans l’industrie ou dans notre vie quotidienne, des contenus multimédia sans cesse plus importants doivent être créés, traités et transportés à haute vitesse, quels que soient la distance et l'environnement. Pour relever ce défi, l'ingénieur électricien possède de solides compétences en électronique et microélectronique, en télécommunications, en automatisation des systèmes, en informatique temps réel et multimédia.

Les méthodes pédagogiques utilisées, comme le projet intégré et la possibilité de stage de 12 semaines en entreprise, favorisent le développement de compétences transversales comme la gestion de projet, l’équilibre entre autonomie et capacité de travailler en équipe, ou la communication orale et écrite.

La formation d’ingénieur civil électricien de l’ULB vise à maintenir le tronc commun le plus polyvalent possible, puis à offrir un choix d’options pour permettre aux étudiants d’approfondir trois domaines plus spécifiques et bien ciblés. Ce Master, donné en anglais dans le cadre de BRUFACE, permet naturellement une grande ouverture internationale, y compris via les nombreuses possibilités d’échanges ERASMUS.

Nombreuses possibilités d’échanges Erasmus

Ce Master est donné dans le cadre de Bruface

Conditions d’accès

Programme

Le programme du Master se structure autour de 4 axes principaux :

  • L’électronique et la microélectronique

  • Les télécommunications

  • Le multimedia

  • L’automatique

Et après ?

Débouchés

Le tissu industriel concerné par la formation d’ingénieur électricien est vaste (600 entreprises en Belgique). De nombreuses multinationales possèdent en Belgique des équipes de R&D qui élaborent des produits et procédés diffusés dans le monde entier pour les télécommunications, l’électronique, l’industrie spatiale, l’automatisation… La plupart des entreprises des autres secteurs ont également un besoin croissant d’ingénieurs compétents dans les domaines de l’électronique et des technologies de l’information. Les ingénieurs électriciens trouveront encore des possibilités de carrière dans les services publics, dans la recherche et l’enseignement supérieur, dans le secteur tertiaire.