Master en sociologie

Cette formation est enseignée en français (finalité Spécialisée), ou en français et en anglais (finalité Migration and Cultural Diversity).

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Intitulé du programme
    Master en sociologie
  • mnémonique du programme
    MA-SOCO
  • Programme organisé par
    • Faculté de Philosophie et Sciences sociales
  • Type de diplôme
    Masters 120 crédits
  • Cycle
    2e cycle
  • Secteur et domaine d'études
    Sciences humaines et sociales/Sciences politiques et sociales
  • Type d'horaire
    En journée
  • Langues d'enseignement
    français / anglais
  • Durée théorique de la formation
    2 ans
  • Campus
    Solbosch
  • Catégorie / Thématique
    Sciences humaines et sociales - Sciences politiques et sociales
  • Président du jury
    David BERLINER
  • Secrétaire du jury
    Pierre DESMAREZ

Détails

Informations générales

Type de diplôme

Masters 120 crédits

Durée théorique de la formation

2 ans

Langue(s) d'enseignement

français / anglais

Type d'horaire

En journée

Campus

Solbosch

Catégorie(s) - Thématique(s)

Sciences humaines et sociales - Sciences politiques et sociales

Faculté(s) et université(s) organisatrice(s)
Infor-études

Contacts

+32 2 650 39 09

Réussir ses études

L'Université vous accompagne grâce à une multitude d'activités et de ressources qui vous aideront, avant ou pendant vos études, à élaborer votre stratégie de réussite.

Avant votre arrivée à l'ULB, facilitez votre transition vers l'enseignement supérieur grâce à des cours prépas, des cours d'été, des ateliers d'information et d’orientation.

Pendant vos études, de nombreuses personnes s'occupent de soutenir votre réussite: encadrants en faculté, guidances (inter)facultaires, tuteurs et experts en méthodologie universitaire.

Présentation

Le Master se compose de deux finalités, une finalité spécialisée et une finalité spécialisée "Migration and Cultural Diversity" faisant partie du réseau Erasmus Mundus Migrations transnationales (MITRA) qui est un master bilingue en sciences sociales consacré aux migrations transnationales et à leur impacts sur les sociétés contemporaines.

Les différentes unités d’enseignements proposées dans la finalité spécialisée permettent non seulement aux étudiant.e.s de se familiariser avec la recherche scientifique, mais aussi de se préparer à des métiers liés au domaine de l'intervention sociale, en particulier dans un contexte de diversité culturelle.

La finalité MITRA dont les langues d'enseignement sont le français et l'anglais,forme une nouvelle génération d'experts à la gestion des situations de crises et conflits, au management de la diversité et à la construction éclairée de stratégies culturelles et politiques sur des territoires en recomposition.

La finalité « Migration and Cultural Diversity » fournit une introduction aux principaux travaux portant sur les migrations en Europe ainsi que sur les questions relatives à l’intégration des migrants et de leurs descendants et à la diversité culturelle.

Le master aborde les principales questions de la sociologie des migrations : mouvements migratoires, intégration, ethnicité, racisme, discrimination. Il traite aussi des politiques publiques de mobilité et d’intégration des immigrés.

Si les étudiants participent à l'échange Erasmus Mundus, au terme de leurs études, les étudiants ayant validé les 120 crédits requis obtiennent un double ou triple diplôme de master délivré par les universités dans lesquelles la formation a été dispensée. ATTENTION, les admissions et inscriptions se font auprès de l'université de Lille : http://mitra.univ-lille3.fr pour le réseau Erasmus Mundus.

Le Master associe plusieurs méthodes pédagogiques. Les cours ex cathedra alternent avec des exercices en petits groupes, des séminaires et des travaux de terrain. Une grande attention est fournie au travail individuel. Le cursus veille à fournir aux étudiant.e.s des compétences en matière d'écriture, par la rédaction de travaux, et d'expression orale, lors des séminaires. L'accent est mis sur la capacité d'analyse critique, le travail de terrain et une certaine interdisciplinarité.

