Destinations

Toutes les destinations Erasmus ne sont pas encore disponibles.

La révision totale des accords, due à l’arrivée du nouveau programme Erasmus+ 2021-27 et à la mise en place de la digitalisation, prendra cette année-ci plus de temps que les autres années.
Les destinations 2022-23 seront ajoutées à la liste sur cette page, en temps réel, au fur et à mesure que nous recevrons des réponses positives de nos partenaires.

/!\ Pour les destinations ne se trouvant pas dans la liste, veuillez noter que nous ne pourrons ni vous garantir qu’elles seront confirmées pour 2022-23, ni à quelle date elles seront ajoutées si l’accord est en cours de signature.

Cette année, les dates de candidature ont été adaptées pour laisser plus de temps aux accords d'être signés, et vous offrir le plus large choix de destinations possible.

Pour consulter la page des destinations 2022-23, c'est par ici 
*Veuillez l'ouvrir avec Firefox ou Google Chrome
Découvrez les avis des étudiants partis dans les universités du programme Erasmus+.

Comment postuler ?

Vous souhaitez partir en Europe ? Hors-Europe ? Pour un séjour d'études ?  L'ULB vous permet de postuler pour plusieurs types de séjours.
1. Vérifiez si vous pouvez partir l'an prochain

Avant de vous embarquer dans vos recherches, la première chose à faire est de vous inscrire à l'ULB et de vérifier que votre filière autorise les départs pour l'année d'études dans laquelle vous vous inscrirez. Si vous entamez par exemple votre première année de Master l'an prochain, vérifiez bien que votre filière autorise les départs en 1ère année de Master. Vérifiez également si un départ d'une année complète est autorisé l'an prochain, ou si votre filière a limité les séjours à un seul quadrimestre.

Pour en savoir plus, consultez le site de votre faculté ou contactez le coordinateur académique responsable pour votre filière.

Si vous découvrez que vous avez manqué la fenêtre de mobilité pour partir en séjour d'études, optez éventuellement pour un stage à l'étranger dans la zone Erasmus+.

2. Assistez à la session d'information de votre filière 

La grande majorité des filières organise également une session d'information spécifique sur les échanges, en présentant les destinations, les dates d'échéances, les critères de sélection et autres démarches administratives. Les dates de ces sessions sont communiquées durant le début du 1er quadrimestre, soyez attentifs et notez la date de votre session de filière dans votre agenda.
C'est l'occasion de rencontrer votre coordinateur académique et de poser toutes vos questions avant de faire votre choix de destination, ne manquez pas ce rendez-vous!
Le Service de Mobilité étudiante organise également plusieurs événements tout au long de l'année, surveillez notre agenda en bas de la page d'accueil !

3. Choisissez votre destination

Hors-Europe
Consultez notre carte des destinations et filtrez la recherche sur votre faculté ou département ainsi que sur le type de programme d'échange "Convention bilatérale". Une fois la recherche effectuée, la liste des destinations possibles apparaît sous la carte, et vous pouvez consulter la fiche de chaque université partenaire, pour connaître le nombre de places disponibles, les filières autorisées à postuler, le(s) niveau(x) autorisés pour cette destination (bachelier ou master), le niveau de langue recommandé et d'autres informations pratiques.

Pour chaque destination qui vous intéresse, vous devrez vous rendre sur le site de l'université d'accueil pour vérifier que votre domaine d'études y est bien enseigné. Les accords hors-Europe "toutes disciplines" ne signifient pas que toutes les disciplines de l'ULB sont autorisées à y participer, mais bien que toutes les disciplines de l'université partenaire sont accessibles (sauf restrictions mentionnées sur la fiche de l'université). Quand certaines facultés ou disciplines sont fermées aux échanges, ceci est mentionné sur la fiche de l'université, il est alors inutile d'essayer d'y postuler.

Quelques destinations ne sont accessibles qu'à une seule filière (exemple : Architecture uniquement). Dans ce cas, c'est qu'il s'agit une convention "facultaire", similaire aux conventions Erasmus, qui vous garantit la possibilité d'y trouver votre bonheur.

Certaines facultés interdisent à leurs étudiants de postuler pour ces destinations. Participez à la session d'information de votre filière pour en apprendre plus à ce sujet.

Europe
Pour les séjours d'études Erasmus+, Erasmus Belgica ou les séjours en Suisse, la première étape est de choisir votre destination. Consultez notre carte des destinations et filtrez la recherche sur votre faculté ou département. Une fois la recherche effectuée, la liste des destinations possibles apparaît sous la carte, et vous pouvez consulter la fiche de chaque université partenaire, pour connaître le nombre de places disponibles, le(s) niveau(x) autorisés pour cette destination (bachelier ou master), le niveau de langue recommandé et d'autres informations pratiques.

Notez qu'il n'est possible de partir que dans les destinations proposées par votre filière, et dans le respect des accords établis entre l'ULB et l'université partenaire.

Dans le cadre de l'Alliance CIVIS, par défaut, tous les étudiants ont accès aux 8 universités partenaires CIVIS, toutes disciplines confondues. Attention cependant à vérifier que l'université de votre choix propose bien des cours dans votre domaine d'études, car certaines filières n'ont pas toujours leur équivalent dans toutes les universités.

