Certificat d’Université en Partenariat Patient

Accroche introductive

Acquérir les connaissances et les habiletés nécessaires à la mise en oeuvre du partenariat patient dans un contexte d'accompagnement de soins...

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

  • Intitulé du programme
    Certificat d’Université en Partenariat Patient
  • mnémonique du programme
    FC-613
  • Programme organisé par
    • Centre de Formation Continue en Santé et Sciences de la vie
    • Université libre de Bruxelles
  • Type de titre
    formation continue
  • Accessible en reprise d'études
    oui
  • Langues d'enseignement
    français
  • Durée de la formation
    moyenne (6 à 15 jours)
  • Campus
    Erasme
  • Catégorie / Thématique
    Santé - Sciences de la santé publique/Santé - Sciences médicales
  • Complément
  • Mots-clés
    partenariat patient

Détails

Informations générales

Type de titre

formation continue

Durée de la formation

moyenne (6 à 15 jours)

Langue(s) d'enseignement

français

Campus

Erasme

Catégorie(s) - Thématique(s)

Santé - Sciences de la santé publique/Santé - Sciences médicales

Faculté(s) et université(s) organisatrice(s) Accessible en reprise d'études

oui

Tarifs

  • Plein : 1.450 €
  • Réduit : 850 € (chercheurs d'emploi & étudiants)
  • Modulaire sur demande
Conditions d'accès
  • Les admissions se font sur base d’un dossier.

Partenariat Patient

Responsables académiques & intervenants

Responsables académiques
  • Martine LALOUX (HELB)
  • Prof. Dan LECOCQ (ULB)
Intervenants
  • Thierry GUSTOT
  • Pascaline HERPELINCK
  • Dan LECOCQ
  • André NÉRON
  • Joëlle NORTIER

Contacts

Partenaires

Pole Santé     Partenaire     Partenaire

Présentation

Dans les deux dernières décennies, la pression sur les systèmes de santé mondiaux s’est accrue en raison de la population vieillissante, de l'augmentation du nombre de personnes vivant avec une ou des maladies chroniques, du nombre grandissant de personnes ayant des besoins complexes et multidimensionnels, dans un contexte de progrès techno-scientifiques et, parallèlement, de pénurie de ressources humaines qualifiées en santé (Frenk et al., 2010); World Health Organization [WHO], 2010). Par ailleurs, un nombre considérable de patients apparaissent comme « inobservants » par rapport aux traitements qui leur sont proposés.

C’est le cas en Belgique également, ce qui soulève des questions en matière de qualité et de sécurité des soins. Une des pistes de solution avancées pour pallier à ces problèmes coûteux et consommateurs de ressources en santé est d’impliquer davantage les patients dans leurs propres soins et dans le système de soins.

Cependant, les professionnels sont démunis pour mettre en oeuvre cette dynamique d’implication des patients partenaires : de nombreuses initiatives existent, avec diverses modalités et degrés de participation. Pour lequel opter ? Car les bénéfices sont très différents, dépendant du choix effectué.

L’Université libre de Bruxelles (ULB) a développé, sous l’impulsion du Pôle Santé, un modèle innovant en contexte de partenariat patient, qui correspond au plus haut degré d’implication des patients dans leurs soins et d’intégration dans le système de soins. Grâce à la création au sein de l’ULB du premier Bureau européen du partenariat patient, la formation au partenariat patient est intégrée dans la formation de base des étudiants en médecine, pharmacie, santé publique, sciences de la motricité, soins infirmiers, ergothérapie et assistance sociale.

Ce certificat propose aux professionnels en activité d’acquérir les connaissances et les habiletés nécessaires à la mise en oeuvre du partenariat patient dans leur contexte de travail (clinique, gestion, enseignement, recherche), pour inclure dans la dynamique de pratique collaborative incluant des patients partenaires.

A l’issue de la formation, les participants seront capables de :

  • Distinguer l'implication du partenariat patient des autres initiatives de participation des patients.
  • Discuter les enjeux de santé publique en lien avec le partenariat patient.
  • Expliquer et transmettre le modèle de partenariat patient de l’ULB.
  • Mettre en oeuvre une dynamique de partenariat patient dans leur milieu respectif (du recrutement des patients partenaires à l’évaluation des projets impliquant des patients partenaires).
  • Identifier les leviers pour implanter le partenariat patient dans leur contexte.
  • Expliquer les avantages de l’implication de patients partenaires pour la qualité des soins et des services, la formation et la recherche.
  • Travailler dans une dynamique de pratique collaborative incluant le patient partenaire.
  • Implanter durablement un programme de partenariat patient.