Il est également possible de réaliser un stage, soit au sein d'un milieu de travail extérieur à l’université, soit au sein d'une équipe de recherche. Les acquis de cette expérience viendront renforcer les compétences nécessaires à l'élaboration du mémoire de fin d'études qui constitue un moment important du cursus puisqu'il vise à apprécier le degré d'intégration des connaissances acquises. Enfin, l'étudiant.e peut partir pendant un semestre ou une année à l'étranger.

Le but du Master est de :

Former des spécialistes en migration ;

Placer le travail de terrain ou l’étude de cas au cœur des apprentissages ;

Coupler la formation académique et la formation par la pratique ;

Proposer différentes formes de pratique (ateliers, contacts avec des professionnels et milieux associatifs/ intervenant dans le champ social, recherche participative).

Le Master en sociologie a été conçu pour permettre aux étudiant.e.s d'orienter leur formation en fonction des perspectives professionnelles qu'ils/elles visent : soit une carrière dans la recherche ou dans l'enseignement universitaire, soit une carrière non académique dans des organismes publics ou privés dans lesquels ils pourront faire valoir la spécificité de leur formation.

Selon ses choix, l'étudiant.e pourra se familiariser à de multiples aspects de la sociologie ou bien il/elle optera pour une spécialisation plus grande dans un ou deux domaines seulement de la discipline. Les enseignements sont prioritairement organisés autour d'enjeux sociaux clés : l'éducation, le travail, la ville, l'immigration et la culture.

L'étudiant.e peut partir pendant un semestre ou toute l'année à l'étranger.

Le département a noué des accords avec plus d'une centaine de partenaires en Europe et dans le monde.

Découvrir nos destinations

Dans le cadre de la finalité MITRA, l'étudiant a la possibilité de réaliser un double ou triple diplôme dans les universités partenaires. Après un premier semestre pluridisciplinaire à l’ULB, les étudiants effectuent une ou plusieurs mobilités dans les universités partenaires.

La composition du consortium MITRA permet de réaliser des études sur les migrations et leurs impacts politiques, sociaux et culturels en Europe centrale et orientale, en Méditerranée orientale, en Afrique occidentale et au Brésil.

Université de Lille (France),

Université Libre de Bruxelles (Belgique)

Université Babe?-Bolyai (Cluj, Roumanie),

University of Wroc?aw (Pologne),

University College Cork (Irlande),

Université Szeged (Hongrie),

Université de Grenade (Espagne),

Université Cheikh Anta Diop (Sénégal),

Universidade Federal do Rio de Janeiro (Brésil),

Université de la Mer Egée (Grèce)

*La liste des universités partenaires est susceptible d’évoluer.

Attention les admissions et les inscriptions se font auprès de l'Université de Lille : http://mitra.univ-lille3.fr ou mitra@univ-lille.fr

Conditions d’accès

Programme

Le Master en sociologie vise à doter les étudiant.e.s des compétences d'analyse critique nécessaires à la réflexion sur la vie en société et sur ses enjeux afin qu'ils puissent contribuer, au-delà des explications toutes faites, à en expliquer l'organisation et le fonctionnement, à éclairer les citoyens sur les ressorts de la vie sociale dans laquelle ils vivent et à contribuer à répondre à des questions que se posent les pouvoirs publics, politiques ou les décideurs concernant les problèmes sociaux au cœur de l'actualité. En outre, il permet d’acquérir à la fois les connaissances théoriques et les méthodes de recueil de données essentielles de la discipline.

Au terme de leur formation, les diplômé.e.s auront acquis à la fois des connaissances générales, des savoirs plus spécialisés sur des domaines précis (culture, travail, politiques sociales, ville, migrations, éducation) et des méthodes d'investigation.

Les étudiants qui suivront ce master dans le cadre de l’Erasmus Mundus MITRA pourront participer à des conférences, ateliers, réunions, organisés par le Groupe de Recherche sur les relations Ethniques, les Migrations et l’Egalité (GERME) et le centre transdisciplinaire Migration, Asile et Multiculturalisme (MAM).

