1. Accueil
  2. FR
  3. Étudier
  4. Aides, services et accompagnement
  5. Accompagnement des étudiants à besoin spécifique
  6. Étudiants en situation de handicap

Étudiant à besoins spécifiques - étudiant en situation de handicap (EBS-ESH)

Vous désirez entreprendre des études à l’ULB et vous avez des besoins spécifiques liés à une situation de handicap, un trouble spécifique d’apprentissage ou une maladie invalidante ? Vous pensez que cette situation peut avoir un impact sur vos études ?

Les demandes de statut pour le 1er quadrimestre seront clôturées le 15 novembre 2022. Les demandes pour le second quadrimestre seront traitées à partir du 1er février 2023 via MonULB


L’ULB souligne son engagement en faveur d’un enseignement inclusif, entre autres, pour les étudiants à besoins spécifiques.

Les étudiants et étudiantes en situation de handicap, de maladie invalidante, etc. peuvent bénéficier d’un statut particulier au sein de l’ULB, le statut EBS/ESH – étudiant à besoins spécifique/étudiant en situation de handicap - et peuvent bénéficier d’aménagements dans leur cursus universitaire. Ces aménagements consistent en des mesures concrètes permettant de lever les obstacles à la pleine et effective participation académique de l’étudiant.

L’accès au statut EBS/ESH se réalise grâce à une procédure décrite, entre autres, par le Décret relatif à l’enseignement supérieur inclusif pour les étudiants en situation de handicap du 9 avril 2014, ainsi que le titre IV et l’annexe 8 du Règlement Général des Études de l’ULB.

Une fois le statut accordé, le service EBS/ESH élabore ensuite, en concertation avec l’étudiant·e et la faculté concernée, un Plan d’Accompagnement Individualisé (PAI).

Le statut EBS/ESH est prévu pour une année académique et est renouvelable à la demande de l’étudiant·e pour chaque année du cursus de l’étudiant·e bénéficiaire.

Contact

La Cellule EBS/ESH a déménagé à l'adresse suivante : Boulevard de la Plaine, 11 - 1050 Ixelles

Demande pour l’année académique 2021-2022

Nouvelle demande

Vous devrez effectuer trois démarches dans leur intégralité (y compris l'étape 3) au plus tard le 15 novembre pour le premier quadrimestre ou le 15 mars pour le second quadrimestre. Les demandes introduites après ces dates ne seront prises en considération qu’en fonction de la justification de l'introduction tardive. Seules les demandes dans le cadre du diagnostic tardif d’une situation médicale grave, d’une situation de handicap ou d'un accident survenus après ces dates pourront faire l'objet d'une demande tardive.

          Étape 1 :

Dès validation de votre inscription (attention, cela inclus le payement de la première tranche des frais d'inscription = 50€ dans la plupart des cas), se connecter sur le portail web MonULB et remplir l'enquête en ligne disponible dans l'espace "mon dossier EBS".

          Étape 2 :

Télécharger les documents médicaux nécessaires dans l'espace "mon dossier EBS" et les soumettre :

  • soit la reconnaissance d’un organisme public agréé et chargé de la reconnaissance et de l’intégration des personnes;
  • soit un rapport circonstancié établi par un spécialiste dans le domaine médical ou par une équipe pluridisciplinaire datant de moins d’un an au moment de la première demande d’aménagement raisonnable.
  • à titre informatif, tout autre document pertinent.
Télécharger le modèle de rapport
Attention
Tous les documents médicaux transmis doivent être rédigés en français ou en anglais. Ils doivent être datés de moins de un an, signés et authentifiés par un spécialiste ou par un organisme public. En aucun cas, le certificat établi par un médecin généraliste ne pourra être pris en considération comme document médical pertinent.
Ces documents doivent être circonstanciés, c’est-à-dire qu’ils doivent apporter des détails pertinents sur la situation médicale pour laquelle vous introduisez une demande de statut. Ils doivent également mettre en évidence des difficultés fonctionnelles objectivées et la description de l’impact de ces difficultés dans les différentes situations quotidiennes. Ils doivent également mentionner les demandes d’aménagements raisonnables. La demande doit donc être adaptée à la participation pleine et effective à un cursus universitaire.
Des informations ou des démarches complémentaires pourront éventuellement vous être demandées.

          Étape 3 :

Une fois vos documents validés, prendre rendez-vous via l'agenda en ligne toujours sur l'espace "mon dossier EBS".

Des informations ou des démarches complémentaires pourront éventuellement vous être demandées.

Demande de reconduction du PAI

Pour reconduire votre statut EBS/ESH :

Dès validation de votre inscription (attention, cela inclus le payement de la première tranche des frais d'inscription = 50€ dans la plupart des cas), se connecter sur le portail web MonULB et remplir l'enquête en ligne disponible dans l'espace "mon dossier EBS". 

ATTENTION : En cas de reconduction sans modification, votre PAI n’est pas modifié.

En cas de demande de modification ou d'ajout d'aménagements à votre PAI, il est possible que des documents médicaux circonstanciés récents soient demandés.

Dispositions spécifiques

  • L’introduction d’une demande de statut EBS/ESH ne présume pas de l’octroi systématique de ce statut et nécessite une analyse du dossier complet, pour autant que ce dernier ait été transmis dans les délais requis.
  • À l’issue de la procédure de demande, la Commission EBS-ESH statuera sur chaque dossier de demande.
  • Les demandes incomplètes introduites auprès de la Cellule EBS/ESH ne pourront pas être analysées par la Commission EBS-ESH.
  • Les demandes introduites après les dates limites ne seront prises en considération qu’en fonction de la justification de l'introduction tardive.
  • L’étudiant qui obtient le statut EBS/ESH reste soumis aux règlements généraux des études et des examens et à leurs annexes qui en font partie intégrante et au règlement facultaire.
  • Il est institué au sein de l’Université libre de Bruxelles une Commission de recours Inclusion en matière de refus d’accorder le statut EBS-ESH, de refus d’accorder des aménagements raisonnables à un étudiant, de refus de modification du plan d’accompagnement individualisé ou de la fin anticipée du plan d’accompagnement individualisé.

Mis à jour le 9 novembre 2022