4. Vérifiez que les cours proposés vous conviennent

Choisir sa destination uniquement sur base de la ville ou du pays d'accueil est une mauvaise idée. Il est essentiel de consulter le catalogue des cours proposé par votre université d'accueil, pour éviter de vous retrouver sur place sans aucune possibilité de suivre des cours qui vous intéressent. Établissez un programme de cours provisoire (appelé Learning Agreement), vous devrez très souvent le soumettre dès la candidature auprès de votre faculté. 

Vérifiez également la langue d'enseignement des cours. Le niveau de langue peut varier d'une année à l'autre, n'hésitez pas à contacter l'université d'accueil pour plus d'informations. Vous allez devoir, dès les premières semaines, être en mesure de comprendre les cours que vous suivez. Par exemple, tous les cours ne sont pas toujours proposés en anglais dans certaines universités, mais parfois dans la langue locale du pays. Assurez-vous d'être en mesure de suivre les cours et passer les examens en fin de séjour.

Selon le principe des échanges, les cours que vous suivez à l'étranger remplacent les cours que vous auriez dû suivre à l'ULB. Très souvent, votre coordinateur académique vous demandera de trouver des cours équivalents et liés à vôtre diplôme, et fixera des règles à suivre pour choisir vos cours à l'étranger.

5. Postulez en filière

C'est au sein de votre faculté, auprès de votre coordinateur académique de filière, qu'il faut soumettre votre candidature. L'échéance peut varier en fonction de chaque filière, mais également en fonction de vos choix de destinations. En effet, si votre premier choix est une destination institutionnelle de l'ULB ("toutes disciplines"), alors vous devrez postuler plus tôt car il y a une étape de sélection supplémentaire. Renseignez-vous en faculté pour connaître les échéances.

Chaque faculté demande un dossier de candidature qui peut varier légèrement d'une faculté à l'autre. Ce dossier est présenté lors des sessions d'information (voir étape 2). Il s'agit en général de remettre/soumettre un formulaire de candidature en ligne en joignant une lettre de motivation, un programme de cours provisoire, parfois un CV ou une attestation de connaissance de la langue. Renseignez-vous auprès du coordinateur académique pour obtenir le lien pour postuler, car il y a un formulaire différent pour chaque faculté.

Vous pouvez faire plusieurs choix de destination, car les places sont limitées par destination, et il peur arriver que le coordinateur doive choisir qui obtient son premier choix, sur base de vos dossiers. Il est recommandé de faire le même travail de recherche (destination, choix de cours) pour tous vos choix.

Respectez bien l'échéance, et assurez-vous d'avoir effectué toutes les vérifications nécessaires avant de postuler. Il devient toujours très difficile de changer de destination, de période de départ après avoir postulé, et une fois les différentes places attribuées à tous les étudiants. Un séjour réussi commence par une bonne préparation !

6. Démarches post-séléction

Une fois l'échéance pour postuler dépassée, votre filière vous informera du résultat des sélections, et vous serez amenés à suivre plusieurs démarches administratives pour votre université d'accueil, ainsi que pour le Service de Mobilité Etudiante qui s'occupe notamment du financement.

Informations spécifiques aux hors-Europe:

Certains étudiants devront réagir très rapidement, quand le partenaire souhaite recevoir un dossier très tôt dans l'année, les autres seront contactés au fur et à mesure que les échéances approchent. 

Attention : l'université d'accueil peut encore refuser votre candidature après soumission du dossier, veillez à bien respecter leurs consignes et l'échéance indiquée par le Service de Mobilité Etudiante.

Une règle d'or : consultez régulièrement vos emails ULB.

7. Une fois sur place, modifications du programme de cours

Les étudiants Erasmus+ auront accès au Learning Agreement online via le portail de candidature de leur faculté. 

Pour les hors-Europe: 
Le Learning Agreement que vous avez complété pendant votre candidature est susceptible de devoir être modifié. En effet, des cours peuvent avoir été supprimés, déplacés, il peut y avoir des conflits horaires, ou le cours n'est pas ce que vous imaginiez. Pas de problème ! Vous avez 5 semaines après votre arrivée pour proposer vos modifications à votre coordinateur ou coordinatrice académique.

Utilisez le document à télécharger ici pour soumettre vos modifications et envoyez-les en faculté. Il est impératif d'obtenir leur accord, sans quoi ces modifications pourraient ne pas être reconnues au moment où vous passez les examens correspondants.

8. Après votre retour, conversion des notes

En passant les examens à l'étranger, vous obtenez des notes dans le système de notation local. Ces notes ne sont pas simplement traduites en notes ULB via une simple règle de trois, mais converties grâce au grade ECTS (A, B, C, D, E ou F) qui accompagne cette note. Ce système est le plus équitable qui soit, car il vous garantit une note ULB qui tient compte de la difficulté de l'examen et du degré de sévérité du système de notation local. Retrouvez plus d'informations ici

Mis à jour le 21 février 2022