Master de spécialisation en conservation-restauration du patrimoine culturel immobilier

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Intitulé du programme
    Master de spécialisation en conservation-restauration du patrimoine culturel immobilier
  • mnémonique du programme
    MS-GEPC
  • Programme organisé par
    • Faculté de Philosophie et Sciences sociales
    • École polytechnique de Bruxelles
    • Faculté d'Architecture La Cambre-Horta
    • Université Catholique de Louvain
    • Université de Liège
    • Université de Mons
    • Université de Namur
    • Haute Ecole Charlemagne
  • Type de diplôme
    Masters spécialisés
  • Cycle
    2e cycle
  • Secteur et domaine d'études
    Sciences et techniques/Sciences de l'ingénieur et technologie
  • Type d'horaire
    En journée
  • Langues d'enseignement
    français
  • Durée théorique de la formation
    2 ans
  • Campus
    Autre campus
  • Catégorie / Thématique
    Sciences et techniques - Sciences de l'ingénieur et technologie
  • Président du jury
    François BLARY
  • Secrétaire du jury
    --

Détails

Informations générales

Type de diplôme

Masters spécialisés

Durée théorique de la formation

2 ans

Langue(s) d'enseignement

français

Type d'horaire

En journée

Campus

Autre campus

Catégorie(s) - Thématique(s)

Sciences et techniques - Sciences de l'ingénieur et technologie

Faculté(s) et université(s) organisatrice(s)

Présentation

La sauvegarde du patrimoine s’inscrit à la fois dans la philosophie de « conservation intégrée » prônée par le Conseil de l’Europe et dans une politique de développement durable impliquant les reconversions économique, sociale et culturelle indispensables à la survie de ce patrimoine. Réhabiliter le bâti ancien, lui rendre une valeur d’usage liée à notre époque et le restaurer imposent aussi de prendre en compte l’environnement, d’utiliser des techniques et des matériaux traditionnels ou de leur substituer des techniques nouvelles éprouvées et adéquates.

Le Master de spécialisation vise à développer les capacités de réflexion et de conceptualisation préalables aux interventions sur l’ensemble du patrimoine architectural, urbain, rural ou paysager. Il prend également en compte l’analyse sociologique et prospective du patrimoine, tant dans les aspects culturels qu’économiques de la conservation intégrée.

Le Master de spécialisation est co-organisé par les six institutions signataires avec l'appui de l'Institut du Patrimoine wallon (Centre des métiers du patrimoine « la Paix-Dieu ») qui en assure la coordination logistique, grilles horaires, secrétariat administratif du programme et de ses instances.

Conditions d’accès

Programme

L'interdisciplinarité et la pluridisciplinarité constituent des paramètres essentiels de la formation. Le Master complémentaire conjoint est le seul, en Communauté française de Belgique, à couvrir globalement le champ de la conservation-restauration du patrimoine culturel immobilier et de ses spécificités. L'intégration des savoirs disponibles au sein de toutes les institutions d'enseignement supérieur d'une part, et des compétences de spécialistes de disciplines particulières d'autre part, permet de faire de cette formation un pôle d'excellence.

Et après ?

Débouchés

L’interdisciplinarité et la pluridisciplinarité constituent des paramètres essentiels de la formation. Le Master de spécialisation est le seul, en Communauté française de Belgique, à couvrir globalement le champ de la conservation-restauration du patrimoine culturel immobilier et de ses spécificités. L’intégration des savoirs disponibles au sein de toutes les institutions d’enseignement supérieur d’une part, et des compétences de spécialistes de disciplines particulières d’autre part, permet de faire de cette formation un pôle d'excellence.