En journée

  • Cours théoriques de février à juin 2020 > 72 heures de cours en présentiel, aux 12 dates suivantes :
    • 7 et 8 février
    • 6 et 7 mars
    • 27 et 28 mars
    • 24 et 25 avril
    • 15 et 16 mai
    • 12 et 13 juin
  • Les cours auront lieu de :
    • 9h à 17h > le vendredi
    • 9h à 13h > le samedi
  • Évaluation des compétences des participants > TFE en décembre 2020 > 6 heures de présentation du travail de fin d’études

Calendrier & inscriptions

Pré-requis

Toutes les admissions s’effectuent sur base d’un dossier.

Public ciblé

  • Professionnels de la santé et des services sociaux en activité
  • Enseignants en sciences de la santé
  • Chercheurs en sciences de la santé
  • Cadres / gestionnaires des services de soins de santé
  • Décideurs dans le système de soins de santé
  • Aidants proches / partenaires
  • Patients partenaires

Calendrier & inscriptions

BESOIN D'AIDE POUR VOUS INSCRIRE ?

Contactez-nous par téléphone au 02/555 85 17 ou envoyez-nous un email à l'adresse suivante helsci@ulb.be.

Toute l'équipe de ULB HeLSci est à votre disposition

Renseignements complémentaires

Toutes les admissions s’effectuent sur base d’un dossier à compléter.

Programme

LE PREMIER CERTIFICAT D’UNIVERSITÉ EN PARTENARIAT PATIENT AU MONDE

Pourquoi s'inscrire au Certificat d’Université en Partenariat Patient ?
Le paradigme de la relation entre professionnels de la santé et patients s’est fondamentalement modifié en quelques décennies. D’un modèle traditionnellement paternaliste, il a évolué dans les années 1980 vers une conception de soins « centrés sur le patient », pour en arriver aujourd’hui à la notion de « partenariat de soins ».

L'Université libre de Bruxelles (ULB) a développé, au sein de son Pôle Santé, à l’initiative de son École de Santé Publique (ESP) et en collaboration avec la Haute Ecole Libre de Bruxelles, un modèle innovant de partenariat patient, qui correspond au plus haut degré d’implication des patients dans leurs soins.

Ainsi, le concept de patient partenaire de ses soins et, le cas échéant, celui d’aidants proches partenaires s’intègrent dans une philosophie de soins fondée sur la co-construction du projet de soins, rebaptisé plan d’accompagnement, orienté en fonction du projet de vie du patient.

Dans le modèle de partenariat patient développé par l’ULB, l’expertise de la vie avec la maladie acquise par les patients et rythmée par les contacts répétés avec les services de santé, est reconnue comme complémentaire aux savoirs des professionnels en matière de soins de santé. En clinique, cette reconnaissance permet aux patients de devenir membres à part entière de leur équipe de soins. Le patient partenaire prend des décisions pour ce qui concerne sa santé à l’issue d’un processus de concertation avec les professionnels pour ce qui concerne ses soins.

Parmi les patients partenaires de leurs soins, certains peuvent devenir des patients partenaires du système de soins et collaborer à des initiatives en matière de qualité des soins, formation des professionnels de la santé et recherche en sciences de la santé. Ces patients partenaires du système de soins sont recrutés et formés suivant une méthodologie développée par le Bureau du Partenariat Patient (BPP) et des outils adaptés pour détecter et accompagner leurs compétences de partenariat. En Belgique, certains services médicaux d’établissements hospitaliers et de maisons médicales se sont déjà lancés dans des initiatives de partenariat patient avec l’aide du BPP de l'ULB pour travailler avec les équipes de soins.

Pour le BPP de l’ULB, le terme « partenariat patient » ne relève pas du tape à l’œil, de la cosmétique : il ne s'agit pas de se servir des patients mais bien d’initier un changement de la culture des soins en vue d’assurer à la fois le mieux-être des patients et des professionnels de la santé quel que soit leur profil de tâches et de fonctions.
Implanter avec succès le partenariat patient en milieu de soin exige de la rigueur en termes de démarche. Cela nécessite de recourir à une méthode et des outils spécifiques développés au sein du BPP. Une formation adéquate des professionnels de la santé et des gestionnaires est indispensable.

C’est dans cet esprit que le Pôle Santé organise le premier Certificat Universitaire en Partenariat Patient (CUPP) au monde. Pour les professionnels de la santé en devenir, récemment diplômés ou déjà expérimentés, il s’agit d’une réelle opportunité pour cerner et développer la dimension du partenariat patient dans la pratique clinique.

Le CUPP propose aux professionnels de la santé physique et mentale, aux gestionnaires en activité, d’acquérir les connaissances et les habiletés nécessaires à la mise en œuvre et à la pérennisation du partenariat patient dans leur contexte de travail.

