Movements, Migration and Emotion: East/West Mobility, Transnational Bonding, and Political Identities in Polish Activists' Biographies

Agnès Chetaille
Faculté de Philosophie et Sciences sociales & STRIGES, MSH

Le projet MIGREMOV (Movements, Migration and Emotion: East/West Mobility, Transnational Bonding, and Political Identities in Polish Activists' Biographies) a pour but d’étudier le rôle des migrations et des relations transnationales dans la construction d'identités politiques et le développement de mouvements sociaux : comment les différents types de déplacements entre les contextes culturels et géopolitiques influencent-ils le processus d'engagement et les façons de militer ? Le militantisme crée-t-il des opportunités ou des entrées spécifiques vers des formes de vie transnationales, et vice-versa ? Au sein de parcours biographiques combinant ces deux expériences, comment les identités nationales et politiques se recoupent-elles, et se transforment-elles au fil du temps ?

Agnès Chetaille a rejoint l’équipe de David Paternotte (Atelier Genre(s) et Sexualité(s), Faculté de Philosophie et Sciences sociales & STRIGES, MSH). Sa recherche porte sur des militant·e·s polonais·es issu·e·s des mouvements LGBTQ, féministe et juif. Elle a pour but de reconstruire les trajectoires de ces militant·e·s en contexte post-socialiste (de 1989 à nos jours), en portant une attention particulière au rôle des émotions associées aux lieux et aux moments de la vie.

Fin du projet: 30/4/2020

This project has received funding from the European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme under the Marie Skłodowska-Curie grant agreement No 797178
Dates
Créé le 6 août 2018