Cette finalité interdisciplinaire vise à doter les étudiants des compétences d'analyse critique nécessaires à la réflexion et sur les enjeux de la migration afin qu'ils puissent contribuer, à en expliquer l'organisation et le fonctionnement, à éclairer les citoyens sur les ressorts de la vie sociale dans laquelle ils vivent et à contribuer à répondre à des questions que se posent les pouvoirs publics, politiques ou les décideurs concernant les problèmes sociaux au cœur de la migration.

REM: Si votre dossier correspond aux critères d'admission, il vous sera possible de réaliser l'agrégation au cours de vos études de Master, en tant qu'inscription complémentaire. Nous attirons toutefois votre attention sur le fait que vous ne pourrez être diplômé de l'agrégation que si vous avez réussi les 120 crédits du Master également.

Et après ?

Débouchés

En dotant les étudiant.e.s d'outils et de compétences spécifiques, la formation en sociologie leur permet de s'insérer dans des organismes privés et publics et dans divers secteurs professionnels. La formation ouvre aussi sur les débouchés classiques de la sociologie : la recherche et l'enseignement. Le métier de sociologue n'est pas celui d'un théoricien coupé de la vie sociale. Au contraire, le sociologue est un acteur social qui dispose d'outils pour pouvoir agir sur la réalité qui l'entoure. Le sociologue est un praticien, par exemple lorsqu'il exerce des fonctions d'études et de conseil ou lorsqu'il s'intègre dans des milieux professionnels concernés par la mise en œuvre d'actions pour favoriser la cohabitation de groupes différents, résoudre des conflits, améliorer la compréhension mutuelle.

Par exemple : l’emploi institutionnel dans la mise en œuvre des politiques migratoires ; emploi associatif dans l’accueil des migrants et l’assistance administrative aux migrants ; expertise ; communication ; carrières internationales.

Secteurs :

  • Services sociaux (CPAS, planning familiaux, centre d’action d’aide aux publics fragilisés, etc.

  • Santé

  • Formation

  • Communication

  • Monde associatif

  • Instituts de sondage

  • Fonction publique

  • Syndicats

  • Administration de la justice

  • Aide à la jeunesse

  • Administration pénitentiaire

  • Bureaux d’études et de conseil

  • Institutions nationales et internationales (commission européenne, Banque mondiale, etc.)

  • Instituts de sondage

  • Enseignement

  • Centres de recherches

  • Institutions privées

Métiers:

  • Sociologue

  • Travailleur social de niveau universitaire en service social

  • Coopérant international (humanitaire, ONG, etc.)

  • Responsable d’organisation du secteur non marchand

  • Métiers de la fonction publique

  • Cadre en entreprise privée

  • Gestionnaire de projet

  • Enseignant dans l’enseignement secondaire (AESS) et/ou enseignement supérieur (CAPAES)

  • Chercheur

  • Directeur-trice de programmes ou chef de bureau dans le domaine politique, paix et sécurité, droits de l’homme de l'ONU

  • Consultant-e en information et communication pour les programmes de l'UNESCO (voir offre de carrières de l'ONU)

  • Journaliste à l'international

  • Médiateur-trice social.e et culturel.le auprès des administrations publiques et des ONG dans les domaine des migrations et de l'asile

  • Chargé-e de mission en médiation interculturelle

  • Directeur-trice de programmes sur la protection des migrants, des femmes et des familles migrantes

  • Consultant-e auprès des organisations d'asile et de protection des réfugiés (postes de l'EASO -European Asylum Support Office, postes offerts par concours à l'UNICEF notamment)

  • Chargé-e de projets en développement territorial

  • Directeur-trice de services des relations internationales dans les différentes administrations publiques

  • Chargé-e de mission au sein de programmes européens (Interreg et Frontex - The European Agency for the Management of Operational Cooperation at the External Borders of the Member States of the European Union).