Le concept de partenariat patient contribue notamment à répondre aux enjeux actuels de santé publique
La prévalence des maladies chroniques augmente.
L’adhésion des patients aux traitements proposés est défaillante. Dans les pays occidentaux, environs 50% des populations sont atteintes d’une maladie chronique. Malheureusement, on constate que 50% des personnes malades n’ont pas d’observance à leur traitement.
Exemple : le patient partenaire en Néphrologie à l’Hôpital Érasme

Le patient partenaire de ses soins
Depuis 2015, des médecins et des infirmières du service de de Néphrologie intègrent le partenariat patient à leurs pratiques collaboratives. L’expertise de la vie avec la maladie qu’a développé chacun des patients partenaires du service est une vraie valeur ajoutée pour les professionnels de la santé qui impliquent les patients partenaires dans l’accompagnement de leurs soins et ceci à tous les stades de leur maladie rénale chronique (depuis l’initiation du trajet de soins jusqu’à la préparation à la dialyse et à la transplantation). Les patients partenaires impliqués dans le projet sont identifiés par les professionnels de la santé du service puis recrutés et formés en collaboration avec Monsieur A. Néron, Directeur du BPP de l’ULB.

Le patient partenaire du système de soins pour l’amélioration de la qualité
L’implication des patients partenaires s’est révélée particulièrement positive dans la co-rédaction d’un carnet personnalisé. Ce carnet a pour objectifs d’informer et d’accompagner les patients porteurs d’une maladie rénale chronique afin de les sensibiliser progressivement à devenir partenaires de l’équipe soignante pour le traitement de leur maladie.

Plusieurs séances individuelles de recherche, lecture et conception, ainsi que plusieurs séances collectives d’échanges, de co-construction et d’évaluation avec les patients partenaires, les coordinatrices en soins infirmiers et une pharmacienne clinicienne ont permis d’aboutir à la conceptualisation de ce carnet personnalisé.

Le patient partenaire du système de soins pour l’enseignement
Depuis 2017, un patient partenaire du service de Néphrologie co-anime un cours de pharmacothérapie clinique auprès des étudiants de Master en Faculté de Médecine. Les titulaires récemment nommés (Drs M. Hanset et J. Nortier) ont l’intention de généraliser cette approche collaborative à plusieurs séances dédiées à d’autres disciplines médicales ayant trait à des maladies chroniques - et ceci en accord avec les titulaires des Certificats respectifs (cardiologie, pneumologie, endocrinologie-diabétologie, gastro-entérologie, neurologie, oncologie, dermatologie…).

Dans la même perspective, un patient partenaire du service de Néphrologie est invité à co-animer avec les infirmières de la Coordination en soins néphrologiques un cours intégré au programme de la formation infirmière spécifique en Néphrologie (3e cycle).


THÉMATIQUES ABORDÉES

  • Enjeux en santé publique
  • Qualité et sécurité des soins et du soin
  • Implication des patients partenaires dans les établissements de santé
  • Modèle de partenariat patient ULB
  • Pratique collaborative incluant le patient partenaire
  • Gestion de projets impliquant des patients partenaires, en ce compris les aspects d’évaluation



PROGRAMME

MODULE 0 : Fondements du partenariat patient

  • Evolution de la relation de soins
  • Fondements du partenariat patient
  • Enjeux en termes de santé publique
  • Terminologie

MODULE 1 : Patient partenaire de ses propres soins

  • Pratique collaborative incluant le patient partenaire
  • Humanisme et partenariat patient
  • Ethique du partenariat patient
  • Valeur ajoutée pour le patient partenaire et les professionnels de la santé

MODULE 2 : Patient partenaire pour le système de santé et outils du partenariat patient

  • Identification
  • Sélection
  • Recrutement et formation de patients partenaires pour le système de santé

MODULE 3: Patient partenaire pour l'amélioration de la qualité des soins

  • Notions de qualité des soins et de qualité du soin
  • Sécurité des patients
  • Implication du patient partenaire dans des comités d'amélioration de la qualité avec des professionnels

MODULE 4 : Patient partenaire pour la formation et la recherche

  • Recherche médicale et en sciences de la santé
  • Implication du patient partenaire dans des comités de recherche avec des professionnels
  • Implication du patient partenaire en formation de base et continuée, y compris les exercices de simulation

MODULE 5 : Opérer le changement dans les organisations > implanter durablement le partenariat patient

  • Leadership organisationnel
  • Stratégie d'implantation
  • Investissement
  • Valeur ajoutée pour les gestionnaires